• CODVID 19 : ENFIN LE PORT OBLIGATOIRE DU MASQUE…

    J’écrivais le 9 juillet dernier qu’il y avait urgence à ce que le gouvernement rende obligatoire le port du masque dans nombre de lieux selon diverses circonstances. A mon sens, il eut en effet fallu aussi réglementer le port du masque avec plus de vigueur. J’estimai qu’il était incohérent de ne pas le rendre obligatoire dans les supermarchés et les commerces et tous les lieux où les gens se retrouvent dans un endroit clos. ( http://quaiducitoyen.eklablog.fr/covid-19-quelles-decisions-et-actions-pour-eviter-le-rebond-a195222526 et  http://quaiducitoyen.eklablog.fr/covid-19-halte-au-flou-gouvernemental-sur-le-port-du-masque-a195620828). ).

    Dans son allocution télévisée du 14 juillet, le président de la République, Emmanuel Macron, annonçait qu’il était étudié une obligation du port au 1er août.

    Le nouveau premier ministre, Jean CASTEX a promulgué un décret ce lundi 20 juillet pour une obligation dans les lieux clos.

    ENFIN ! On avance…

    CODVID 19 : ENFIN LE PORT OBLIGATOIRE DU MASQUE…

    PORT DU MASQUE OBLIGATOIRE : IL ÉTAIT PLUS QUE TEMPS !

    Le nouveau premier ministre n’a pas voulu attendre le 1eraoüt. J’espère  que la différence entre la date précisée par Emmanuel Macron et l’avancée du port du masque obligatoire à ce 20 juillet n’est pas dû à une communication bien préparée pour faire croire qu’on agit vite. J’en suis toujours à redire : « Il en a fallu du temps pour que le gouvernement réagisse». On en est à plus de 30 000 morts. Ce n’est pas un exploit d’avoir avancé la date mais je mets néanmoins au crédit de Jean CASTEX d’avoir enfin fait le nécessaire, tout au moins en partie, pour que l’obligation soit, obligation qui aurait dû être de mise  dès le début du déconfinement.  Une fois encore on a été à la traîne pour réagir vite parce rien n’a été préparé ni pensé. Les arguments du type "parce qu'on doit étudier quels lieux où le masque doit être obligatoire"émis par le ministre de la santé n’étaient pas recevables. La preuve…
    Enfin une partie du flou gouvernemental est terminé sur ce sujet, flou qui faisait que les gens  ont vite oublié les gestes barrières agissant comme si le virus était parti alors qu’il circule et de plus en plus. Un relâchement général est constaté y compris de la part de nombre de nos responsables nationaux, certains ministres compris qui n’ont pas donné l’exemple alors que sur les chaînes télévisées, le message de respecter les gestes barrières et le port du masque était rappelé. Pas étonnant que dans la population on pense pour certains que le virus n’est plus dangereux…

    Après cette bonne décision, il restera à faire appliquer la règle. Elle est simple et claire tout au moins pour les lieux clos et ça permet aux divers responsables de ces lieux de pouvoir afficher et rappeler l'obligation et de la faire respecter. Il est sûr que ce sera peut-être difficile vis-à-vis  de certains récalcitrants. Car il y en aura toujours de ces irréductibles qui sous prétexte de « liberté » ne voudront pas faire le geste citoyen nécessaire. Car c’est bien de cela qu’il s’agit. Le problème n'est pas ceux qui portent le masque mais ceux qui ne le portent pas quand nécessaire.

    CODVID 19 : ENFIN LE PORT OBLIGATOIRE DU MASQUE…

    Quand je navigue sur certains réseaux sociaux, c’est incroyable de lire au milieu de réflexions censées et argumentées, des âneries monumentales : du virus qui n’existe pas à l’entente du gouvernement avec des producteurs pour vendre les masques en passant par l’inutilité du masque, le complot pour faire peur et manipuler les populations  et le « je fais ce que je veux » c'est la liberté… sous entendu les autres je m’en fous…

    Ce n'est pas un problème de liberté. LA LIBERTÉ N’EST PAS FAIRE CE QU’ON VEUT N’IMPORTE OU, N'IMPORTE QUAND ET N’IMPORTE COMMENT. Celle-ci s'exerce jusque la limite où cela ne nuit pas à autrui. Ce qui est le cas quand on ne porte pas le masque quand le bon sens en montre la nécessité. Certaines et certains ont perdu le sens de ce qu’est « la liberté » quand on vit en société. Il faut donc hélas une obligation comme le montrent les faits et les attitudes. Halte donc au relâchement et oui à un rappel à la responsabilité par une obligation et une sanction si nécessaire. C’est regrettable mais c’est, hélas  la seule solution… L’appel à la responsabilité ne suffit pas pour certains. Dommage.

    On en est à plus de 30 000 morts. Il faut donc avoir du bon sens. Oui ce n’est pas drôle de devoir porter le masque et de respecter les gestes barrières. Mais ce qui est encore moins drôle - et on l’a tous vécu - c’est de revenir à du confinement plus strict même si celui-ci est ciblé mais si on en arrive là, c’est qu’on aura de nouveau commencé à compter les morts… et je n'ai pas envie d'en être.

     IL FAUT ALLER PLUS LOIN…

    Pour l’instant le port du masque est donc obligatoire dans les lieux clos. A mon sens l’obligation devrait s’appliquer aussi à l’extérieur non pas partout ce qui serait insensé mais dans les endroits où il n'est pas possible de conserver une distanciation physique suffisante : ruelles étroites à forts croisement de population en cette période estivale, digue, marchés locaux,… Cela doit être dit dans le décret. Ce serait ensuite aux responsables politiques locaux de décider ou non que le masque soit porté en fonction de la connaissance qu’ils ont de la vie dans leur commune.

    Il est clair que si je me promène en forêt ou dans la nature ou même dans mon quartier, si l’affluence n’est pas importante, le port du masque est inutile. Une fois encore c’est du bon sens pour celles et ceux nombreux qui en ont. Il est en effet difficile de généraliser le port du masque à l’extérieur et la solution de permettre au maire de décider localement est une bonne chose.

    CODVID 19 : ENFIN LE PORT OBLIGATOIRE DU MASQUE…

    Image par Free-Photos de Pixabay

    Ce qui prête à controverse c’est l’autorisation de pouvoir se rassembler à 5 000 personnes… Là encore si le contrôle n’est pas possible quant au respect des gestes barrières ou le port du masque, il faut y revenir. L’attitude de certains une fois encore est en train de faire risquer l’interdiction de ce type de rassemblement qui permet à des manifestations ou à des compétitions sportives de se dérouler avec un public limité mais un public quand même. En France, les instances sportives espèrent une reprise des matches professionnels avec les finales de Coupe de France  et de Coupe de la Ligue fin juillet. Le gouvernement a autorisé la réouverture des stades à partir du 11 juillet, avec donc une jauge maximale de 5 000 spectateurs…Mais déjà, plusieurs dirigeants sportifs veulent rehausser cette jauge.   Le président de la Fédération française de football (FFF) par exemple, a   réclamé dans un communiqué « d’envisager une ouverture prochaine plus large des spectateurs concernant la finale de la Coupe de France masculine fin juillet », normalement prévue au Stade de France (80 000 places). Est-ce bien sérieux quand on voit ce qui s’est passé dans des pays notamment en Russie ou en Serbie ? (Source OUEST France https://www.ouest-france.fr/sport/football/football-un-retour-du-public-dans-les-stades-menace-par-le-coronavirus-6878477 ) Il faut à mon avis ne pas vouloir aller trop vite et montrer que les responsables sont capables d'assurer et de faire respecter la  sécurité des spectateurs quand ils  sont à 5 000 dans un stade ou dans un lieu de loisirs.

    Si j’ai entendu certains commerçants dire qu’ils étaient soulagés de pouvoir se retrancher derrière un décret pour que le masque soit la règle pour entrer dans leur établissement,  d’autres estiment que cela va leur faire perdre de la clientèle… A voir, le nombre de récalcitrants est sans doute moins important que les clients qui se sentent rassurés d’entrer dans un magasin où tout le monde porte le masque. Question là aussi de bon sens et de citoyenneté face à l’égoïsme.  

    CODVID 19 : ENFIN LE PORT OBLIGATOIRE DU MASQUE…

    Image par leo2014 de Pixabay

     

    MAIS ATTENTION IL NE SUFFIT PAS DE PORTER LE MASQUE, IL FAUT AUSSI BIEN LE PORTER et l’UTILISER. J'avais déjà traité du sujet au mois d'avril  après qu'on nous ait dit que le masque était inutile et que nous étions en grande pénurie pour que la population puisse en acquérir.

    (  http://quaiducitoyen.eklablog.fr/coronavirus-masques-ou-pas-masques-pour-tous-1-sur-2-a184889966  et    http://quaiducitoyen.eklablog.fr/coronavirus-masques-ou-pas-masques-pour-tous-2-sur-2-a185385778 )

    Sur cet aspect très important qui demande une forte communication qui pour l'instant n'est pas suffisante,  je reviendrai bientôt comme d’ailleurs sur le coût de cet équipement qui peut faire débat pour certains français, on peut le comprendre au vu des prix exorbitants pratiqués…

    Pour l'instant donc, il n'y a pas de vaccin et pas vraiment de traitements efficaces pour éviter les cas graves parfois mortels , le masque et  le RESPECT STRICT  les GESTES BARRIÈRES et la DISTANCIATION sont nos seules  armes  pour nous protéger et protéger les autres du fléau.  Alors faisons ce qu'il faut.

    « COVID 19: HALTE AU FLOU GOUVERNEMENTAL SUR LE PORT DU MASQUEMASQUE OBLIGATOIRE : TOUT LE MONDE DOIT Y AVOIR ACCES »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :