• PRIMAIRE DE DROITE : FILLON VS JUPPÉ

     Le « débat » télévisé sur France 2 de ce jeudi 24 novembre 2016 était important dans la course à l’Elysée pour les deux candidats qui espèrent chacun représenter la droite face à Marine Le Pen que tous les instituts de sondage donnent présente au deuxième tour.

    PRIMAIRE DE DROITE : FILLON VS JUPPÉ

    (auteur jnusch, CC0 domaine public)

    CE QUE J’EN AI TIRÉ

    Peu de choses de plus que ce que je savais. J’ai vu un Fillon sûr de lui, arrogant, se contentant d’affirmer que son programme était le meilleur pour « relever » la France et un Juppé qui aurait pu être plus offensif .
    Quant à déterminer qui a été le meilleur... je laisse cela aux observateurs qui disent tout et son contraire ce qui est normal car les avis sont forcément subjectifs.

    Il est en tout cas certain qu’on a vu un Fillon de la droite qui veut cogner les syndicats, les acquis sociaux et les fonctionnaires pour faire des économies qui sont, selon lui, indispensables pour « redresser » la France. Ce ne sont que des mots car pas étayés du tout par des arguments valables. J’y reviendrai. Cogner en peu de temps pour ne pas laisser les français respirer... Pas sûr qu’il cognera longtemps...sans réaction.

    PRIMAIRE DE DROITE : FILLON VS JUPPÉ

     

    (auteur bykst CC0 domaine public)

     

    Que n’a-t-il fait des économies quand il était premier ministre sous la mandature de SARKOZY au lieu de laisser filer les centaines de milliards de déficit supplémentaires. Cogner pour qu’il y ait de la croissance avec des mesures qui vont favoriser les licenciements, amoindrir les protections des travailleurs et redonner de la marge aux entreprises en diminuant les charges que nous paierons en payant plus cher la TVA. Les entreprises viennent de se goinfrer des dizaines de milliards d’euros du pacte de responsabilité et du CICE sans que le chômage diminue de manière significative. Les actionnaires des grands groupes ont continué d’engranger les dividendes et certaines ont continué de licencier... Fillon, Monsieur La Grisaille, va continuer en démultipliant les cadeaux aux entreprises sous une autre forme mais toujours sans contreparties et sans contrôle puisque ceux-ci risquent de diminuer pour lâcher la bride... Tout cela en faisant porter de nouveau l’effort aux salariés qui verront leur temps de travail augmenter, fonctionnaires compris pour gagner pareil voire moins et qui deviendront taillables et corvéables à merci dans le cadre d’un nouveau code du travail qui diminuera les protections. Quant aux chômeurs...ce sera la diminution de leurs droits qui deviendront dégressifs....sauf s’ils trouvent du travail.

    Quant à Juppé dont le programme ne diffère que par quelques nuances sur le nombre de fonctionnaires supprimés et les économies à réaliser ou le taux de TVA, il a choisi au moins de continuer de considérer qu’il y avait des partenaires sociaux avec qui discuter au contraire de Fillon qui veut les ignorer voire les faire disparaître.

    Par rapport à l’école, avec François La Grisaille c’est le retour au XIXème siècle avant la loi de 1905, des uniformes... La réflexion de François Fillon sur l’Ecole se résume à une conception économique sans rapport aucun avec les problèmes à résoudre pour une école du XXIème siècle. Le futur conjugué au passé ( Voir mon avis sur le port de l'uniforme à l'école: http://quaiducitoyen.eklablog.fr/l-uniforme-a-l-ecole-le-futur-conjugue-au-passe-a114358162)

     

    PRIMAIRE DE DROITE : FILLON VS JUPPÉ

    Qu’est-ce qu’il connaît d’un élève du XXI ème siècle ? Ses propositions ringardes et obsolètes d’une école du passé prouve qu’il n’y connait rien en matière d’École. Il se permet de critiquer les pédagogues alors qu’il a fait supprimer la formation des maîtres, contribué à supprimer 60 000 postes d’enseignants quand il était premier ministre de Sarkozy et essayer de faire fondre les aides aux élèves en grande difficulté (RASED)...

    On pourrait aussi citer la loi du ministre de l’éducation Fillon de 2005 qui, par exemple, a modifié les modalités de remplacement des enseignants dans le secondaire (pour cause de maladie, formation, etc.). Ne tenant pas compte des contraintes de service des enseignants, cette modification a entraîné le non-remplacement des professeurs pour des absences pouvant aller jusqu'à deux semaines. C’est bien lui le responsable des heures de cours perdus chaque année depuis cette époque (2003) par les élèves du fait de leur professeur non remplacé. Le projet de loi a aussi donné lieu à l'une des plus importantes mobilisations de l'histoire des mouvements lycéens en France, un mouvement lycéen qui a duré plusieurs mois ... On a pu voir des dizaines de milliers de lycéens défiler à Paris et dans les grandes villes françaises pour réclamer le retrait total de cette loi puis près de 300 lycées furent occupés et/ou bloqués pendant parfois des semaines entières... Une réussite ! (Plus d’infos sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_lyc%C3%A9en_contre_la_loi_Fillon)

     

    PRIMAIRE DE DROITE : FILLON VS JUPPÉ

    (auteur Clker-Free-Vector-Images, Pixabay, CC0 domaine public)


    Avec Juppé il semble quand même il y avoir une réflexion plus avancée sur les problèmes qui se posent notamment quant aux effectifs en maternelle. Ce n’est pas suffisant mais c’est déjà çà.

    QUI SERA LE CANDIDAT DE LA DROITE ET DU CENTRE ?

    François Fillon sera –t-il vainqueur comme le prédisent les sondages ?

    Si on reprend les chiffres du premier tour et qu’on fait les additions, il est vrai que Fillon est donné gagnant.

    Il s’agit bien ici de prédictions comme celles des astrologues car qui sait comment vont voter les électeurs de la droite et du centre ? Les résultats du premier tour ont été significatifs de cette « fiabilité » des sondages. Il faut dire que le panel des électeurs est difficile à construire.

    Pour le deuxième tour, on aura beau interroger ceux qui ont voté Sarkozy au premier tour, diront-ils s’ils iront voter au deuxième tour ou voter Fillon ou Juppé ? Et ceux qui ont voté Fillon, les autres pour ne pas voter Sarkozy, iront-ils voter au deuxième tour et si oui pour qui ? Et tous les autres ceux qui se disaient de gauche ou du centre ou sans préférence ? Y aura-t-il un afflux de votants de gauche ou du FN supplémentaire ? Et pourquoi n’y aurait-il pas un déplacement massif de votants fonctionnaires pour ne pas que Fillon passe ? Ils pourraient avoir un poids certain sur le résultat du scrutin. Les culs bénis «  de la manif pour tous » ne vont-ils pas voter en masse pour le candidat Fillon qui ne remettra pas le « mariage pour Tous » en question mais qui pourtant semble le favori des cathos rigoristes qui le prônent ? L’hypocrisie du candidat Fillon est sans limite. Même s’il n’ pas participé aux défilés de la Manif pour tous, il était y bien représenté quoiqu’il dise.

    Les « experts » donnent Fillon gagnant car il a su impulser une dynamique... Peut-être pour des électeurs qui se fient aux apparences du bonhomme qui a « l’air sérieux » mais qui ne regardent pas les conséquences d’un programme absolument pas fait pour entrer dans le XXIème siècle. Avoir l’air sérieux ne veut pas dire que le programme l’est pour une France qui doit se dynamiser.

    Il n’a pas l’air sérieux Fillon mais gris et sombre comme l’avenir qu’il prépare pour les français si par malheur il était élu.

    J’y reviendrai pour essayer de contribuer, modestement mais avec détermination, à que ça n’arrive pas...

     

    « PRIMAIRES DE LA DROITE: DUEL FILLON-JUPPÉ POUR LE 2ème TOURFILLON OU LA VICTOIRE DE L'ANACHRONISME »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter