• Humeur

    Comme son nom l'indique, cette rubrique contiendra sans doute des articles faits sur le coup d'une envie,d'un coup de coeur, une émotion. Espérons qu'elle sera souvent bonne et pas trop de "chien".

  • Quand un gouvernement fait une annonce, le citoyen vigilant se doit de s’informer en allant au delà de l’effet d’annonce qui cache souvent des incidences discrètes que le dit pouvoir ne veut pas dévoiler.

    Sous la présente législature d’Emmanuel MACRON, on peut citer nombre d’annonces ou de réformes pouvant apparaître tout à fait dignes d’intérêt si on se laisse abuser par les côtés qu’on fait apparaître positifs mais qui, si on n’est pas informé ou que cela flatte notre égoïsme, cachent d’autres côtés qu’on n’aperçoit pas de suite et qui peuvent se révéler plus négatifs que l’aspect trompeur qu’on leur a donné.

    Cela s’appelle aussi de la mystification ou de l’imposture voire de la supercherie du fait des non dits de ceux qui les mettent en œuvre ou plus simplement de la "poudre aux yeux".

    LES NON DITS D’EMMANUEL MACRON

     

    (d'après original Jacobus Buys - Scene du Tartuffe de Molière- Domaine public)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Cinquante ans après, le 22 mars pourrait-il être une première étincelle comme celle de 1968 qui pourrait permettre la prise de conscience de certains citoyens que la « macronite » est une épidémie dangereuse ? Elle est en train de saper les fondements de notre société française dans ce qu’elle a de meilleur : les moyens de la solidarité acquise à la force des combats pour lutter contre les inégalités sociales qui ne sont pas vaincues encore dans notre pays mais qu’on veut aggraver sciemment sous les prétextes fallacieux qu’il faut réduire la dette alors qu'en réalité on dilapide les ressources financières au profit d'intérêts privés. ( Voir mon avis sur http://quaiducitoyen.eklablog.fr/alerte-alerte-alerte-a132406200).

    POUR EN REVENIR AU 22 MARS

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Presque 4 mois que je n’ai pas écrit dans ce blog. Nombre de raisons personnelles en sont les causes. Pour écrire il faut en avoir le temps et aussi l’envie qui m’a sans doute manquée à certains moments.

    En tout cas, quand je reprends « la plume », je m’aperçois que ça me permet de mesurer l’état de nos reculées sociétales et politiques qui mettent à mal notre système social et démocratique.

    Le dernier titre ALERTE, ALERTE, ALERTE... à propos de la Macronie galopante qui sévit dans notre pays et qui atteint apparemment bon nombre de nos concitoyens, est toujours présente et l’épidémie semble se propager à la vitesse "grand V" tant au niveau de ses effets que de ses symptômes qui se démultiplient.(http://quaiducitoyen.eklablog.fr/alerte-alerte-alerte-a132406200

    PRESQUE 4 MOIS...

     (auteur OpenClipart-Vectors, CC0 domaine public)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Première précision: Je mets en dehors du qualificatif  "GAUCHE" toutes celles et ceux du parti socialiste, François Hollande compris, qui, ministres, secrétaires d'Etat, députés ou sénateurs ont soutenu la candidature d'Emmanuel Macron ou se sont ralliés à lui au premier , au second tour ou après qu'il soit élu. Je m'en suis déjà expliqué par ailleurs.

    (http://quaiducitoyen.eklablog.fr/edouard-philippe-premier-ministre-a-droite-droite-a130172020

    On y est donc : vendredi le dépôt des candidats à l’élection législative sera clos.
    Dans les circonscriptions, on voit, tout sourire, celles et ceux qui vont,à gauche,  dossier à la main déposer leurs papiers pour être sur la liste des candidats.
    Et pourtant il n’y a pas lieu de sourire...
     

    LÉGISLATIVES : LA GAUCHE EN DÉSORDRE DE BATAILLE

    (auteur 95C, CC0 domaine public)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • De cette élection présidentielle que dire pour fixer le moment en attendant la suite, sans exprimer des conclusions que d’autres que moi auront plus le talent de traduire sur le papier ?

    Je n’ai eu guère à chercher longtemps ce qui, pour moi en tout cas, va rester en mémoire, bien au delà des péripéties de la campagne. Je n’y reviens pas. Nous avons pu voir tomber nombre de masques chez certains nos politiciens. Ceci bien sûr sans trop d’ étonnement mais quand même avec la confirmation qu’il était temps qu’une certaine prise de conscience se fasse à une échelle encore jamais atteinte de la duplicité de certaines de nos soi-disant élites qui prétendent nous gouverner.

    Un grand carnaval ce fut mais pas dans la tradition de celui de Dunkerque ou de Venise où chacun vient pour s’amuser avec les autres mais plutôt un carnaval des dupes où d’aucuns sont là pour s’amuser des autres, la musique et la gaieté en moins.

    LE GRAND CARNAVAL DE LA PRÉSIDENTIELLE...

    (auteur gellinger, CC0 domaine public)

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique