• HOLLANDE: ÇA VA MIEUX! C'EST LUI QUI L'DIT - Loi Travail 1 sur 2

     Et ça ira mieux avec la LOI EL KHOMRI.

    C’lui qu’il l’dit...

    Et pas plus tard que vendredi dernier : "Je tiendrai bon parce que je pense que c'est une bonne réforme", depuis le sommet du G7, à Ise-Shima au Japon). "Ce n'est pas le moment de mettre en difficulté l'économie française".

    Oui cela ira mieux en septembre pour tous les travailleurs et les entreprises quand la loi sera mise en application...

    C’est lui qui l’dit...

    "Il n'y aura pas de retrait du texte, sinon dans ce pays on ne peut plus réformer".

    C’est Manuel Valls, le premier ministre... qu’il l’dit.

    HOLLANDE: ÇA VA MIEUX! C'EST LUI QUI L'DIT - 3 sur 6    HOLLANDE: ÇA VA MIEUX! C'EST LUI QUI L'DIT - 3 sur 6

    ( d'après image Chris93 — Travail personnel , CC BY-SA 4.0)

    BRAS DE FER ET DÉSINFORMATION

    Je vais évacuer de suite le FAUX BRAS DE FER, celui du MEDEF avec le gouvernement. Il s’agit là d’une mise en scène pour faire croire que le MEDEF ne veut pas de la loi El Khomri tout en l’approuvant secrètement notamment pour son article 2, celui de l’inversion de la hiérarchie des normes. La conservation de l’article 2 est hautement important pour ce type de patron qui y voit non pas le dialogue social mais bien le moyen de reléguer les organisations syndicales à un rôle mineur car ils ne pourront plus défendre par la loi les pressions faites sur l’emploi dans certaines entreprises (pas toutes) comme cela s’est d’ailleurs déjà fait ici ou là y compris dans le cadre de l’actuel code du travail. Un comportement étrange fait de contradictions que chacun pourra juger.

    HOLLANDE: ÇA VA MIEUX! C'EST LUI QUI L'DIT - 3 sur 6

    (image Peggy_Marco, CC0 domaine public)

    Par médias interposés, on assiste au BRAS DE FER entre le gouvernement et la CGT pour faire croire que cette seule organisation, qualifiée d’ailleurs de minoritaire, bloquait le pays. Il n’est qu’à regarder les images sur certaines chaines de télé et les commentaires reprenant les propos gouvernementaux pour s’en persuader :

    • en bloquant les raffineries la CGT prend « en otage » les citoyens
    • La CGT veut faire la loi
    • La CGT veut bloquer l’économie
    • La CGT ne représente qu’une minorité de travailleurs, allusion faite à son nombre d’adhérents.
    • ...

    Haro sur la CGT comme si les 6 autres syndicats n’existaient pas alors qu’ils continuent eux aussi l’action contre la loi El Khomri : FO-Solidaires-FSU-UNEF-Fidel-UNL

    Petit rappel donc que les médias devraient ne pas oublier :

    Quand les salariés d’une entreprise font grève, c’est après une Assemblée Générale qui les rassemble. Ils choisissent ou non de suivre le mot d’ordre syndical, de poursuivre la grève ou de l’arrêter ceci à l’issue d’un vote majoritaire. Ils choisissent aussi de ne pas être payés. Et ce n’est sûrement pas de gaieté de cœur que les salariés abandonnent une partie de leur revenu. J’ai fait grève de nombreuses fois et je sais de quoi je parle.

    Les grévistes et la CGT sont minoritaires... blabla, blabla

    Qui est minoritaire ? Certainement pas la population qui est à plus de 70 % contre la loi TRAVAIL.

    Les syndicats *? Leur représentativité est issue des élections professionnelles. Elle varie selon les branches professionnelles et selon le privé ou le public. Le taux de participation à ces élections se situait entre 42,7% et 52%. On est loin des 11% mis en avant pour discréditer la représentativité syndicale et qui est le taux de syndicalisation représentant quand même, selon  les chiffres de la Dares (ministère du travail) publiés le 12 mai 2016, environ 2,6 millions de salariés.

    Si on veut jouer au petit jeu de la représentativité en nombre d'adhérents, il faut savoir que le nombre de syndiqués de la seule CGT par exemple est plus important que le nombre d'adhérents de tous les partis confondus. Cela voudrait dire qu'on pourrait aussi contester la représentativité des élus des PS, LR et FN qui ont tout au plus à eux trois...365 000 adhérents... Ceci pour remettre les choses à leur juste place.

    C’est le gouvernement qui est responsable du blocage actuel du pays du fait même de sa minorité : pas de majorité à l’assemblée nationale parce que des députés du parti socialistes n’approuvent pas cette loi...qui amène donc à son passage en force avec le 49.3, tout à fait constitutionnel mais prouvant que selon qu’on est au pouvoir ou dans l’opposition on n’a pas le même langage « socialiste ».

    C’est le gouvernement qui est minoritaire...

    C’est moi qui l’dis !

    HOLLANDE: ÇA VA MIEUX! C'EST LUI QUI L'DIT - 3 sur 6

    PRISE D’OTAGE...

    Il faut arrêter de la part des médias de relayer ce vocabulaire indécent notamment lors des micros trottoirs à la pompe.
    En tout cas moi, ça me... « pompe ». Comment peut –on dire que les français sont pris en otage parce qu’ils ne peuvent pas remplir leur réservoir d’essence ? Ceux qui utilisent ce terme sont à côté de leurs... pompes : les journalistes capturés contre rançon par des groupes politico militaire, ceux qui ont été libérés mais aussi ceux qui sont morts, les 276 jeunes filles enlevés par Boko Haram**pour faire pression sur le gouvernement Nigérien et sa population, les victimes des attentats de Paris lors de l’Hyper Casher, ceux du Bataclan....
    Il faudrait peut-être utiliser un vocabulaire à la juste mesure de l’événement ...pour respecter les vraies victimes.

    Relire quelques définitions dans le dictionnaire***ne ferait peut-être pas de mal.

    Car dit-on, les grévistes s’en prennent à la population.

    Première remarque, les grévistes font partie de cette population et souvent agissent alors que d’autres ne veulent pas perdre une partie de leur salaire et attendent de bénéficier des fruits de la grève sans la faire ou parce qu' ils ne le peuvent pas pour diverses raisons : isolement dans l’entreprise, salaire trop bas...

    Le seul moyen dans un conflit qui concerne ici l’ensemble des salariés et devant l’attitude rigide des gouvernants qui veulent faire passer une loi dont ne veut pas une grande majorité de la population, c’est de menacer de bloquer économiquement le pays.

    Cela fait réagir et c’est normal mais c’est aussi le moyen de faire réfléchir aux égoïsmes de chacun face à un problème qui demanderait plus de conscience du collectif de la part de tous.

    Il ne faut pas oublier que, dans le conflit actuel, ce ne sont pas les grévistes qui sont responsables des blocages mais bien le gouvernement qui veut à tout prix faire passer une loi que les français dans leur grande majorité jugent, avec raison, inadaptée à la situation actuelle de l’emploi parce qu’elle n’en créera pas et qu’elle déséquilibrera de fait les rapports sociaux dans l’entreprise.

    HOLLANDE: ÇA VA MIEUX! C'EST LUI QUI L'DIT - 3 sur 6   HOLLANDE: ÇA VA MIEUX! C'EST LUI QUI L'DIT - 3 sur 6 

             (image caz, CC0, domaine public)

    VOYOUS ...TERRORISTES...

    Dans une interview accordée au Monde ce lundi, le président du Medef qualifie les militants de la CGT de «minorités qui se comportent un peu comme des voyous, comme des terroristes***».

    Venant d’une personne qui est le président du MEDEF et de certains patrons (pas tous), cela devient grave à ce niveau de responsabilité. Ce me semble même être une insulte qui mériterait d’être sanctionnée.

    Je rappelle en passant que pour obtenir du gouvernement 40 milliards d’euros avec le pacte de responsabilité et le CICE, Pierre GATTAZ avait fait miroiter la création d’un million d’emplois en 5 ans en arborant un pin’s annonçant ce chiffre. Depuis le pin’s a disparu pour faire place à des menaces voilées au moment de l’élaboration de la loi EL Khomri  comme en 2014 sur France info :"C'est ça le point fondamental que l'économie et que les acteurs économiques attendent : réformer avec courage le marché du travail. Si on ne le fait pas, on risque d'entrer dans une tempête, dans 6 mois, dans un an... Avec un taux de chômage à 10,5%, vous vous rendez compte ? On peut en ressortir avec 13 ou 14%." "Nous attendons la loi El Khomri pour déverrouiller le marché du travail". Tout est dans la conception de l'idée de réforme, ce fameux mot qui est employé par tous ceux qui pensent qu'à partir du moment où on réforme on avance. Mais on peut aussi reculer. Récemment en avril 2016, le même président du Medef menace de quitter la négociation sur l’assurance chômage et certaines instances paritaires si la version de la loi El Khomri n’est pas modifiée...

    Pression, menaces, le dialogue social quoi ! Chacun appréciera la méthode.

    On a vu le résultat de la "confiance":  des milliards dispersés de manière irresponsable dans la nature sans aucun contrôle de l'état. (Voir mes propos http://quaiducitoyen.eklablog.fr/partie-de-poker-hollandais-a106113874 ou http://quaiducitoyen.eklablog.fr/humeurs-politiques-de-la-derniere-semaine-de-juin-2014-2-a108425302)

    HOLLANDE: ÇA VA MIEUX! C'EST LUI QUI L'DIT - 3 sur 6

    IL FAUT DEMANDER DES COMPTES ET ARRÊTER l’HÉMORRAGIE STÉRILE DE NOS MOYENS

    AMALGAME

    Les médias entretiennent à mon sens une confusion préjudiciable à la vérité des faits.

    Avec les violences mises en avant à chaque édition des journaux de certaines chaînes télévisées on laisse le reste sur le côté, le fond des manifestations au profit du sensationnalisme de la casse : casse lors des « Nuits, Debout », casse lors des manifestations...A tel point qu’un amalgame se fait de plus en plus sentir entre un manifestant et un casseur. On en vient même actuellement à ce que dans l’esprit des gens un gréviste qui bloque un entrepôt devient un casseur parce qu'il brûle des pneus...

    De tout temps les casseurs ont été là dans les manifestations et c’est aux autorités d’agir avec les forces de police pour réduire les nuisances de ces casseurs par notamment la prévention ce qui nécessite que les ordres soient donnés en conséquence.

    RETOUR SUR L’ARTICLE 2

    Il cristallise... les POUR et les CONTRE en faisant oublier que ce qui est en jeu c’est qu’il puisse y avoir les conditions d' un vrai dialogue social qui permette de construire un vrai projet pour l’emploi et non pas de faire une loi qui en définitive casse ce dialogue social : manque de temps de concertation pour étudier les propositions, une loi déséquilibrée qui ne protège ni les petites entreprises ni les salariés au profit d’une hypocrite conception partisane d’un dialogue social qui n’en est pas un, faute d’un rapport de force qui sera toujours en faveur du patronat d’autant plus dans la situation actuelle d’un fort taux de chômage.

    Avec les méthodes du gouvernement, le dialogue social, ça a l’air raté.

    Et puis, j’en ai assez qu’on me prenne pour un con...ou un bulot...

    (http://quaiducitoyen.eklablog.fr/loi-el-khomri-les-jeunes-les-cons-et-les-bulots-vous-saluent-bien-a125447012)

    A entendre certains, si on n’est pas ministre, député ou patron, on ne sait pas lire... on se laisse influencer par les syndicats sans avoir lu le texte...

    Tiens donc. Regardons la nouvelle mouture qui sera examinée au sénat avant d’être lue « une deuxième fois », en juillet, pas nos députés : http://www.senat.fr/leg/pjl15-610.pdf .

    C’est moi qui l’lis...

    Ce que je lis me fait redire que le gouvernement veut faire passer une réforme du code du travail qui est complétement déséquilibrée et en défaveur des salariés, ....chômeurs et futurs chômeurs. Mais cela se traduira aussi par un accroissement des déséquilibres entre les entreprises, notamment les grandes et les petites ou les moyennes et pourraient être source de destruction d’emplois voire de dumping social. Car à mon sens, Le MEDEF travaille au détriment des petites entreprises pour libéraliser encore plus la jungle actuelle du marché.

    J’y reviens dans le prochain article.

    Quant au reste de la loi, j’ai déjà donné les quelques points positifs qui sont des avancées mais qui en aucun cas ne peuvent compenser les dégâts que produira l’article 2 pour les syndicats dont on veut amoindrir le rôle et les salariés qu’on veut flexibiliser sans une vraie sécurité. (http://quaiducitoyen.eklablog.fr/loi-el-khomri-le-code-2-le-vrai-faux-recul-a125400504.

    Pour le reste ce qui a été retiré, ce ne sont pas des avancées mais des non reculs ce qui n'est pas tout à fait la même chose car on revient aux dispositions qu'on avait écartées du code du travail actuel...

    HOLLANDE: ÇA VA MIEUX! C'EST LUI QUI L'DIT - 3 sur 6

    LA TENSION MONTE OU S’APAISE...

    C’est les médias qui l’ disent.

    Les syndicats veulent bien que s’ouvrent des négociations pour réécrire le texte. Ils font un pas pour laisser une chance de sortir de la crise. On verra si Manuel Valls avec son entêtement actuel pour ne pas modifier ou retirer l’article 2 acceptera de se comporter autrement que de manière partisane.

    Tout cela se précipite sur fond d’ « Euro de football » comme si cet événement conditionnait l’avenir de la loi El Khomri et surtout celui des salariés et des entreprises de notre pays.

    Calmez–vous les petits...sinon vous serez puni d’Euro...

    Navrant, ridicule pour ne pas dire grotesque...

    HOLLANDE: ÇA VA MIEUX! C'EST LUI QUI L'DIT - 3 sur 6

    (Franck.schneider - Travail personnel - CC BY-SA 3.0)

     

    *Le poids attribué en 2013 à chacun des cinq syndicats suite aux élections professionnelles: CGT (30,62%), CFDT (29,74%), la CGT-FO (18,23%), CFE-CGC (10,78%), CFTC (10,63%).

    **Boko Haram est un mouvement insurrectionnel et terroriste d'idéologie salafiste djihadiste, originaire du nord-est du Nigeria et ayant pour objectif d'instaurer un califat et d'appliquer la charia. Fondé par en 2002 à Maiduguri par le prédicateur Mohamed Yusuf le groupe est à l'origine une secte qui prône un islam radical et rigoriste, hostile à toute influence occidentale. .. La suite sur Wilkipédia (https://fr.wikipedia.org/wiki/Boko_Haram)

    *** Dictionnaire Larousse : Otage « Personne prise ou livrée comme garantie de l'exécution de certaines conventions militaires ou politiques : Laisser des otages à l'ennemi. Personne dont on s'empare et qu'on utilise comme moyen de pression contre quelqu'un, un État, pour l'amener à céder à des exigences. »

    *** Terroriste : Personne qui utilise la terreur et la violence pour imposer ses idées politiques ou son autorité

     

     

     

    « HOLLANDE: ÇA VA MIEUX! C'EST LUI QU'IL L'DIT - Education 2 HOLLANDE: ÇA VA MIEUX! C'EST LUI QUI L'DIT - Loi Travail 2 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter