• C’est mon sentiment à l’heure où le virus COVID-19 se propage rapidement et qu’il faudra pour les soignants faire face à de plus en plus de malades.  

    Ce n’est pas à mon sens l’heure des critiques vis-à-vis du gouvernement même s’il peut y en avoir par rapport au fait qu’il y a eu une pénurie de masques qui commence  heureusement, tout au moins je l’espère,  à se résorber dans une situation qui risque d’être tendue. Je ne parle pas des gels hydro-alcooliques qu’on ne trouve pas…

    Critiquer ne changera rien à la situation actuelle qui semble pour l’instant maîtrisée. Le gouvernement est à la manœuvre en s’appuyant sur nombre de professionnels de santé dont nous avons pu entendre certains exposer leur diagnostic de l'épidémie et la manière de la traiter collectivement. Ils sont aux aussi sur beaucoup de points dans l'inconnu. Ils font avec ce qu'ils savent...

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Notre démocratie est usée par les pratiques politiciennes…  Ça n’est pas nouveau.  Le président de la république actuel est bien dans la lignée de ses prédécesseurs. Pour remonter le temps je poursuis donc avec l’actuel président  mais je reviendrai sur les autres  car comme je l’affirmai, ils sont tous responsables, chacun à leur niveau, de la situation « démocratique » dans laquelle est la France.

     

    LA FRANCE : DÉMOCRATIE, RÉGIME AUTORITAIRE, DICTATURE ? -  2 sur 3

    (Jef-Infojef Creative Commons paternité ‚  partage à l'identique 3.0 (non transposée).

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Je terminai mon dernier article par cette citation de Montesquieu qui à mon sens résume assez bien la manière dont devrait fonctionner la démocratie :

    LA FRANCE : DÉMOCRATIE, RÉGIME AUTORITAIRE, DICTATURE ?

      

    C’est mon sens ce principe qui ferait qu’on ne puisse être en dictature ou glisser vers un régime autoritaire. 

    Quid de la France ?

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Je terminai mon précédent article  par la question « Sommes-nous dans une démocratie ? »et  je donnai une réponse partielle : « Notre système « démocratique » ne fonctionne pas bien au vu des évènements actuels et la situation de conflit permanent dans lequel est le pays. » Ce qui amenait  à une autre question : « L’attitude de ceux qui dirigent le pays est-elle à même de faire vivre la démocratie que nous méritons si on voulait que soit respectée la devise de la République : «Liberté,  Égalité, Fraternité » .

    Rien n‘est moins sûr quand on observe les pratiques : Celles  des politiques ou politiciens mais aussi celles   des citoyennes et des citoyens qui les portent ou pas au pouvoir et qui se désintéressent ou pas de la politique.

    Et d’abord observons ce qu’a déclaré le président Emmanuel Macron sur la démocratie en France.

    LA FRANCE : DÉMOCRATIE, RÉGIME AUTORITAIRE, DICTATURE ? -  2 sur 3

    (Jef-Infojef Creative Commons paternité ‚  partage à l'identique 3.0 (non transposée).

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Comme je l’exposai dans mon article précédent, même si je ne peux approuver les violences , je peux comprendre donc que certains actes de citoyens soient violents… parce qu’ils sont face à des dirigeants qui ne les écoutent pas, emmurés qu’ils sont dans leurs certitudes qu’ils ne justifient que par des éléments de langage sans arguments crédibles pouvant être compris au lieu d’essayer de comprendre le fond humain qui fait que la violence se marque de plus en plus parce que sans doute un certain désespoir règne.

    RETRAITES MACRON :  LE PASSAGE EN FORCE "D'UNE LOI  À TROUS" ... 2 sur 2

    (Image par Wendy Corniquet de Pixabay)

    Lire la suite...


    votre commentaire