• TOUS A POIL ! SUITE...

    TOUS A POIL !  SUITE...( Couple se baignant nu, auteur photo Aitor Méndez de l'Espagne,licence CCA-S Alke 2.0 Generic licence)

     

    ... Mais sûrement pas la fin à voir de quelle manière se précipitent sur la « poilitude » certains responsables de l’UMP en mal de reconnaissance médiatique à moins que ce ne soit en chantre d’une « certaine morale » bien ancrée dans les esprits des organisateurs de la manif pour tous. On exploite politiquement ce qu’on peut...et c’est peu...quoique... COUAC...

    Monsieur Jean-François Copé continue sa croisade contre les livres « impies » ce qui leur donne une aura médiatique inespérée qui fait monter la vente de nombre d’ouvrages pour la jeunesse qui vont peut-être devoir être réimprimés - plutôt que réprimés- comme ‘Tous à poil » qui va être réédité en 2 000 exemplaires.

    Au poil !

    « TOUS A POIL » POUR LA LUTTE DES CLASSES

    Après la « morale », monsieur Copé a continué sa campagne notamment  sur Europe 1 pour dénoncer  « Tous à Poil » comme un livre de promotion, cette fois-ci, de la lutte des classes. Mort de rire sur le moment mais triste à pleurer  de voir un responsable de parti qui s’enferre dans les « à peu près » équivoques allant jusqu’à attaquer personnellement madame Cécile Moulin, une des animatrices de l’association  « Atelier des Merveilles » association qui a publié une liste de 91 ouvrages pour la jeunesse (voir mon article précédent http://quaiducitoyen.eklablog.fr/tous-a-poil-a106431166).

    Monsieur le président de l’UMP lui porte des intentions d’avoir conseillé ce livre à des fins politiques pour la promotion de la "luttes des classes" rappelant que madame Moulin avait été, en 2007, candidate aux législatives de la Ligue Communiste Révolutionnaire.  Si, si, rien de moins que cela car, si j’ai bien compris ses propos, déshabiller une maitresse, un policier, un président directeur général c‘est «  ne plus vouloir de la marque d’autorité ».

    TOUS A POIL !  SUITE...

    (Le quatrième est un célèbre tableau peint par Giuseppe Pellizza da Volpedo (1868-1907), en 1901, à l'origine intitulé Le chemin des travailleurs. Photo association du peintre. Museo del Novecento, Milan, Domaine public)

    Pour monsieur Copé, on ne peut avoir eu d’engagement politique sans être soupçonné de « noyauter » idéologiquement une association dans laquelle on oeuvre bénévolement. C’est prendre, en somme, les membres de cette association pour des imbéciles qui se laisseraient donc manipuler par une « dangereuse » gauchiste...

    Pour qui se prend donc le président de l’UMP pour porter de tel jugement sur une personne et la discréditer et discréditer l’action de l’association dans laquelle elle milite ?

    « Petit », c’est le seul qualificatif qu’on peut attribuer à une telle attitude qui montre bien le grand état de désarroi d’un parti qui cherche n’importe quel prétexte pour essayer d’avoir une ligne de conduite qui rassemble ses troupes égarées par les conflits d’égos internes qui le minent.

    L’association a réagi sur son blog aux propos pour le moins approximatifs du premier responsable de l’UMP : http://ateliermerveille.canalblog.com/archives/2014/02/12/29196230.html  

    A lire pour remettre les choses à leurs places.

    L’UMP PREND  LE VENT  DE L’OPPORTUNISME DE LA MORALE  RETROGRADE

    Sur le même sujet « du genre », Nadine Morano a, comme son « ami » Jean-François Copé,  la mémoire qui flanche...

    Elle ne se  souvient plus très bien ...de ce qu’elle exprimait naguère, en 2012, quand elle était ministre comme l’attestent les images retrouvées de ses dires à la télévision.  La boîte à souvenirs télévisuelle est impitoyable...

    On peut retrouver et croiser toutes ces informations  aisément sur net en allant voir les vidéos sur le Huffingtonpost (http://www.huffingtonpost.fr/2013/05/29/video-nadine-morano-etude-genre_n_4780706.html?utm_hp_ref=France)  , Métro news (www.metronews.fret en replay dans la dernière émission de mots croisés sur France 2

    Essayant de critiquer et de vouloir le retrait de  « l’ABCD des inégalités » en expérimentation dans l’éducation nationale,  Jean François Copé et Nadine Morano ont oublié que leur parti, en 2011, était prêt à lutter contre les stéréotypes de genre. Les écrits restent et les paroles n’y pourront rien.

                                                       (La Girouette de Fernand Le Quesne, archives salon de Burt,domaine public)

    TOUS A POIL !  SUITE...Lors des « Etats généraux de la Reconquête », l’UMP proposait en effet, en introduction, dans le document sous le chapeau « Pacte républicain » publié le 21 juin 2011 :

    « «Le premier objectif de la promotion de l’égalité des sexes et du respect hommes/femmes dès la maternelle est d’amener les enfants à se sentir autorisés à adopter des conduites non stéréotypées».

    Et l’UMP écrivait entre autres qu’il fallait «agir sur une population jeune reste en effet le meilleur moyen d’endiguer la naissance de comportements inacceptables chez les adolescents puis chez les adultes». 

    «Il faut aider les filles et les garçons à percevoir positivement leur genre et celui du sexe opposé», ... «dès la maternelle».

    Le pacte républicain regrettait que les stéréotypes homme/femme «perdurent et restent bien ancrés, véhiculés notamment par la publicité et les médias. Ces clichés contribuent à figer la place des hommes et des femmes dans la société». 

    Le pacte conseillait de s’inspirer d’une étude finlandaise de 1998, «screening gender» qui pouvait être une véritable source d’inspiration.

    Pas mal, non ?

    Alors pourquoi l’UMP qui a été capable de faire des propositions progressistes pour accompagner l’évolution de notre société fait-elle un reniement à 180 degrés de ses idées si ce n’est pour aller dans le sens du vent, celui rétrograde des réactionnaires.

    Tout cela montre de quelle manière nos politiques essayent de manoeuvrer l’électorat. La mémoire médiatique moderne a au moins cela de bon qu’elle peut rappeler à nos « élites » politiciennes leurs propos antérieurs. 

    ON CONTINUE DE NOUS PRENDRE POUR DES CONS

    En l’occurrence ici, l’UMP se veut être le chantre d’une «morale » d’un autre âge qu’on veut imposer au nom d’on ne sait quelle vérité qui est tout sauf respectueuse de la liberté de penser de chacun. 

    Ca ressemble de plus en plus à de l’intégrisme idéologique...dont il faut se méfier.

    On va commencer par l’ordre moral à l’école. On veut jeter le doute sur des écrits pour la jeunesse jusqu’à en demander le retrait des bibliothèques. A quand le bûcher pour brûler les livres maudits? On veut imposer des valeurs morales qui, de fait, vont accentuer les inégalités puisqu’exclure ceux qui  n’obéissent pas à ces soi disants valeurs universelles. Il y a donc danger pour la liberté de chacun.

    Aux dernières écoutes radiophoniques et télévisuelles, les amis UMPéistes sont venus aux secours du président Copé : Christian ESTROSI,  député –maire UMP  de Nice, Brice HORTEFEUX, ancien ministre de l’intérieur, vice-président de l’UMP, Bruno LEMAIRE, Député UMP  pour donner la leçon aux enseignants et inculquer au « bon peuple » leurs préceptes : les enfants vont à l’école pour apprendre à « lire, écrire et compter ».

     Sans blague et le reste ? Ils feraient peut-être bien d’atterrir et d’aller voir ne serait-ce que dans quelques cours de récréation comment cela se passe. Ils ne s’aperçoivent même pas  que leur slogan bien ordonné  comme un mot d’ordre bien orchestré a été éventé...par la diffusion télé.  Plus simpliste,  tu meurs !  

    Du slogan rien que du slogan et ils continuent de nous prendre pour des cons !

    Tout cela est de la gesticulation médiatique destinée à « faire valoir » des politiciens en manque de convictions et de propositions cohérentes pour apporter à la France un dynamisme nouveau et surtout une vision plus optimiste de l’avenir. On navigue à vue dans la direction où le vent à l’air de souffler.

    C’est un signe qu’il ne faut pas négliger

    IL FAUT RENOUVELER LE PERSONNEL POLITIQUE

    Il est temps qu’en France, on change le personnel politique usé, installé dans son conformisme et ses petits et grand pouvoirs qui sclérosent.

    Espérons que le non cumul des mandats pourra changer les choses au moins au niveau local.

    Mais il faudra aller plus loin tant il y en a marre de voir et d’entendre toujours les « mêmes  ténors » qui chantent faux sur les scènes télévisuelles ou radiophoniques et qui égrènent leurs sempiternelles soi-disant vérités qui ne font rien progresser d’autres que la nausée que nous procurent  leurs voix aux tonalités lénifiantes et soporifiques.

    Quand j'entends les médias faire leurs pronostics sur le retour ou non de Sarkozy, quand je lis les sondages qui ne sont axés que sur les pourcentages des mêmes candidats que ceux de la ou des dernières présidentielles... c'est à se demander si on va longtemps supporter encore et toujours les mêmes "ringardises".

    Le vrai changement serait de permettre à d’autres générations d’accéder aux diverses commandes d’un pays qui a besoin d’idées nouvelles et d’un renouveau des méthodes politiques et démocratiques.

    Sinon, nous continuerons de nous scléroser dans les systèmes actuels qui étouffent la vraie démocratie et de favoriser le repli vers des idéologies trompeuses comme celles qui montent actuellement et qui veulent faire croire que les solutions sont le nationalisme, la détestation des autres,  le repli sur soi ... Tout cela incite à un égoïsme de plus en plus présent dans les comportements de nombre de français quelle que soit leur catégorie sociale.

    Mais ne suis-je pas  déjà pour d’aucuns un dangereux gauchiste qui se sert souvent du ...POIL A GRATTER!

    En tout cas, je m’exprime car on le peut heureusement encore et suis simplement un citoyen qui en a marre d’être berné...

    POIL AU NEZ !

     

    « Famille, tempête, JO,chat,Tunisie, Google...PACTE DE RESPONSABILITE ...suite »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter