• Dans les pages précédentes, je me posais la question de la coïncidence entre les propos du ministre de l’éducation nationale et la consultation de Provins sur le port de l’uniforme à l’école.

    Il me semble que le ministre succombe lui aussi au fantasme des soi-disant vertus de l’uniforme...

    L’UNIFORME À L’ÉCOLE : FANTASME DES POLITICIENS HORS SOL 2 sur 2

    (Auteur Pixel1, CC0 domaine public)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • J'en ai effectivement assez qu'on nous (les gens) prenne  pour des gogos avec des débats inutiles qui reviennent périodiquement sous le couvert de consultations qui se disent démocratiques mais qui en réalité sont les instruments pour masquer des intentions électoralistes ou pour avoir une raison de faire connaître qu'on existe et qu'on se préoccupe des ses électeurs.

    L’UNIFORME À L’ÉCOLE:  FANTASME DE POLITICIENS HORS SOL - 1 sur 2

    (Exemples d'uniformes d'un lycée japonais : de gauche à droite, un sailor fuku, un gakuran et un uniforme féminin « occidentalisé ». Téleversé par CyberCobra, 2juin 2006, Domaine public) 

    La dernière mise en application du « RETOUR VERS UN PASSÉ QUI N’A PAS EXISTÉ » à "PROVINS"en est un exemple : l'uniforme dans les écoles à la prochaine rentrée, après une « consultation » des parents par un maire dont on se demande si cela est bien de sa responsabilité que de se préoccuper de faire la PROMOTION du PORT DE l'UNIFORME À L'ÉCOLE qui n'a quasi jamais existé en France si ce n'est peut-être dans celles dites « de prestige » ou dans certaines écoles privées.

    Le mythe de l'autorité et de la soi disant égalité sociale par l'uniforme... défendu par le maire et ...le ministre de l’éducation nationale.

    Lamentable!

    Voyons les faits.

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Je concluais mon dernier article en confirmant que « le POKER MENTEUR* se poursuit avec les diverses suppressions de taxes des plus riches et notamment d'une partie de l’IMPÔT sur la FORTUNE. ».

    Mais pas que...

    COMME HOLLANDE, MACRON JOUE AU POKER AVEC L'ARGENT PUBLIC - 2 sur 2

    ( auteur Louis Wain (1860-1939), domaine public)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Dans mon dernier article, j’affirmai qu’Emmanuel MACRON jouait aussi au poker avec l’argent public, comme l’a fait son prédécesseur François Hollande (http://quaiducitoyen.eklablog.fr/macronite-alerte-aux-mirages-fiscaux-a144695010).

    Emmanuel Macron veut faire croire que les mesures qu’il prend vont accélérer la création d’emplois.

    Je n’en citerai que deux pour illustrer le propos :

    1. la pérennisation du CICE par son remplacement par une baisse des charges (http://quaiducitoyen.eklablog.fr/interviews-televisees-du-president-macron-2-sur-3-a143620182 ) est IRRESPONSABLE vu les résultats
    2. La suppression de l’ISF pour favoriser l’investissement est un LEURRE qui ne fera que renforcer les avoirs des plus fortunés.

    En réalité donc ce ne sont que des « coups de poker » car comme l’a dit lui-même le Président à une question qui lui a été posée lors de son interview télévisé :

    Quelles garanties avez-vous que les 6 milliards d’euros de cadeaux aux plus riches n’iront pas dans la spéculation ? » Il répond qu’il n’en a pas !

    C'est bien là qu'est le problème. Pas plus que François  Hollande, son prédécesseur, Emmanuel Macron ne veut demander des garanties à ceux à qui il donnera de l'argent public.

    C'est irresponsable.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Emmanuel Macron ne cesse de vouloir faire croire aux français qu’il agit pour augmenter leur pouvoir d’achat, notamment celui des actifs.

    Pour ce faire il fait croire à un certain nombre de mirages qui masquent les réalités dont certains s’apercevront bientôt. Il joue au poker avec les caisses de l'État et le financement de nos systèmes de solidarité.

    MACRONITE : ALERTE AUX MIRAGES FISCAUX

    ( auteur Louis Wain (1860-1939), domaine public) 

    Lire la suite...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires