• Dimanche 3 janvier, Jean-Michel Blanquer a affirmé  qu'il serait souhaitable que les enseignants soient vaccinés au plus tard au mois de mars 2021. : "L'objectif c'est de pouvoir commencer au mois de mars si possible, bien sûr en respectant toutes les priorités bien légitimes que le ministre de la Santé peut avoir".(Antennes de RTL puis d’Europe 1). Une bonne intention mais...

    Moins de sept jours plus tard, le ministre, invité   au Grand Jury (RTL, Le Figaro, LCI.), déclarait : "C'est impossible de dire le jour précis. La dynamique est enclenchée (...) Cela aura lieu forcément dans le courant du premier semestre.

    Une fois de plus, comme ce qui devient une habitude, le ministre Jean –Michel Blanquer change de discours tel une girouette qui ne prend d’ailleurs pas la direction du vent. "Le grand critère de vaccination reste celui de l'âge, d'abord celui de la retraite. Quand on arrivera à celui de la population active, les professeurs seront parmi les premiers concernés » peut-être eut-il dû s’informer sur les priorités gouvernementales avant de faire des annonces qu’il contredit moins d’une semaine après ! Et il ressort sa conviction que « dès lors que l'on respecte les gestes barrières et que l'on porte les masques, on arrive à contenir la contamination".  Un revirement  et donc un recul   non expliqué, sans précision de date …

    COVID: LES ENSEIGNANTS DEVRAIENT AUSSI ÊTRE VACCINÉS AU PLUS VITE..

    Image par Elsemargriet de Pixabay

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Avec l’arrivée de la variante (anglaise ou autre ) de la COVID 19   à laquelle nous n’échappons pas , il est probable que la contamination sera plus importante et plus rapide . Je ne sais quelles mesures comptent prendre les autorités mais j’espère que ce ne sera pas quand nous serons déjà dépassés et qu’on aura cette fois su mieux anticiper pour éviter de saturer nos services de santé et éviter le plus possible un nombre de morts en hausse. La vaccination chez les personnes âgées et fragiles en est un des moyens  et c’est pour cela qu’il faut aller vite. La vaccination des personnels soignants me semble être aussi une urgence pour éviter d’une part qu’ils soient contaminés et d’autre part qu’ils puissent contaminer les personnes dont ils ont la charge dans le cadre de leur travail. De même, à l’école, collèges et lycées compris, il me semble important de vacciner celles et ceux qui sont là aussi en première ligne. J’y reviendrai aussi.

    SOIGNANTS: VACCINATION OBLIGATOIRE OU PAS?

     Image par Myriams-Fotos de Pixabay

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Je change un peu le titre de la suite de mon texte précédent compte-tenu qu'il semble que la stratégie gouvernementale a changé en profondeur, du moins je l'espère...

    Dans mon précédent billet  je m’étais étonné que l’on fasse appel à des cabinets privés comme le cabinet McKinsey pour aider à la mise en place d’une stratégie. J’en venais à dire qu’après tout pourquoi pas   si on s’aperçoit qu’on n’est pas capable  de le faire malgré  la multitude de structures existantes de l’état qui devraient aider les politiques à définir une vraie stratégie. Mais cela me fait en effet me poser plusieurs questions.

    VACCINATION COVID : UNE AUTRE STRATÉGIE   POUR UNE URGENCE VITALE  - 2 sur 2

    image geralt pixabay

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Quand on fait le bilan des propos d'Olivier Véran, ministre de la santé, Jean Castex, premier ministtre et d’Emmanuel Macron et surtout le bilan des actes de la mise en place de la campagne de vaccination avec l’incompréhensible lenteur du démarrage  qui n’a  pu être justifiée  car injustifiable et ce qui en a suivi du fait de la grogne et des scientifiques et de certains politiques mais aussi des citoyens, à l’évidence le gouvernement qui dit n’avoir pas changé de stratégie a montré son manque d’anticipation dans la préparation d’une vaccination qui est une urgence nationale et vitale pour sortir de la crise.

    Je ne ferai pas la comparaison avec la pénurie des masques et les mensonges qui vont avec et l’incroyable incapacité à mettre en place et maîtriser les tests  pour isoler et traiter mais le moins qu’on puisse dire est que la succession de ces épisodes lamentables  a pesé sur les résultats de la contamination qui ont pu être limités dans sa nuisance grâce non pas à l’État mais bien parce que les soignants se sont mobilisés d’une manière extraordinaire pour pallier à  failles anormales dans la gestion de la crise sanitaire. Car c’est bien de cela qu’il s’agit.

    COVID 19:MESURES ET VACCINATION : UN COMBAT QUI SEMBLE IMPROVISE

    Image par Capri23auto de Pixabay

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Après de nombreuses hésitations, tergiversations  le président de la république, lors de son allocution du 16 mars 2020, avait utilisé à 6 reprises  l’expression « nous sommes en guerre », sonnant la mobilisation générale contre un « ennemi(…) invisible, insaisissable qui progresse ». Il annonçait un certain nombre de mesures radicales dont le « confinement » qui a par la suite permis de « freiner » la contagion sans pour autant l’arrêter mais permettre néanmoins de mieux contrôler l’avancée du virus et aux services de santé de travailler avec moins de tension.

    Il n’en reste pas moins vrai qu’au 31 décembre 2020 on comptabilisait 64 765 morts en France.

    Alors que nombre de craintes pour la suite se font sentir et que de la même façon qu’avant mars, , les médecins, épidémiologistes et autres professeurs alertent sur les dangers actuels d’un retour à une situation tendue notamment du fait des réveillons, la seule décision qui a été prise est de placer 15 départements en couvre-feu à 18h au lieu de 20 heures comme si cela était suffisant pour éviter un troisième confinement  strict en janvier ou février. J’espère que cela sera efficace mais j’ai des doutes. 

    Dans son allocution du 31 décembre, on est loin de la mobilisation générale de mars tant dans le ton que  dans les mesures prises. Pourtant la situation l’exigerait.

    COVID 19 : MESURES AU 15 DÉCEMBRE - SERONT-ELLES EFFICACES ?

    Image par AURELIE LUYLIER, You're Welcome! de Pixabay

    Lire la suite...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires