• PRESIDENTIELLE : POINT DE SITUATION POUR VOTER AU DEUXIEME TOUR 1 sur 4

    Dans le précédent article où j’essayais de tirer quelques leçons du premier tour de l’élection présidentielle, j’en suis venu à la question importante de savoir quel sera mon vote le dimanche 7 mai 2017.

    J’annonçais qu’avant de me déterminer il convenait, tout au moins, en ce qui me concerne de bien analyser la situation des forces en présence pour savoir ce que sera mon bulletin de vote.

    Bien entendu je ne pouvais  considérer que trois choix: ABSTENTION, BLANC ou MACRON, le bulletin MARINE LE PEN étant bien entendu pour moi exclu.
    Dans mon article du 25 avril et pour faire suite aux propos de mon article « d’humeur » du 22 avril, le choléra a été éradiqué... J’entendais par là bien sûr le programme de François FILLON. (http://quaiducitoyen.eklablog.fr/presidentielle-je-ne-choisirai-pas-entre-la-peste-et-le-cholera-a129959470).

    Reste à vaincre la PESTE c’est à dire Marine Le Pen et son programme

    En face, Emmanuel MACRON et un programme auquel je n’ai pas adhéré pour nombre de raisons que j’ai déjà exprimées mais sur lesquelles je reviendrai notamment pour les législatives.

    Car ce n’est pas fini...

    PRESIDENTIELLE : POINT DE SITUATION POUR VOTER AU DEUXIEME TOUR 1 sur 2

    (image modifiée de Clker-Free-Vector-Images, auteur, CC0 domaine public)

    LA TACTIQUE DE MARINE LE PEN

    L’ex présidente temporaire du front National a commencé sa campagne avec force pour continuer à asséner à coups de slogans et d’affirmations trompeuses, qu’elle était la candidate du Peuple comme si celui-ci et son vote lui appartenait, celles des « patriotes » qu’elle s’approprie sans vergogne. Tout son discours est celui d’un nationalisme exacerbé pour une France isolé dans le monde comme si cet état permettrait aux français, notamment les moins nantis d’avoir un pouvoir d’achat amélioré et d’être protégé de toutes les manières, socialement ou contre le terrorisme.

    Elle annonce : « Je ne suis pas la candidate du FN, je suis la candidate soutenue par le FN. » « L’élection présidentielle, c’est la rencontre d’une personnalité avec le peuple, en dehors des considérations partisanes. C’est aussi la raison pour laquelle j’ai pris la décision de me mettre en congé de la présidence du FN » (pour la période de l’entre deux tours)

    Elle joue bien sûr sur les mots.

    Pour ma part, j’estime que Marine Le Pen n’en reste pas moins la cheville ouvrière du Front national, un parti nationaliste qui veut semer l’exclusion, la ségrégation, la division entre les français par des affirmations qui relèvent du fantasme et trahissent les faits tout en attisant des peurs.  Un danger pour la laïcité et un pays en paix.

    J’y reviendrai bien sûr pour réaffirmer et compléter, arguments à l’appui, ce que j’ai déjà énoncé à son sujet et à propos de son programme.(http://quaiducitoyen.eklablog.fr/campagne-presidentielle-7-projet-et-programme-marine-le-pen-1-sur-4-a129806486 )

    Bien sûr tout en essayant de vouloir apparaître défendre les moins nantis de nos concitoyens, elle joue aussi sur la poursuite de la dédiabolisation de l’image LE PEN et FRONT NATIONAL.

    C’est en partie réussi puisque si on considère les réactions immédiates anti FN qu’il y eut en 2002 quand son père est arrivé au deuxième tour et que j’ai vécu et les réactions de ce 23 avril 2017 suite à son accession pour participer à la finale, le moins qu’on puisse dire c’est que c’est très différent.

    Marine Le Pen veut apparaître comme la candidate du PEUPLE, des pauvres, des chômeurs... ce qu’elle n’est bien sûr pas.
    J’y reviendrai pour continuer de montrer pourquoi il ne faut pas s’y fier à ses apparences et aux slogans trompeurs pleins de vide.

    PRESIDENTIELLE : POINT DE SITUATION POUR VOTER AU DEUXIEME TOUR 1 sur 2

    ( auteur Ecuador CC BY-SA 2.0 )

    LA POSITION DE JEAN-LUC MELENCHON

    Il l’avait donnée le soir même des résultats.

    J’ai donné mon sentiment quant à cette position dans mon dernier article http://quaiducitoyen.eklablog.fr/presidentielle-lecons-du-premier-tour-a129984872

    « Il n’a donc pas donné de consignes de vote pour le second tour, estimant qu’il n’était pas mandaté pour le faire. Cela correspond et reste cohérent avec la manière dont il a associé ceux qui ont adhéré à son mouvement et avec l’esprit de la sixième république qu’il voulait mettre en place. Il laisse donc le soin à ses 470 000 soutiens de s’exprimer d’ici vendredi sur sa plateforme sur la position à prendre pour voter au second tour.
    Ce que je ferai après avoir analysé la situation. »

    Aujourd’hui, il s’est exprimé sur YOUTUBE dans le numéro 26 de son journal hebdomadaire que vous pouvez trouvez ici

    https://www.youtube.com/watch?v=HcMV4Fa51Cs

    Je n’ajoute rien. Tout est dit.

    Je m’associe totalement aux propos qu’il a tenu.

    Comme je le disais dans mon précédent article :

    « En tant qu’électeur, pour ma part, je n’ai pas besoin d’appel. Par définition la voix de l’électeur n’appartient pas au candidat ce qui d’ailleurs s’est montré vrai de nombreuses fois.

    Je saurai au moment voulu ce que j’aurai à faire, consigne de vote ou pas. »

    Mon analyse est faite et j’ai exprimé sur le site du mouvement de la « France Insoumise » ce que je ferai.

     

    A suivre... et en route pour le troisième tour : LES LÉGISLATIVES.

     

    DERNIÈRE MINUTE:

    Marine Le Pen lance un appel aux "Insoumis"  pour faire barrage à Emmanuel Macron!!!

    Je n'en ai rien à cirer et croire qu'elle peut abuser, avec ses mensonges et ses propos fallacieux, ceux qui ont voté pour le progrès social et démocratique est une insulte faite à leur intelligence.

    Faudrait pas nous prendre pour des cons!

     

    « PRESIDENTIELLE: LEÇONS DU PREMIER TOURPRESIDENTIELLE : POINT DE SITUATION POUR VOTER AU DEUXIEME TOUR 2 sur 4 »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter