• L’ATTENTAT DE BERLIN

    Je ne pouvais pas ne pas écrire sur l’attentat de Berlin de ce 20 décembre. Ceci pour l’inscrire dans l’histoire de mon modeste blog comme un événement qui compte comme d’ailleurs ceux que j’y ai déjà inscrits ou n’ait pas eu le temps d’inscrire mais qui restent indélébiles dans les mémoires.

    A l’égal de Nice ou de Paris, d’Ankara ou d’ailleurs, une fois encore des hommes, des femmes et des enfants payent de leur vie l’instabilité du monde actuel. Ce n’est pas ALEP mais le résultat est le même, des morts et des blessés et des fissures profondes en chacun pour toujours pour ceux qui restent.

    L’ATTENTAT DE BERLIN

    ( auteur GDJ, CC0 domaine public)

    Une guerre larvée est menée par des lâches au nom d’on ne sait quelle idéologie de la connerie profonde et qu’importe soit elle. Aucune cause ne peut justifier l’assassinat d’hommes, de femmes et d’enfants comme cela s’est fait ce lundi à Berlin mais comme cela se fait tous les jours à ALEP ou ailleurs.

    LAMENTABLE !

    Comme d’habitude, des politiciens en profitent pour récupérer l’évènement sous couvert de condamnation. LAMENTABLE !

    « L’émotion est là, mais l’indignation est très forte : combien faudra-t-il de massacres et de morts pour que nos gouvernements cessent de faire entrer dans nos pays dépourvus de frontières un nombre considérable de migrants, alors qu’on sait parfaitement que des terroristes islamistes s’y mêlent ?
    Je demande le rétablissement immédiat de nos frontières nationales et l’arrêt tout aussi immédiat de la répartition des migrants dans nos communes. »

    (Extrait de la déclaration de Marine le Pen, présidente du Front national, le 20 décembre 2016, sur son site).

    Des victimes, quoi qu’ils en disent, je pense qu’ils les mettent au second plan de leurs préoccupations. Ils profitent de l’occasion pour répandre leurs haines nauséabondes des « autres », les migrants, campagne présidentielle oblige ! DES INDIGNES !

    La nièce de madame LE PEN, Marion Maréchal- Le Pen twitte :

    « #Berlin : le terroriste islamiste est un migrant. #Merkel responsable. En France et en Europe, stoppons ces dirigeants inconscients ! Marion Le Pen (@Marion_M_Le_Pen) 20 décembre 2016 » (à 9h31)

    Ce mardi matin, certaines informations font en effet état d'un homme pakistanais ou afghan qui serait arrivé en Allemagne en février dernier et qui aurait ensuite déposé une demande d'asile. Mais ces informations ne sont pas confirmées par les autorités du pays.

    En milieu de journée, l’identité du terroriste n’était pas connue… Le demandeur d’asile pakistanais, peu après 19 heures, a été remis en liberté faute d’éléments le mettant en cause.
    Tout cela n’a pas empêché nombre de Tweets de personnalités du parti d’extrême droite de se dérouler sur le net :

    « L’auteur de l’attaque à #Berlin est un migrant pakistanais. Les mêmes causes entraînent les mêmes effets. Stop à l’accueil de migrants ! Julien Leonardelli (@jleonardelli_fn) 20 décembre 2016 »

    « Plus que jamais après l’attentat de #Berlin commis par un #migrant, je demande l’arrêt de la répartition des #migrants dans nos communes. pic.twitter.com/DirGbmJngf - Steeve Briois (@SteeveBriois) 20 décembre 2016 »

    « La vague de migrants est une vague de mort. Les européens sont en train de le comprendre...#BerlinAttack — Robert Ménard (@RobertMenardFR) 20 décembre 2016 »

    La récupération est évidente de la même manière que celle faite par les partis de l’extrême droite allemande et anglaise, la coupable étant pour eux Angela MERKEL dont ils dénoncent la politique migratoire. En Allemagne aussi, il y a des élections en septembre 2017 !

    L’ATTENTAT DE BERLIN 

    (auteur OpenClipart-Vectors, CC0 domaine public)

    Tout cela rappelle l’après attentat de Nice et tous ces indignes, à droite et à l’extrême droite, qui se sont empressés de réagir pour récupérer l’évènement sans même attendre que les morts aient été comptés et les blessés guéris. http://quaiducitoyen.eklablog.fr/attentat-de-nice-indecence-et-irresponsabilite-a126418980 : INDECENCE ET IRRESPONSABILITÉ. IL FAUT LE REDIRE.

    A droite, ce n’est guère mieux. Le député LR Guillaume Larrivé twittait :« Le "wilkommen" de Mme Merkel a été une erreur historique. Sa politique migratoire absurde, hors de tout contrôle, est une tragédie. #Berlin — Guillaume Larrivé (@GLarrive) 20 décembre 2016 »

    Eric Ciotti, député LR, à l’assemblée nationale, a critiqué les politiques migratoires européennes  et a demandé: "Est-ce que des contrôles supplémentaires vont être mis en place à nos frontières, pour mesurer les risques qui peuvent être associés aux flux migratoires ?"

    Les députés de droite demandent donc plus de contrôles aux frontières et plus en matière de sécurité. Selon l'élu LR de la Manche Philippe Gosselin : "On se cache derrière l'état d'urgence en pensant que c'est un parapluie, un bouclier très protecteur, alors qu'en réalité il y a quelques trous dans la raquette."

    Il y a de quoi sourire quand on connaît le programme de François Fillon qui veut supprimer 500 000 fonctionnaires si d’aventure il était élu en 2017. Il pourrait lui être rappelé les quelques 12 000 postes de policiers et de gendarmes supprimés entre 2007 et 2012 sous sa gouvernance comme premier ministre de Nicolas Sarkozy.

    Tout cela est bien de l’électoralisme de bas étage.

    S’ils étaient au pouvoir, actuellement, que feraient-ils de mieux ?

    ET Y EN A MARRE...DES CONNERIES ÉLECTORALISTES

    Parlons donc de sécurité.

    Tant au niveau national qu’Européen, d’après nombre d’observateurs, des mesures et des progrès sensibles ont été réalisés tant sur le plan de la communication entre entre les services de sécurité, que des moyens mis en place.

    Si j’en reste au seul espace français, je ne crois pas que l’état d’urgence permanent est la panacée. J’ai déjà donné mon avis sur http://quaiducitoyen.eklablog.fr/decheance-de-nationalite-et-etat-d-urgence-a121073090

    Mais il est un fait que pour un gouvernement en place, supprimer l’état d’urgence dans la période actuelle c’est s’exposer aux critiques et à la polémique même non fondées si par malheur il arrivait un nouvel attentat. Rappelons nous du 14 juillet 2016 et NICE alors que l’Etat d’urgence était terminé.

    Qu’il y ait état d’urgence ou pas, les dispositifs de sécurité sont les mêmes.


    Il faut arrêter de faire croire qu’on peut renforcer indéfiniment les mesures de sécurité actuelles. On peut toujours faire mieux y compris dans la prévention par les services de renseignements.

    Mais peut-on prévoir l’imprévisible ? Une action dans un hyper marché, à une station service, au péage des autoroutes, dans une école, un collège, un lycée, à la supérette du coin, une église, une mosquée, une synagogue, dans la rue.... Soyons sérieux et réaliste !

    Tout ne peut être protégé en permanence...

    Mais il n’y a pas que les terroristes et les extrémistes religieux qui menacent l’unité nationale et donc la cohabitation des citoyens pour qu’ils puissent vivre en paix.

    Un certain nombre de politiciens qui « parlent » faussement de laïcité sont par leurs attitudes, leurs thèses ou leurs actions un frein voire un danger pour la cohésion nationale.

    On ne doit pas se focaliser sur le terrorisme mais aller plus loin dans la réflexion comme je le disais dans un de mes précédents écrits à savoir « (...) tout simplement revoir notre manière d’appréhender notre vie qui en a d’ailleurs bien besoin quand on considère l’égocentrisme ou l’égoïsme avec lequel chacun de nous agit chaque jour dans sa propre vie par rapport aux autres... »Et inversement d’ailleurs.

    Il faut donc faire le point sur tout cela pour avancer et mettre en œuvre tout de suite ce qui est indispensable : renforcer la sécurité bien sûr mais cela a des limites et surtout pour chacun adopter des attitudes responsables que ce soit de la part des politiques ou des citoyens. »

    La vigilance raisonnable s’impose. 

    Que certains politiciens arrêtent en effet, par exemple, de dire n’importe quoi face aux flux migratoires. Croient-ils sérieusement que rétablir des frontières empêchera les terroristes d’arriver sur le territoire ? On sait très bien que des terroristes sont mêlés aux réfugiés. Est-ce pour cela qu’il ne fait plus accueillir de réfugiés ? Est-ce pour cela qu’Angela Merkel est responsable de l’attentat de Berlin ? Ce sont ces faiseurs de troubles là qui sont des irresponsables.

    Les responsables sont les assassins qui ont commis l’attentat.


    Les terroristes sont partout déjà en France et sont pour la plupart des français.

    L’ATTENTAT DE BERLIN

     (auteur jackmac34, CC0 domaine public)

    NON AU TOUT SÉCURITAIRE, OUI A LA MOBILISATION CITOYENNE

    La solution n’’est donc pas le tout sécuritaire. Je le disais dans un de mes billets : « La menace terroriste va perdurer, nous le savons mais ce n’est pas pour cela que l’état d’urgence doit se prolonger au delà du nécessaire.

    Si la procédure a été mise en œuvre, avec raison, pour faire face à la situation des attentats qui nous ont été infligés, nous rentrons maintenant dans une autre ère, celle de l’action à longue durée face à une situation de guerre larvée pour laquelle ce n’est pas l’état d’urgence qu’il faut faire agir mais la continuité d’une action des services de renseignements, de sécurité et de la police pour tenter de prévenir, enquêter, agir rapidement. Tout cela doit être fait en conformité avec la loi et donc sous la houlette judiciaire garante de nos libertés. »

    « Il faut aussi viser des mesures de long terme sans quoi la menace terroriste perdurera quelles que soient les précautions prises. Et parmi ces mesures, il y a la mobilisation citoyenne qui n’est pas celle de la réserve du même nom mais qui est bien celle de tous les citoyens qui doivent se réveiller pour tenter de laisser de côté leurs égoïsmes et leurs a priori au profit d’un réalisme constructif basée sur la seule communauté qui vaille : la république française une et indivisible."

    Alors changeons la donne et montrons une autre route, celle de la pratique de la laïcité, pas celle des politiciens qui la dévoient et l’affaiblissent par pur soucis électoraliste mais celle de la loi qu’il faut continuer de défendre et non pas contourner...() »

    La mobilisation citoyenne c’est combattre l’idéologie que les extrémistes et fondamentalistes de tous bords notamment religieux sèment de manière insidieuse parmi la population. Cela concerne aussi les extrémistes politiques ou les politiciens que seul l’électoralisme intéresse et qui ne défendent pas la laïcité mais la détourne. Il faut gagner la bataille de l’idéologie pour gagner la bataille sur le terrorisme.

    Il faut cesser la surenchère politicienne sécuritaire pour diviser les français et l’utiliser pour la prochaine campagne des élections. C’est donc aussi la première chose à faire de la part des politiques qu’ils soient au gouvernement ou dans l’opposition.

    « ALEP...PRIMAIRE SOCIALISTE: AVANT LE PREMIER "DÉBAT" »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter