• LEGISLATIVES, UN RAZ DE MAREE POUR LA "REM" ?

    Le miroir aux alouettes a fonctionné pour les électeurs qui voulaient s’y laisser prendre.

    Mais le miroir aux alouettes, s’il a fonctionné, ne peut tout expliquer.

    Plus de 50% des électeurs ne se sont pas fait prendre aux éclats du miroir puisqu’ils se sont abstenus et ceux qui se sont déplacés pour mettre un bulletin dans l’urne ont voté pour d’autres candidats que ceux de la REM. Et c’est bien plus que le nombre de  voix recueillies par les candidats de la « République en Marche ».

    LEGISLATIVES, UN RAZ DE MAREE  POUR LA "REM" ?

    ( Palais Bourbon, La façade septentrionale (2009). auteur kimdokhac — Flick, CC BY 2.0)

    Bien sûr une chambre « violette », comme l’ont teintée les médias, ultra majoritaire se profile à l’horizon pour le deuxième tour.

    Mais c’est notre actuel système "démocratique" et pour l’instant on fait avec... Mais il faudra que ça change. Car à l’évidence le civisme en a pris un coup. Et la démocratie à la française aussi et il faudra que le nouveau Président et sa majorité se penchent sur le problème du renouveau de la démocratie.

    S’il est conscient, le nouveau président a du souci à se faire pour la politique à venir qu’il compte mener même s’il aura une ultra majorité à l’assemblée nationale.

    LES RÉSULTATS ET LES PROJECTIONS POUR L’ASSEMBLÉE

    Selon les projections de divers instituts de sondages pour le deuxième tour : sur 577 sièges il pourrait y avoir...

    PS et ses alliés : 15 à 40 sièges

    La droite LR et UDI : entre 70 et 132 sièges

    La France insoumise et le parti communiste de 8 à 23 sièges

    Le Front national : de 1 à 12 sièges.

    La République En Marche : de 400 et 455 députés

    LEGISLATIVES, UN RAZ DE MAREE  POUR LA "REM" ?

    (La projection Ipsos/Sopra Steria en fourchettes de sièges de l'Assemblée nationale à l'issue du premier tour des élections législatives, le 11 juin 2017. (FRANCEINFO))

    C’est, il est vrai un véritable « RAZ DE MARÉE » à l’assemblée qui se profile au profit du mouvement du Président de la République.
    Mais cela ne correspond pas à un «UN RAZ DE MARÉE » des électeurs pour soutenir le PROJET MACRON.

    Bien au contraire.

    LA RÉPUBLIQUE EN MARCHE ARRIÈRE...

    Sur 47 581 118 électeurs inscrits, moins de la moitié sont allés voter.

    51,29 % se sont abstenus soit 24 401 132 électeurs.

    Projet MACRON, premier tour de la présidentielle : 8 657 326 électeurs soit 18,19% des inscrits.
    Premier tour des législatives : 6 390 797 électeurs ont voté pour les candidats de la République en Marche soit 13,43% des électeurs inscrits.

    Cela veut dire que 2 266 529 électeurs ne sont pas venus re voter pour « En marche » et son projet à ce premier tour des législatives soit 4,76 % en moins.

    Où est l’élan pour le projet MACRON correspondant au RAZ de MARÉE prévu à l’assemblée nationale ?  

    6 390 797 électeurs sur 47 581 118 suffisent pour envoyer au deuxième tour les députés qui feront la majorité de l’assemblée (400 à 455 députés)

    Les autres qui représentent à eux tous, 16 263 767 électeurs auront les miettes : entre 94 et 207 députés.

    Ce n’est pas nouveau, ce déséquilibre de la représentation, mais ici en l’occurrence cela prend une ampleur inédite du fait d’une abstention massive.

    Les chiffres parlent et montrent que notre système démocratique pour l’élection de nos députés est en faillite et au bout du rouleau.

    Si le président MACRON en reste à l’ILLUSION des chiffres du second tour de la présidentielle qu’il interprète comme une adhésion à son projet et à ceux tout aussi illusoires qui lui permettront d’avoir une large majorité à l’assemblée nationale grâce à un système électif obsolète et injuste, il sera dans l’erreur de croire qu’il pourra mettre en œuvre un programme qui n’est pas approuvé par une majorité des français comme viennent de le confirmer les résultats de ce premier tour des élections législatives.

    LEGISLATIVES, UN RAZ DE MAREE  POUR LA "REM" ?

    (auteur cédric52, CC0 domaine public)

    L’ALERTE ROUGE DE L’ABSTENTION

    Faudra bien qu’un jour ou l’autre les politiques au pouvoir se préoccupent de cette abstention galopante qui n’a jamais été traitée depuis 2002. Et pour cause... jusqu’ici ça les a servi comme aujourd’hui encore mais cette fois ce ne sera pas au profit des partis qui justement les ont utilisés, le PS et le LR notamment, qui en reçoivent le retour de bâton.

    A force de vouloir à tout prix le pouvoir absolu, c’est à dire pouvoirs exécutif et parlementaire entre les mêmes mains, les gouvernants dits de droite et de gauche  ont détraqué ensemble le système. Le paradoxe est que de la volonté initiale de supprimer le « régime des partis », la Ve République a renforcé, législature après législature, un système partisan fondé sur les grands groupes parlementaires.

    Ainsi, grâce à eux, le « règne » d’Emmanuel Macron est en marche et ce sera sans partage.

    Ce ne sera pas un règne fondé sur les idéaux « de gauche et de droite ».

    J’ai montré que c’était une mystification. Une de plus qui s’ajoute et utilise notre système démocratique qui n’est plus à la hauteur des idéaux de notre république : Liberté, égalité, fraternité .(http://quaiducitoyen.eklablog.fr/faire-croire-qu-on-est-de-droite-et-de-gauche-est-une-mystification-a130263140 )

    Le premier ministre est de droite, le ministre des finances est de droite comme celui du budget, la loi travail a la faveur du MEDEF, l’École est entre les mains de celui qui a géré l’École sous l’ère Sarkozy, le prochain projet de loi sur la sécurité intérieure est de droite...

    J’y reviendrai.

    C’est un constat.

    En réalité, nous serons soumis à l’application d’un projet qui n’a eu l’approbation qu’au maximum 18,9% des inscrits au premier tour de la Présidentielle et pour lequel se sont portés 13,43 % des électeurs lors de ces législatives.

    Pas de quoi pavaner.

    POUR CONCLURE PROVISOIREMENT

    Attention, comme le dit le dessin ci-après, un train en marche peut en cacher un autre....

    Et gare au télescopage à l’arrivée... en gare...

    Un deuxième tour aura lieu dimanche prochain. Les électeurs qui se sont abstenus peuvent encore dans de nombreux endroits faire le nécessaire pour tenter d’augmenter la représentation à l’assemblée nationale de ceux qui ne sont pas d’accord avec le projet MACRON.

    A chacun de prendre ses responsabilités en fonction de la situation locale...

    LEGISLATIVES, UN RAZ DE MAREE  POUR LA "REM" ?

    « EMMANUEL MACRON ET SON MIROIR AUX ALOUETTES- 3 sur 3 RAZ DE MARÉE A L’ASSEMBLÉE: LA DÉMOCRATIE EN MARCHE ARRIÈRE - 1 sur 3 »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter