• Alors que le président de la République commence sa tournée auprès des maires de France, j’ai donc largement le temps de lire le contenu de sa lettre que beaucoup dans les médias commentent mais que tout le monde n’a pas lu sauf à n’avoir que cela à faire depuis sa parution. De plus tout le monde ne regarde pas la télé, n a pas internet... C’est en tout cas ce que je constate autour de moi. C’est dire qu’il faudra du temps pour que les français qui décident de la lir,  prennent vraiment connaissance du contenu, l’assimile, y réagisse et décide de participer ou non aux échanges ou à la consultation.

    De toute façon, les 5 personnalités qui doivent être garantes de l’impartialité des remontées ne sont pas encore nommées ce qui est pour le moins un flop dans le lancement. C’est pourtant un des éléments importants pour décider si cette consultation-débat vaut la peine qu’on y participe.

    Il n’y a toujours pas de réponses dans la circulaire du premier ministre sur la manière dont les fruits du débat remonteront pour être pris en compte. Quels fruits seront mis dans la corbeille? C'est aussi la grande question.

    CAMPAGNE PRESIDENTIELLE : UN GRAND « MICMAC » OU UN VAUDEVILLE?

    (auteur Pexels, pixabay, CC0 domaine public)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Le président de la République vient de publier une lettre qu’il adresse aux citoyens.

    Dans mes écrits précédents, j’ai dit combien je regrettai les paroles provocantes, injustes et insultantes du Chef de l’État vis à vis des français qui selon lui sont "beaucoup trop" à ne pas faire l’effort nécessaire pour assumer leurs devoirs et avoir des droits. Ceci dit en résumé mais sans équivoque. Mépris et suffisance sont les deux mots que j’exprimai pour manifester ma colère vis à vis de propos inadmissibles venant d’un président de la République qui lui ne fait pas l’effort nécessaire pour se placer dans la position que devrait être la sienne d’apaiser les graves tensions actuelles dont l’expression visible sont les manifestations des Gilets Jaunes mais qui en réalité sont plus profondes dans l’ensemble de notre société.

    Je confirme ma colère avant la lecture de sa lettre...

    VŒUX DU PRÉSIDENT : AU DELA DU RÉEL, MACRON CONTINUE - 1 sur 2

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Hier, vendredi 11 janvier 2019,  devant les maîtres boulangers réunis à l’Élysée pour la traditionnelle galette des rois, le président de la République a voulu rappeler que  « Notre jeunesse a besoin qu’on lui enseigne un métier et le sens de cet engagement qui fait qu’on n’a rien dans la vie si on n’a pas cet effort ». Leçon numéro un.

    Leçon numéro deux : « Les troubles que notre société traverse sont aussi parfois liés au fait que beaucoup trop de nos concitoyens pensent qu’on peut tout obtenir sans que cet effort soit apporté. Parfois on a trop souvent oublié qu’à côté des droits de chacun dans la République - et notre République n’a rien à envier à beaucoup d’autres - il y a des devoirs. Et s’il n’y a pas ce sens de l’effort, le fait que chaque citoyen apporte sa pierre à l’édifice par son engagement au travail, notre pays ne pourra jamais pleinement recouvrer sa force, sa cohésion, ce qui fait son histoire, son présent et son avenir ».

    Deux leçons qui ne sont pas faites pour apaiser la tension populaire actuelle.

     

    GRANDE CONSULTATION CITOYENNE : CHICHE! -  2 sur 2

    (auteur 705847, CC0 domaine public)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Suite au mouvement des Gilets Jaunes, il a été annoncé une grande consultation citoyenne qui débutera le 15 janvier et durera 3 mois, via notamment l'ouverture d'une plateforme numérique dédiée et de réunions au niveau des communes.

    Une lettre du président aux français envoyé prochainement servira de cadrage.

    Pour que je dise « CHICHE », il me semble que nombre de conditions devront être réunies.

    J’y reviens.

    GRANDE CONSULTATION CITOYENNE : CHICHE ? - 1 sur 2

    (auteur kellepics,domaine public)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • J’emprunte le titre à cette série de science fiction des années 60, dont l’accroche de tous les épisodes commençait ainsi :

    « Ce n'est pas une défaillance de votre téléviseur, n'essayez donc pas de régler l'image. Nous avons le contrôle total de l'émission : contrôle du balayage horizontal, contrôle du balayage vertical. Nous pouvons aussi bien vous donner une image floue qu'une image pure comme le cristal. Pour l'heure qui vient, asseyez-vous tranquillement. Nous contrôlerons tout ce que vous allez voir et entendre. Vous allez participer à une grande aventure et faire l'expérience du mystère avec « Au-delà du réel. » 

    Pour être exact, « Au delà du réel, l’aventure continue » tel est le titre de la suite dans la fin des années 90 et début des années 2000.Un clin d'œil en quelque sorte pour rattacher le passé au futur et inversement et surtout amorcer dans la bonne humeur ce qu'est ma réponse aux vœux présidentiels et pour dire de suite que le Macron d'aujourd'hui est bien le même que celui d'hier: Président de la République ce que je ne conteste pas mais toujours trop jupitérien sur son Olympe. Dommage...

     

     

    OUI VA FALLOIR REAGIR - 1 sur 2

    OUI VA FALLOIR REAGIR - 1 sur 2OUI VA FALLOIR REAGIR - 1 sur 2OUI VA FALLOIR REAGIR - 1 sur 2

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ( montage à partir images A USMC Paratrooper et Montgolfier brother's balloon, 1895 , domaine public)

     

     

    Lire la suite...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires