• LUNDI 5 SEPTEMBRE 2016 : MANIFESTATION SUR L’A16 - 1 sur 2

    Je ne pouvais pas passer sous silence cette manifestation qui s'est déroulée sur l’A16 avec des routiers, des agriculteurs, des commerçants, des riverains de la "jungle" de la ville de Calais, des élus locaux... tous victimes d’une situation complexe due à l’afflux de très nombreux migrants voulant « passer » en Grande-Bretagne.

    LUNDI 5 SEPTEMBRE 2016 : MANIFESTATION SUR L’A16

    ( Bird's eye view of the Calais Jungle, malachybrowne - https://www.flickr.com/photos/67570481@N04/24369972720/, CC BY 2.0)

    Bernard Cazeneuve, ministre de l’intérieur avait annoncé, vendredi dernier, le démantèlement de la « jungle » qui comporte selon les sources entre 7 000 et 10 000 migrants vivant là dans des conditions déplorables.

    Les tensions sont nombreuses et augmentent : arrêt blocage de l’A16 avec barricades par les migrants et assauts des camions prenant la route de la Grande-Bretagne, agressions, voitures particulières sujettes à des accidents, espaces ruraux abîmés par les passages des immigrés, incidents et altercations nombreux entre migrants eux-mêmes avec de nombreux blessés... Les forces de police sont, d'après leurs syndicats,  débordées, les services d’urgence de l’hôpital de Calais ont des périodes de surcroît de charges dues aux soins à devoir apporter aux divers blessés...

    La situation devient explosive et nul doute qu’il fallait que le ministre de l’intérieur annonce le démantèlement de la jungle. La date n’est pour l’instant pas précisée d’où le maintien de la manifestation et peut-être un blocage de l’ A16 qui pourrait perdurer à hauteur de Calais.

    Il est demandé un démantèlement rapide. Est-ce possible ? Et dans quelles conditions pour les réfugiés et les riverains voire toute la ville de Calais ?

    DÉMANTELER LA JUNGLE

    C’est le leitmotiv de tous ceux qui sont concernés et que j’ai cités plus haut : riverains de la jungle, maire de la ville, divers élus, routiers, agriculteurs...

    La revendication se comprend.

    La solution paraît moins simple à appliquer car les problèmes qui vont surgir sont multiples.

    Pourtant il faut faire quelque chose à court terme en pensant aussi au moyen et long terme.

    Il ne suffit pas de dire qu’il faut démanteler. Encore faut il savoir comment pour ne pas retomber dans les erreurs passées où on se retrouve avec les milliers de migrants qui cette fois iront ailleurs, partout dans la ville sans pouvoir pour les forces de police en contrôler les flux, déplacements... du fait même de la dispersion de l’équivalent du nombre de réfugiés qu’on peut assimiler à la population d’une petite ville en errance.
    Le démantèlement du centre de réfugiés de Sangatte sous la gouvernance de Nicolas Sarkozy a permis au village d’être libéré. La solution est apparue comme salutaire et facile à réaliser mais l’absence de vision de ce qui allait se passer ensuite sans aucun plan de prise en charge a eu comme conséquence l’occupation anarchique de zones de Calais où ont erré, sans contrôle, de nombreux migrants qui n’ont pas quitté les lieux. A force des années, on s’est retrouvé avec la jungle actuelle qui s’est peu à peu construite. Ce n’est pas à refaire.

    LUNDI 5 SEPTEMBRE 2016 : MANIFESTATION SUR L’A16 - 1 sur 2

    (Le démantèlement partiel du camp à la fin du février 2016, AmirahBreen — Travail personnel CC BY-SA 4.0)



    DE LA RÉCUPÉRATION POLITICIENNE STÉRILE

    La récente déclaration de Nicolas Sarkozy dans la Voix du Nord de ce 5 septembre m’interpelle. Elle est faite le jour de la manifestation ce qui n’était pas indispensable surtout pour énoncer des solutions se résumant à croire que c’est en allant négocier à LONDRES dans la perspective où il serait élu aux prochaines présidentielles que tout allait se résoudre. Une déclaration qui n’est pas là pour aider à la situation actuelle où il faut faire preuve d'humilité quant aux propositions pour avancer car aucune, prise seule, ne résoudra un problème complexe.

    On se retrouve, hélas, encore là dans la campagne présidentielle où l’objectif n’est pas d’avancer mais de faire croire qu’on fera mieux si on est élu...Bla bla bla bla.... La ficelle est un peu grosse comme toutes ces déclarations électoralistes suite aux attentats de Nice ou les attitudes ineptes suite à l’attentat de Nice ou l'affaire du Burkini. Ici c’est du même tonneau.

    Le citoyen que je suis en a marre d’être pris pour un "con" et n’est pas dupe de l’objectif de la manœuvre électorale.

    L’ère des matamores en campagne se poursuit et ce n’est pas ce que je demande d’où que cela vienne, Sarkozy ou un autre. Ce n’est surtout pas ce qu’il faut faire.

    (Voir http://quaiducitoyen.eklablog.fr/faire-face-au-terrorisme-et-a-ses-effets-sur-les-citoyens-1-sur-3-a126856712)

    Encore une fois la classe politique se divise alors qu’elle devrait mettre en commun les solutions à partir du moment où elles sont réfléchies et acceptables dans un plan d’ensemble.

    J’attends de vrais débats constructifs entre les politiques qui puissent permettre de faire avancer des solutions. Cela n’existe malheureusement pas, chacun se dispersant en faisant de la petite politique politicienne à courte vue électorale.

    On ne débat plus, on s’affronte par médias interposés à coups d’attitudes de type "fier à bras" ou de surenchères inutiles.

    Lamentable!

    LUNDI 5 SEPTEMBRE 2016 : MANIFESTATION SUR L’A16 - 1 sur 2

    (Capitano Spavento, a commedia dell'arte role created by Francesco Andreini as imagined by Maurice Sand. Masques et bouffons (Comedie Italienne). Paris, Michel Levy Freres, 1860. Tome 1, p. 175 at Google Books. Domaine public)

     Mais une chose est sûre : S’il faut démanteler il faut le faire avec humanité en pensant aux hommes, femmes et enfants qui sont concernés.

    Que faire donc pour que d'une part l'immédiat soit pris en charge et qu'à long terme des solutions viables soient apportées?

    La suite... bientôt pour enrichir le débat.

     


    « FAIRE FACE AU TERRORISME ET À SES EFFETS SUR LES CITOYENS - 1 sur 4MANIFESTATION SUR L’A16: LA JUNGLE DE CALAIS - 2 sur 2 »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter