• FAIRE FACE AU TERRORISME ET À SES EFFETS SUR LES CITOYENS - 1 sur 4

    L’application de la Laïcité est, selon moi, une des clés de la lutte à long terme contre la division des français que veut instaurer le terrorisme islamique soit par des attentats soit par ce qu’on peut appeler l’action larvée d’une idéologie communautariste et sectaire entretenue par des extrémistes religieux.

    Si la lutte contre les attentats est rendue difficile par l’imprévisibilité des actes de tueries qui peuvent survenir n’importe où et n’importe quand sur le territoire, il est un terrorisme plus larvée contre lequel nous devons mieux nous armer, c’est celui de la distillation parmi les citoyens français de toutes origines des germes du communautarisme qui fait croire qu’il protège...parce qu’on est ensemble, pratiquants d’une même chapelle mais qui revendique des dérogations sociales pour cause de religiosité.

    C’est tout le contraire qu’il faut faire.

    FAIRE FACE AU TERRORISME ET À SES EFFETS SUR LES CITOYENS   1 sur 3

     

    Mais il n’y a pas que les terroristes et les extrémistes religieux qui menacent l’unité nationale et donc la cohabitation des citoyens pour qu’ils puissent vivre en paix.

    Un certain nombre de politiques qui « parlent » de laïcité sont par leurs attitudes, leurs thèses ou leurs actions un frein voire un danger pour la cohésion nationale.

    On ne doit pas se focaliser sur le terrorisme mais aller plus loin dans la réflexion comme je le disais dans un de mes précédents écrits à savoir « (...) tout simplement revoir notre manière d’appréhender notre vie qui en a d’ailleurs bien besoin quand on considère l’égocentrisme ou l’égoïsme avec lequel chacun de nous agit chaque jour dans sa propre vie par rapport aux autres... »Et inversement d’ailleurs.

    Il faut donc faire le point sur tout cela pour avancer et mettre en œuvre tout de suite ce qui est indispensable : renforcer la sécurité et adopter des attitudes responsables que ce soit de la part des politiques ou des citoyens.

    FAIRE FACE AU TERRORISME ET À SES EFFETS SUR LES CITOYENS   1 sur 3

    (image de OpenClipart-Vector, CC0 domaine public)

    RENFORCER NOTRE SÉCURITÉ...

    Il faut savoir que les terroristes vont encore frapper et nul ne peut dire où, comment et quand mais ils vont essayer encore.

    La première chose est donc de renforcer notre sécurité.

    Je le disais dans mon article du 12 août 2016 que je cite partiellement ci-après :

    « L’état d’urgence permanent n’est pas souhaitable. Compte-tenu des lois votées, il faut arrêter de nous faire croire qu’il est encore nécessaire dans l’état actuel de la situation puisque sur le terrain rien ne change au niveau des forces déployées. Nous ne pouvons indéfiniment vivre dans une situation d’exception qui pourrait à la longue entraîner des failles quant à nos libertés justement alors que dans la bataille contre terrorisme il faut tout au contraire redonner de la vitalité à notre démocratie plutôt que de la laisser brader par des pratiques politiciennes qui démobilisent les citoyens.

    Il convient déjà d’adapter notre arsenal judiciaire et bien entendu les moyens humains de la justice que l’on sait insuffisants ceci notamment pour rester dans un état de droit tout en mettant en application des mesures préventives contre les éventuels terroristes et les sanctions rapides contre ceux qui agissent. Nul doute non plus que le renseignement doive évoluer encore pour être à même de mieux prévenir les risques d’attentats. Mais tout cela ne suffira pas.

    Il convient donc d’aller plus loin sinon on risque de continuer à vouloir que chacun d’entre nous pense passivement qu’il peut être protégé parce qu’il y a un soldat devant l’école, la mairie, les lieux de culte...

    Les mesures de prévention comme les exercices de sécurité dans les écoles, la mobilisation des parents, des élèves et des enseignants est une bonne chose qui doit se mettre en place pour l'immédiat. »

    Car les enfants seront visés, il faut s’y attendre.   Marc TREVIDIC, ancien juge anti terroriste pendant une dizaine d’années, le confirme dans Marianne.net de ce 4 septembre 2016.  Il affirme que la « protection des écoles est logique » car c’est là que les terroristes vont essayer de taper pour amplifier le désarroi de la population et faire réagir. Le même juge montre bien que si en cette période électorale en vue des présidentielles, la réaction des politiques n’est pas à la hauteur, le risque de division des français sera grand.

    http://www.marianne.net/marc-trevidic-face-au-terrorisme-il-faut-adopter-reflexes-israelienne-100245535.html?utm_medium=Social&utm_campaign=Echobox&utm_source=Facebook&utm_term=Autofeed#link_time=1472983740

     

    FAIRE FACE AU TERRORISME ET À SES EFFETS SUR LES CITOYENS   1 sur 3

    (image OpenClipart-Vectors, CC0 domaine public)

    ...ET CESSER LA SURENCHÈRE POLITICIENNE STÉRILE

    Il faut cesser la surenchère politicienne sécuritaire pour diviser les français et l’utiliser pour la prochaine campagne des élections. C’est donc aussi la première chose à faire de la part des politiques qu’ils soient au gouvernement ou dans l’opposition.

    En effet comme je l’affirmai dans mon précédent article :

    «I l faut cesser de réagir n’importe comment et dire n’importe quoi.

    Les récents évènements quant au port du « burkini » montrent à quel point nous partons complétement démunis face aux provocations larvées de l’intégrisme religieux quel qu'il soit d'ailleurs. Et en la circonstance actuelle des élus de pondre des arrêtés pour interdire...comme si cela était la solution miracle pour que les provocations cessent. C’est tout le contraire qui se produit... ()

    ... Il n’a été fait que mettre de l’huile sur le feu et jouer le jeu des extrémistes... () 

    ...il faut que nombre de nos politiques aient l’honnêteté de faire fi de leurs "solutions" faiblardes et  leur propension à ne voir que leurs futurs postes électifs au profit d’une saine et vraie réflexion politique dégagée de toute ambigüité pour servir la paix entre citoyens ceci notamment en s’appuyant sur les piliers de notre démocratie qui ont le mérite d’exister et qu’il faut cesser de dévoyer au profit d’intérêts circonstanciels et particuliers: la communauté une et indivisible de la République, la laïcité, la liberté, l'égalité et la fraternité...

    Ce serait bien plus intelligent et plus efficace que ce qu’ont fait jusqu’à présent nombre de nos politiciens en montrant l’image de leur impuissance par leur désunion ou en proposant des inepties ou des solutions électoralistes pour se faire valoir... ()

    Car il est sûr que grâce à eux, ces dernières semaines, « DAESH » a pu se dire qu’il progressait pour diviser la classe politique française et par ricochet irresponsable les français entre eux. »

    (L’intégralité de mes propos sur http://quaiducitoyen.eklablog.fr/la-braderie-de-lille-est-annulee-2-a126770760)

     

    FAIRE FACE AU TERRORISME ET À SES EFFETS SUR LES CITOYENS   1 sur 3

    (Abraham Bosse, Le Capitan. Domaine public)

    MOBILISER LES CITOYENS

    Je poursuis mon article en disant que « Les solutions sont multiples et diversifiées.

    Il faut aussi viser des mesures de long terme sans quoi la menace terroriste perdurera quelles que soient les précautions prises. Et parmi ces mesures, il y a la mobilisation citoyenne qui n’est pas celle de la réserve du même nom mais qui est bien celle de tous les citoyens qui doivent se réveiller pour tenter de laisser de côté leurs égoïsmes et leurs a priori au profit d’un réalisme constructif basée sur la seule communauté qui vaille : la république française une et indivisible."

    Alors changeons la donne et montrons une autre route, celle de la pratique de la laïcité, pas celle des politiciens qui la dévoient et l’affaiblissent par pur soucis électoraliste mais celle de la loi qu’il faut continuer de défendre et non pas contourner...() 

    La laïcité n’a besoin d’aucuns qualificatifs... Elle doit être l’essence même de la concorde citoyenne pour des actes positifs et non seulement des discours contre l'idéologie du terrorisme. »

    Ce n’est, hélas, pas gagné !

    CAR IL NE SUFFIT PAS DE PARLER DE LAÏCITÉ POUR LA DÉFENDRE

    Comme je l’ai dit précédemment, la LAÏCITÉ est à mon sens une des clés de la lutte contre le terrorisme. Mais je crois aussi que c’est un élément fondamental pour refaire naître un certain espoir pour l’avenir de notre pays dans le cadre d’un renouveau de la démocratie et de la politique dont nous ne pouvons nous passer si on veut un avenir digne de ce nom pour nos enfants.

    Pour cela, il faut lever les obstacles : ne pas faire élire des dirigeants qui utilisent et détournent l'esprit de la laïcité à des fins électoralistes, qui flattent l’électorat dans le sens du poil en défendant des thèses populistes d’exclusion, qui proposent des mesures qui vont accroître les inégalités sociales importante source de repli communautaire.

    J’y reviens...

    FAIRE FACE AU TERRORISME ET À SES EFFETS SUR LES CITOYENS   1

    ( image créée par P. Patte à partir de l'image symbole de la république française créée par TaniaPS , CC BY-SA 3.0)

    « LA BRADERIE DE LILLE EST ANNULEE... 2LUNDI 5 SEPTEMBRE 2016 : MANIFESTATION SUR L’A16 - 1 sur 2 »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter