• Humeur

    Comme son nom l'indique, cette rubrique contiendra sans doute des articles faits sur le coup d'une envie,d'un coup de coeur, une émotion. Espérons qu'elle sera souvent bonne et pas trop de "chien".

  • Suite de mes réactions à propos de certaines infos de ce mois d’octobre.  Nous resterons en France où se prépare la vente de certains de nos biens nationaux c'est-à-dire des biens de tous les françaises et français.

    L’équipe des finances d’Emmanuel Macron, Bruno LE MAIRE et  Gerald DARMANIN   veulent-ils faire comme  Dominique de Villepin, sous la législation Chirac?  Ce premier ministre  a vendu les autoroutes au privé avec toutes les conséquences que nous subissons et allons subir encore pendant longtemps au niveau des péages aux tarifs que j'estime abusifs  et en enrichissant anormalement les actionnaires de ces compagnies d’autoroutes qui, de plus, sont souvent liées aux entreprises qui font les travaux sur les dites autoroutes?

    La question se pose.

    LE PÊLE-MÊLE DES INFOS D'OCTOBRE 2019 - 3

    (Image partomwieden de Pixabay)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • La suite donc mais pas avec les affaires franco française que j'avais prévues mais plutôt européennes et mondiale avec le conflit organisé par la Turquie d'Erdogan et ses retombées collatérales les unes très graves comme les morts  de femmes, d'enfants d'hommes et une autre plus symbolique mais liée comme le salut militaire des joueurs de l 'équipe turque  en soutien à l'action de leur pays contre les kurdes de syrie,  lors des rencontres pour la sélection aux championnats d'Europe de football.

    LE PELE MELE DES INFOS D' OCTOBRE 2019 - 1

    (Image parAlexas_Fotos de Pixabay)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Je ne sais pas si c'est un bon titre mais j'avais envie d'exprimer quelques réactions à froid à diverses infos... 

    Tous les jours ça abonde. J’en retiens parfois une pour développer au gré de mon humeur.  

    En tout cas, il y a de la matière à se poser des questions et réfléchir. C’est au moins à cela que ça peut-être utile à défaut de pouvoir agir pour modifier ce qui semble souvent imbécile, tout au moins pour le citoyen « lambda » que je suis.  A prendre comme des avis qui peuvent changer si des infos complémentaires ou arguments supplémentaires parvenaient à mes oreilles…

    HUMEURS DE DÉBUT NOVEMBRE 2015

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Les sujets ne manquent pas hélas, en cette rentrée, pour être  de mauvaise humeur en ce temps où les français reprennent le travail après un repos mérité suite à leur année de labeur… enfin pour ceux qui ont un travail ou peuvent partir un peu en vacances. Je ne parle pas de la caste des nantis, les vrais, ceux qui ne calculent pas leur budget et dépensent sans compter dans les hôtels ou stations de luxe   l’argent qu’ils ont souvent gagné grâce sans doute à leur travail mais aussi à celui des autres qui ne sont pas toujours rémunérés pour vivre dignement.

    LES NON DITS D’EMMANUEL MACRON

    Extrait du discours de Jean Jaurès à la jeunesse prononcé à Albi en 1903

    (construit sur Image NeuPaddy - CC0domainepublic)

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Je ne pouvais que mettre sur ce blog une marque de l'évènement qui a frappé, ce lundi 15 avril 2019, un des plus beaux monuments de notre pays que j'avais pu photographier en 2012.

    L'INCENDIE DE NOTRE DAME DE PARIS

    De la stupeur sans doute peut résumer ma réaction mais ce ne fut pas tout de suite. Après avoir vu un tweet qui semblait alarmant, j'ai allumé la télé.

    La nouvelle était d’importance par les images visibles sur les écrans. Ce n’était pas un petit incendie comme cela m’est apparu sans doute par le fait qu’un monument comme la cathédrale Notre Dame de Paris ne me semblait pas susceptible d’être en danger majeur, dans mon inconscient, vu sa stature que l’on connaît.  Je l’avais vu de très près, il y a quelques années,  photographiant les masses immenses de ses deux tours et de sa structure imposante. Mais quand « la flèche » s’est  abattue, embrasant le toit,  là les choses se sont mises à leur place dans ma tête : la cathédrale séculaire était bien en grand danger. Tout le toit de l’édifice s’embrasait à grande vitesse. Le feu avait l’air difficile à maîtriser pour ce qu’on en voyait et notamment de l’action des pompiers dont les lances braquées vers le toit avaient  l’air bien dérisoires face aux flammes qui semblaient gagner du terrain.

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique