• Plus élevé qu’à NICE (577 pour 100 000 habitants avec pour la métropole niçoise 741 cas au 17 février) où le ministre s’est déplacé la semaine dernière, à Dunkerque on dépasse donc depuis quelques jours le taux de 900. Du jamais vu. Et pourtant… A l’invitation du Président  de la Communauté urbaine de Dunkerque, le ministre se déplace aujourd’hui pour étudier les mesures proposées par l’ensemble des maires.
    A 15 heures le cirque médiatique a commencé par la visite de l’hôpital de Dunkerque. Ensuite le ministre se réunira à huis clos avec les autorités locales. Peut-être aura-t-on une annonce d’ici ce soir.

    CONFINEMENT VS COUVRE FEU ET MESURETTES - 2 sur 4  - L'ECOLE

    Image par chenspec de Pixabay

     

    Lire la suite...


    1 commentaire
  • Deux situations différentes qui interpellent pour nombre de raisons :

    En MOSELLE : Trois cents cas de contamination aux variants apparus en Afrique du Sud et au Brésil ont été recensés en quatre jours dans le département et  35% des personnes ont été testées positives.

    Dans le DUNKERQUOIS : "...les taux d'incidence sur la communauté urbaine de Dunkerque et la communauté de communes des Hauts-de-Flandre (…) atteignent respectivement 485 et 424 cas pour 100 000 habitants (contre 208 au niveau national)", indiquait mercredi soir l'Agence régionale de santé (ARS) dans un communiqué.    "le taux de pénétration des variants anglais est trois fois supérieur à la moyenne régionale et six fois supérieur à la moyenne nationale, avec un niveau de 485 contre 208 dans le Nord  (…)   Le variant anglais pourrait avoir une contagiosité 50% à 70% plus élevée que celle de la souche originelle, selon les évaluations de plusieurs études scientifiques. D'après le centre hospitalier de Dunkerque, au cours de la semaine du 1er au 7 février, 33% des prélèvements pour le Covid-19 ont été détectés positifs au variant B.1.1.7(dit variant anglais), "soit une augmentation de 10% par rapport à la semaine du 25 au 31 janvier » (source  La Voix du Nord).

    A Dunkerque quand les masques n'étaient pas chirurgicaux...

    ALERTE EN MOSELLE ET DANS LE DUNKERQUOIS : LE PARI DE L'IMMOBILISME

    image 2013 - de Marie-Lan Nguyen / Wikimedia Commons  CC BY 2.5

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Dans mon précédent billet, je disais que les écoles pourraient   rester ouvertes si on  y mettait  les  véritables moyens pour des protocoles applicables et cohérents avec la réalité. Ce n’est pas ce que fait le gouvernement qui se prive d’un moyen important de limiter  la contamination qui dans les établissements scolaires augmente fortement dans certains territoires. De la même manière il s’est privé du moyen d’avoir une action efficace en ne mettant pas en vacances toutes les zones scolaires en même temps ce qui aurait été un minimum à faire.

    Les écoles sont des moyens de transport du virus entre les élèves, les enseignants et les familles.

    Je me répète sans doute mais il faut enfoncer le clou

    COVID 19 : L’ÉCOLE, PARENT PAUVRE DE LA PRÉVENTION SANITAIRE - 2 sur 2

    Image par Alexandra_Koch de Pixabay

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Je poursuis donc l’inventaire des mesures qui sont censées nous éviter un confinement.
    Parmi elles il y a celles autour de l’école. Ce sont à mon sens celles qui sont les moins abouties et qui pourtant auraient pu permettre de rassurer une grande partie de la population concernée par tous les élèves qui chaque jour se croisent…

    CONFINEMENT VS COUVRE FEU ET MESURETTES - 2 sur 4  - L'ECOLE

    Image par chenspec de Pixabay

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Le mot qui a fait la une de tous les médias depuis au moins trois semaines…

    Pour ma part ce n’est pas ce mot qui me tarabuste mais plutôt celui de contamination ou  propagation de la contamination... et savoir si les mesures qui sont prises sont les bonnes pour nous éviter la catastrophe sanitaire que serait un bon de l’épidémie qui coûte déjà cher en vie humaine mais aussi en séquelles pour certains de ceux qui ont été atteint pas le virus. Et puis, plus il y aura propagation plus on peut craindre personnellement d’être parmi celles ou ceux qui seront  touchés, la vaccination étant encore très loin de notre portée.

    C’est le non confinement qui a été choisi.  Cela peut se comprendre encore faut-il que les mesures qui soient  mises en place soient efficaces pour l’éviter.

    Faisons en le tour…

    CONFINEMENT… 1 sur 4

    Image par StockSnap de Pixabay

    Lire la suite...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires