• MANUEL VALLS, POLITICIEN QUI NE RESPECTE PAS LA PAROLE DONNÉE

    J'apprends donc que Manuel Valls a annoncé qu’il voterait Emmanuel MACRON au premier tour de la présidentielle. On le savait, il ne faisait pas campagne pour Benoit Hamon. Cela faisait quelques temps que des rumeurs bien distillées courraient. Il eut pu se contenter d’attendre et se prononcer après le premier tour. Il eut ainsi évité d’être considéré comme un homme sans honneur. Ce qu’il est maintenant. (photo modifiée Valls   SPD Bundesparteitag Berlin, 10.-12. Dezember 2015, CityCube, Messe Berlin auteur Olaf Kosinsky, CC BY-SA 3.0)

     

     

     

     

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • ?Ce grand point d’interrogation qualifie parfaitement le sujet.

    La campagne ne bat pas son plein selon l’expression coutumière.

    Elle me semble plutôt être un grand bazar inorganisé où il est bien difficile de discerner un quelconque échange d’idées entre les candidats, de permettre à chacun d’apprécier sauf de manière caricaturale et partisane les arguments des projets des uns ou des autres. La confrontation des idées ne se fait la plupart du temps qu’à coup de boutoirs en assénant envers le programme de l’un ou de l’autre un jugement global sans argumentaire précis et souvent haineux ou agressif. D’échanges d’idées véritables il n’y a point.

    Et nous sommes à une cinquantaine de jours du scrutin!

    Il faut dire que les affaires judiciaires de François Fillon et Marine Le Pen y sont pour beaucoup dans le grand bazar actuel d’une campagne qui, si elle a son lot de propagande habituelle, est empreinte beaucoup plus que d’habitude de manipulations et de désinformations qui brouillent les électeurs qui ont bien du mal à s’y retrouver pour glaner des informations qui leur permettent de juger sereinement du programme d’un candidat.

    C’est lamentable et scandaleux pour les électeurs et irresponsable d’où ma mauvaise humeur.

    CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE ?

    (auteur geralt, CC0 domaine public)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Comme je le concluais dans mon dernier article à propos des excuses Bidons de François Fillon, « Puisque monsieur Fillon relance sa campagne, je continuerai donc d’analyser son programme comme celui des autres candidats, non pour me convaincre que ce programme peut, comme il le dit, redresser la France ce qui ne veut rien dire, mais pour montrer justement qu’il est empreint d’injustices pour les français et qu’il est inadapté pour leur permettre de voir l’avenir avec optimisme et espoir pour eux, leurs enfants et petits enfants. »

    Compulsons, compulsons... enfin pour ma part, j’ai déjà commencé ceci pour me faire une première idée de ce qu’on se propose de nous servir.

    PRESIDENTIELLE 2017: DEMANDEZ LES MENUS...

    (composition personnelle à partir image auteur Prawny, CC0 domaine public)

    Comme au restaurant, j’aime une assiette suffisamment pleine constituée d’une cuisine faite de bons produits, sans triche et non réchauffés au micro onde. Il faut certes une belle présentation mais surtout pas de pseudos portions ridicules et frimeuses sans saveur. Et pourquoi pas des goûts nouveaux qui ne soient pas illusions frelatées mais qui donnent envie de poursuivre les découvertes ? 

    Lire la suite...


    1 commentaire
  • Je ne pouvais pas ne pas écrire sur l’attentat de Berlin de ce 20 décembre. Ceci pour l’inscrire dans l’histoire de mon modeste blog comme un événement qui compte comme d’ailleurs ceux que j’y ai déjà inscrits ou n’ait pas eu le temps d’inscrire mais qui restent indélébiles dans les mémoires.

    A l’égal de Nice ou de Paris, d’Ankara ou d’ailleurs, une fois encore des hommes, des femmes et des enfants payent de leur vie l’instabilité du monde actuel. Ce n’est pas ALEP mais le résultat est le même, des morts et des blessés et des fissures profondes en chacun pour toujours pour ceux qui restent.

    L’ATTENTAT DE BERLIN

    ( auteur GDJ, CC0 domaine public)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • HUMEUR POLITIQUE DU 17 NOVEMBRE 2016

    (réalisé d'après image géralt, Pixabay, CC0 domaine public)

    La sortie du Beaujolais nouveau, c'est l' évènement majeur du jour. Le reste n'est que piquette mais il faut en parler quand même.

    Je suis obligé de revenir sur les propos d’un Nicolas Sarkozy qui pour sa dernière ligne droite avant le verdict des primaires de la droite et du Centre (IL EST OÙ ?), accélère le mouvement pour ramasser parmi les électeurs ceux qui sont le plus à droite voire à l’extrême droite. C’est sa stratégie pour gagner et espérer être le candidat de ceux qui représentent quand même, tous confondus, la droite de la casse sociale. J’y reviendrai quand on connaîtra le candidat définitif.

    Rien n’est en effet joué pour les trois qui se détachent dans l’ordre alphabétique : Fillon, Juppé, Sarkozy.

    Aujourd’hui, il y a officiellement un nouveau candidat à la présidentielle : Emmanuel MACRON

     

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique