• CAMPAGNE PRESIDENTIELLE 8 : MACRON VS MELENCHON 1 sur 5

    Je terminerai donc cette série d’articles ou de réflexions avec les deux candidats qui ont construit leur mouvement et leur campagne en dehors en dehors des partis traditionnels. Il s’agit d’Emmanuel MACRON et Jean –Luc MELENCHON.

    Dans la liste de ceux dont j’ai donné mon point de vue sur les programmes il manquera donc, un candidat, celui du parti socialiste, Benoit HAMON. C’est injuste pourrait-on dire si ce n’est que faute de temps, je ne puis le faire et comme par certains côtés, le candidat issu de la primaire socialiste il y a des rapprochements évidents d’avec le programme de l’autre candidat dit « de gauche » Jean-Luc MELENCHON, j’ai fait un choix clair pour décider d’opter pour ce dernier.

    J’ai eu un moment de mauvaise humeur qu’on retrouvera dans mon article du 19 février 2017 pour dire « GAUCHE: JE NE VEUX PAS VOTER POUR CONNAITRE CELUI QUI PERDRA LE MIEUX... » à propos du fait que Benoit HAMON, Yannick JADOT et Jean-Luc MELENCHON ne savaient pas mettre en commun leur force derrière un candidat unique pour tenter d’être au deuxième tour de la présidentielle. Depuis, je regrette toujours que cela n’ait peu être possible. (http://quaiducitoyen.eklablog.fr/gauche-je-ne-veux-pas-voter-pour-connaitre-celui-qui-perdra-le-mieux-a128524220) . Chacun en a donné la raison. Dont acte. Il n'empêche...

    CAMPAGNE PRESIDENTIELLE 8 :  MACRON VS MELENCHON  1 sur 4

    (auteur intographics, CC0 domaine public)

    OUI, LES MOTS « GAUCHE » ET « DROITE » SONT GALVAUDÉS.

    Ils avaient pourtant un sens.

    Les politiciens comme Hollande ont terminé de détruire le mot « Gauche » aux yeux de la population en parlant de gauche réformiste, de socialisme libéral et autres balivernes qui brouillent les esprits jusqu’à vouloir faire apparaître Mélenchon comme un dangereux membre d’une extrême gauche destructrice et utopique ce qu'il n'est pas.

    En tout cas, Philippe Poutou et Nathalie Arthaud qui se revendiquent  de l'extrême gauche ont su faire leur job et éclairer le débat sur la situation de la France. Et ils n'ont rien de dangereux mais apportent un peu de vérité dans ce monde où règne le mensonge. Il faut les en remercier.

    D’autres, du parti socialiste, l’ont quitté pour rejoindre un candidat qui se dit de droite et de gauche... des gens de peu de conviction dont certains ont gouverné ou gouvernent encore ou siègent à l'assemblée au nom de la gauche qui les a élu. Ils ne soutiennent même pas le candidat désigné du parti socialiste...C'est dire la force de leurs convictions...pour espérer un nouveau poste! (http://quaiducitoyen.eklablog.fr/manuel-valls-politicien-qui-ne-respecte-pas-la-parole-donnee-a129347266)

     

    A droite, Fillon a penché du côté de la droite dure au service du capital et des intérêts financiers. Marine LE PEN qui se défend d’être d’extrême droite se définit comme patriote ce qui ne veut plus rien dire dans sa bouche. La « droite républicaine » a disparu au profit d’un amalgame que je qualifie de droite « dure » voire extrême tant la distance entre les positions de François Fillon et Marine le Pen sur nombre de sujets sont proches.

    Quand on voit que les adversaires de Mélenchon ( Fillon, Le Pen et Macron) et une partie des médias le situent à l’extrême gauche comme un homme dangereux qui ne peut pas gouverner. Ils n’osent pas encore situer Benoit Hamon, candidat du parti socialiste à l’extrême gauche mais cela viendra...

    Merci aux électeurs de bien vouloir comprendre...

    Pour ma part, je n’en ai rien à cirer de ce qu’ils racontent pour semer le trouble.

    Me situant dans les électeurs qui veulent le progrès de la France vers un avenir meilleur pour ses enfants et petits enfants, le choix est fait. Je suis et reste de gauche et je sais où le chien est amarré.

    J’y reviens tout de suite.

    En tout cas, ce n’est pas celui du vote utile dès le premier tour contre Marine Le Pen comme l’a indiqué hypocritement récemment François Hollande, en grande partie responsable de tout ce qui nous arrive.

    Pour moi le vote utile c’est le vote de conviction et pas celui qu’on veut nous dicter

    http://quaiducitoyen.eklablog.fr/presidentielle-parait-que-la-campagne-sent-mauvais-a129833658   et  http://quaiducitoyen.eklablog.fr/campagne-presidentielle-le-vote-dit-utile-a129059754

     

    CAMPAGNE PRESIDENTIELLE 8 :  MACRON VS MELENCHON  1 sur 4 CAMPAGNE PRESIDENTIELLE 8 :  MACRON VS MELENCHON  1 sur 4

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                                ( auteur Ecuador CC BY-SA 2.0 )

    (Flick photo, CC BY-SA 2.0)

    MACRON VS MÉLENCHON

    Ce sera ainsi que je mettrai en concurrence les deux programmes qui ont la particularité de ne pas avoir été pensés et réalisés comme les autres puisque le résultat des contributions nombreuses issues de nombreux participants.

    C’est un premier point commun que je retrouve entre les deux.


    Le deuxième point commun est l’esprit, l’objectif assigné au programme selon les dires des candidats.

    Pour Emmanuel MACRON :

    « ...je veux redonner à chaque Française et chaque Français confiance en eux, confiance en la France et dans notre capacité collective à relever nos défis. »


    Pour Jean-Luc Mélenchon :

    « Il faut compter sur le peuple, sur son intelligence, son humour, sa dérision, sa finesse pour convaincre et entraîner. Car il faut convaincre et entraîner. Il faut sortir de la sinistrose, il faut sortir du déclinisme,... »

    J’y trouve donc, tout au moins dans les propos liminaires, une certaine forme de confiance en l’avenir voire de l’optimisme contrairement aux autres candidats que sont Le Pen et Fillon que j’appellerai candidats de la sinistrose tant ils dépeignent une France morose, sans atouts et proposent des objectifs sinistres sur lesquels je ne reviens pas et que j’ai décris dans mes précédents billets. Pour Hamon, je peux le situer dans le camp de ceux de l’avenir optimiste.

    Deux points communs essentiels, le tout étant de savoir si les propositions sont en conformité avec les intentions.

    C’est après que ça se complique car les fils conducteurs divergent notamment sur la manière dont on les déroulera et les accompagnera.

    LE FIL CONDUCTEUR

    Pour Jean –Luc Mélenchon c’est

    « c’est l’intérêt général humain qui est mis en cause par la menace qui pèse sur la civilisation humaine, la destruction du seul écosystème compatible avec celle-ci.

    Le fil conducteur qui organise tout le reste, c’est cette vision des biens communs, de ce que nous avons en commun, de notre humanité partagée.

    Si c’est l’humain d’abord, alors l’humain est dans tout homme, toute femme, quelle que soit sa condition sociale, quelle que soit son éducation, quelle que soit sa religion – puisqu’on n’arrête pas d’en parler, et même s’il n’en a pas, ce qui est la masse du peuple français. Et bien ce qu’ils ont en commun c’est cela que nous allons valoriser, c’est de cette manière que nous allons interpeller chacun, sans nous occuper de savoir comment il a voté avant, ce qu’il faisait avant, ce qu’il disait avant.

    La solidarité pour sortir de la peur »

     

    Pour Emmanuel MACRON :

    « bâtir avec vous une France nouvelle, qui innove, recherche, crée et vit, une France de prospérité retrouvée et de progrès pour chacun. Qui redeviendra le fer de lance d’un projet européen qui lui ressemble. Une France qui libère, pour ne plus être bloquée par des règles devenues obsolètes. Et en même temps une France qui répare les injustices de départ et protège chaque citoyen afin de le mettre en capacité de réussir sa vie. »

    Redonner de l’espoir aux français et voir l’avenir de manière positive.

    Les programmes de deux candidats veulent tendre vers cet objectif.

    Qu’il y a t-il derrière les mesures proposées pour chacun d’entre eux, ceci de manière concrète pour la vie de tous les jours ?

     

    J’y reviens.

    « CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE 7 : PROJET ET PROGRAMME MARINE LE PEN 4 sur 4CAMPAGNE PRESIDENTIELLE 8 : MACRON VS MELENCHON 2 sur 5 »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter