• LA BRADERIE DE LILLE EST ANNULEE... 2

    Dans mon précédent article, je disais qu’il fallait changer « la donne » et montrer une autre route, celle de la pratique de la laïcité, pas celle des politiciens qui la dévoient et l’affaiblissent par pur soucis électoraliste mais celle de l'esprit strict de la loi qu’il faut continuer de défendre et non pas contourner comme d’aucuns l’ont fait ou comme d’autres voudraient le faire sous prétexte que la « dame » est vieille et qu’il faut la mettre au goût du jour. Je rappelais en passant que la laïcité n’a besoin d’aucuns qualificatifs... Elle doit être l’essence même de la concorde citoyenne pour des actes positifs et non seulement des discours contre l'idéologie du terrorisme.

    LA BRADERIE DE LILLE EST ANNULEE... 2

    (Détail du buste de Marianne de la colonne républicaine de Pointe-Noire, Guadeloupe,LPLT-CC BY-SA 3.0)

     

    L’AFFAIRE DU BURKINI : LE COSTUME QUI DÉMASQUE L'IRRESPONSABILITÉ

    Il faut cesser de réagir n’importe comment et dire n’importe quoi.

    Les récents évènements quant au port du « burkini » montrent à quel point nous partons complétement démunis face aux provocations larvées de l’intégrisme religieux quel qu'il soit d'ailleurs. Et en la circonstance actuelle des élus de pondre des arrêtés pour interdire...comme si cela était la solution miracle pour que les provocations cessent. C’est tout le contraire qui se produit.

    Mais ce n'est pas nouveau.

    Certes, il faut considérer ce fait pour l'intégrer dans une réflexion d'ensemble  mais ne surtout pas en faire par des réactions hors mesures une publicité nationale et ...internationale qui pour certains nous ridiculisent mais surtout ne permettent pas de réfléchir sereinement et entrainent certains citoyens à entrer dans une polémique qui ne résout rien bien au contraire. Les faits le prouvent.

    Il n’a été fait que mettre de l’huile sur le feu et jouer le jeu des extrémistes... 

    La vente de burkini n’a d’ailleurs cessé de monter depuis d’après certaines sources autorisées... Ce dont s’est félicitée celle qui l’a inventé.

    Le BURKINI n’a rien à voir avec la laïcité. Ne nous y trompons pas.

    J’y reviendrai.

    Son port sur les plages par une petite poignée de femmes peut avoir des interprétations diverses qu’il ne faut surtout pas traiter de manière grossière comme cela a été fait par certains maires par des arrêtés pris à la va vite et dont les répercutions n’ont pas été réfléchies suffisamment. 

    Dans le même temps, jouant de la polémique, monsieur le candidat déclaré à la primaire de droite pour les présidentielles, Nicolas Sarkozy, veut interdire par la loi le port du burkini sur tout le territoire. Mon avis est que c'est une exploitation politicienne et électoraliste d’un événement pour cause de campagne d’un ex- président qui n’ a pas jusqu’ici fait montre d'ailleurs d’une réelle capacité à défendre la laïcité. (La preuve par les faits sur ce blog : http://quaiducitoyen.eklablog.fr/la-laicite-a-geometrie-variable-de-nicolas-sarkozy-a115194636).

     

    LA BRADERIE DE LILLE EST ANNULEE... 2

    (photo transformée de Moritz Hager, CC BY-SA 2.0 )

    J'appelle cela le niveau ZÉRO de la politique.

    J'attends plutôt d'un futur chef d'état une réflexion avancée du fait terroriste et une stratégie et des propositions pour le combattre sur le long terme...et des propositions politiques qui ne stagnent pas dans l'activisme de circonstance qui attise les haines des uns envers les autres.

    J’ y reviendrai...car on ne peut laisser dire n'importe quoi sous prétexte qu'on cherche des voix pour se faire élire. Se faire élire pour quoi faire d'ailleurs? Car il faudra bien que chaque citoyen se pose la question quand il choisira son candidat. C'est pas gagné quand on voit l'amorce des programmes proposés... et leurs grosses ficelles souvent usées.

    Quand on assiste aux évènements en Corse, à BASTIA  (dérivés de la rixe à la plage de SISCO le 13 aoüt 2016) où une partie de la population (500 personnes) manifestent devant la préfecture aux cris de « On est chez nous », il y a de quoi se poser de nouveau des questions qui n'ont toujours pas reçu de véritables réponses. Une tentative est faite ensuite pour aller dans un quartier où étaient censés vivre les jeunes d'origine maghrébine , protagonistes de la rixe,avec le slogan « Aux armes, on va monter parce qu’on est chez nous ». De la confusion, l'échauffement des esprits avec l'affaire du  burkini en arrière plan,... il n'en fallait pas plus. Les forces de gendarmerie ont heureusement arrêté le mouvement.  C'est ce type de réaction qui devrait nous inquiéter mais surtout nous faire réfléchir en profondeur, et en premier chef nos politiques, pour trouver les moyens de préserver la paix plutôt que de continuer de grossir la polémique. Nous avons là un mini phénomène de ce que cherchent à propager les extrémistes et les terroristes : la division, la haine et la violence, le repli de chacun pour soi.

     

    LA BRADERIE DE LILLE EST ANNULEE... 2

     

    Il faut donc aller plus loin et nos politiques qu’ils soient au pouvoir ou non devraient être en première ligne pour s’accorder, après réflexion commune, sur les principes d’une stratégie d’état qui doit contribuer non pas mettre à l’index une partie de la population mais à éviter que le phénomène de division et de communautarisme s’accentue.

    Pour cela, il faut que nombre de nos politiques aient l’honnêteté de faire fi de leurs "solutions" faiblardes et  leur propension à ne voir que leurs futurs postes électifs au profit d’une saine et vraie réflexion politique dégagée de toute ambigüité pour servir la paix entre citoyens ceci notamment en s’appuyant sur les piliers de notre démocratie qui ont le mérite d’exister et qu’il faut cesser de dévoyer au profit d’intérêts circonstanciels et particuliers: la communauté une et indivisible de la République, la laïcité, la liberté, l'égalité et la fraternité...

    Ce serait bien plus intelligent et plus efficace que ce qu’ont fait jusqu’à présent nombre de nos politiciens en montrant l’image de leur impuissance par leur désunion ou en proposant des inepties ou des solutions électoralistes pour se faire valoir. Je ne cite personne : ils se reconnaîtront...et seront reconnus.

    Car il est sûr que grâce à eux, ces dernières semaines, « DAESH » a pu se dire qu’il progressait pour diviser la classe politique française et par ricochet irresponsable les français entre eux.


    On voit bien ici encore que ce qui prime pour certains c'est malheureusement la future élection présidentielle mais en aucun cas le sort des français qu’on considère comme des bulletins de vote pour se faire élire y compris en accroissant, pour certains, par leurs propos opportunistes, irréfléchis voire ridicules, ségrégatifs ou négatifs, la division de la population en laissant jouer les amalgames.

    Mais ce n’est pas nouveau et cela empire... (http://quaiducitoyen.eklablog.fr/attentat-de-nice-indecence-et-irresponsabilite-a126418980 ou http://quaiducitoyen.eklablog.fr/ils-sont-de-retour-les-indignes-a125469716)

    Et puis, pendant qu’on en fait des tonnes sur le burkini, rien ne se résout des autres problèmes qui touchent durement les français : pauvreté, logement, chômage, loi el Khomri.... car la lutte contre le terrorisme passe aussi par là.

    LA BRADERIE DE LILLE EST ANNULEE... 2

    (OpenClipart-Vectors, CC0 domaine public)

    NON, Y A PAS QU’À...

    Je ne vais pas prétendre apporter ici la solution miracle. Elle relève de la responsabilité de tous et je vais tenter d’y apporter ma pierre, ne serait ce qu’en y réfléchissant au delà de tous les poncifs entendus ici ou là par des experts télévisuels même si quelques uns d’entre –eux apportent quelques idées à creuser et des pistes pour avancer. Les mots ne résolvent que peu de choses mais révèlent nos blocages idéologiques qui ne nous feront pas avancer car force est de constater que nous sommes en retard de vraies analyses et de réflexions sur le problème complexe qu'est le terrorisme et les moyens de s'en prémunir.

    Il est facile de dire « Y A QU’A » derrière l’écran de son ordinateur pour réclamer...le risque zéro.

    Utopique, facile et illusoire...comme si nous n’avions qu’à être protégé dans une bulle dès que nous serons sortis de chez nous.

    Le risque est là et chacun doit l’assumer comme il le sent...mais en pensant aussi aux autres et pas qu’à soi...

    Au lieu de faire les matamores, d’en rester aux simples questions de principe qu’ « on ne doit pas céder à la peur » ce qu’il faut essayer de faire mais qui n’est pas si facile quand on n’est un peu conscient des dangers, si pour une fois on en revenait à des préoccupations autrement plus réalistes qui sont « réfléchir à ce que chacun d’entre nous peut faire pour que le terrorisme ne fasse pas plus de victimes » car après tout c’est là l’objectif que nous devons atteindre.

    Est-ce céder à la peur que de faire front pour éviter les morts et les blessés ?
    Non et c’est ce qu’a fait la Maire de Lille. Et elle a bien fait n’en déplaise à celles et ceux qui disent justement « Y AVAIT QU’A » comme si tout était simple.

    La peur n’évite certes pas le danger mais se confronter au danger concrètement pour qu’il s’amenuise n’est pas céder du terrain à ceux qui veulent semer la terreur bien au contraire. C'est aussi prendre le temps de réfléchir et d'avancer. Ce n'est pas battre en retraite.

    C’est tout simplement revoir notre manière d’appréhender notre vie qui en a d’ailleurs bien besoin quand on considère l’égocentrisme ou l’égoïsme avec lequel chacun de nous agit chaque jour dans sa propre vie par rapport aux autres.

    « Faisons la fête tous ensemble », oui ! C’est bien de se rassembler pour « l’Euro de foot », faire la braderie de Lille, ... Compatissons ensemble, allumons des bougies pour rendre hommages aux victimes... Oui.

    Mais si on réfléchissait aussi à d’autres choses « à faire ensemble » qui ne soient pas forcément festifs ou tristes pour retrouver un esprit de cohésion citoyenne.
    C’est sans doute par là qu’il faudrait commencer à réfléchir pour agir.

    Ce n’est pas gagné quand on voit les réactions des unes, des uns ou des autres!

    Alors changeons la donne et montrons une autre route, celle du réalisme constructif basée sur la seule communauté qui vaille : la république française une et indivisible.


    COMMENÇONS DONC PAR EN REVENIR A LA LAÏCITÉ...

    J’y reviens...

     

    LA BRADERIE DE LILLE EST ANNULEE... 2

    ( image créée par P. Patte à partir de l'image symbole de la république française créée par TaniaPS , CC BY-SA 3.0)

    *Marianne est une figure allégorique de la République française. Sous l’apparence d’une femme coiffée d’un bonnet phrygien, Marianne incarne la République française et ses valeurs contenues dans la devise : « Liberté, Égalité, Fraternité ». Marianne est un important symbole républicain et une icône de la liberté et de la démocratie.

    Marianne tient une place d'honneur dans les mairies et les bâtiments officiels de la République française. Elle symbolise Le Triomphe de la République, du nom de la sculpture érigée sur la place de la Nation à Paris. Son profil apparaît sur les documents gouvernementaux officiels, sur les timbres, et sur les pièces de monnaies françaises. ( Source Wikipédia)

     

     

    « LA BRADERIE DE LILLE EST ANNULEE...FAIRE FACE AU TERRORISME ET À SES EFFETS SUR LES CITOYENS - 1 sur 4 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter