• LA GUERRE...

    Ce sera donc mon premier article de cette rubrique ouverte hier.

    LA GUERRE

    Elle n’est pas si lointaine pour la distance  puisqu’elle se livre en SYRIE et en IRAK. (Environ 5 400 km à vol d’oiseau entre Paris et l’Irak).

    Tous les médias en donnent les diverses péripéties tous les jours jusqu’ à en saturer parfois l’espace tant il est vrai que la lutte contre DAESH et le terrorisme colle bien aux préoccupations des citoyens.

    Les images sont terribles de ces ruines au milieu desquelles des femmes , des enfants et des hommes essayent de survivre. Ne nous laissons pas blaser. Considérons aussi que nombre des réfugiés qui fuient ces pays essayent de ne pas mourir et essayons de penser à ce que nous ferions si nous étions à leur place au lieu de croire que nous allons être "submergés" comme le disent des irresponsables politiciens.

    (http://quaiducitoyen.eklablog.fr/mur-de-calais-j-y-reviens-2-sur-2-a127009856)

    LA GUERRE...

    (image pixabay, auteur Alexas_Fotos, CC0 domaine public)

    Pour ce qui concerne la Syrie, les jeux sont troubles entre l’action conjointe de l’armée de l’état Syrien et l’appui important de la Russie. Il semble bien que la guerre se fait plus contre les fractions s’opposant à Bachar El Assad que contre DAESH sur le territoire syrien. La ville d’ALEP est bombardée incessamment et la population civile qui ne peut fuir se terre pour essayer d’échapper à la mort. Combien de victimes innocentes comptera-t-on après la prise d’ALEP par la coalition russo-syrienne ? Sans doute sera-ce un des plus importants massacres de ces dernières années du fait de l’incapacité de l’ONU et des USA à prendre les décisions quant il le fallait pour intervenir pour faire tomber le chef de l’Etat syrien et arrêter sa sanglante et criminelle dérive contre son peuple pour conserver le pouvoir.

    Maintenant il est trop tard, les Russes ont pris la main et ne se laisseront pas arrêter par une ONU dont elle bloque les décisions de trêve par véto au conseil de Sécurité.

    En Irak, c’est la guerre contre le dernier bastion de DAESH à MOSSOUL par les forces irakiennes et Kurdes appuyées par les USA et l’Europe et en l’occurrence ici la France.

    Plus d’un million d’habitants sont menacés dont certains servent de bouclier humain aux troupes de l’État islamique qui joue ses dernières cartouches avec des moyens importants qui sèmeront la mort.

    Tout cela se fait dans une ambiance de tension entre les USA, la Russie et la Chine qui, il ne faut pas l’oublier, ont l’arme nucléaire.

    On peut constater aussi que chacune de ces nations renforce ses possibilités d’actions militaires depuis quelques mois :

    - budget de la défense américaine en hausse ,

    - les décisions prises lors du sommet l’OTAN des 8 et 9 juillet 2016 , et dans ce cadre le déploiement de quatre bataillons en Pologne et dans les pays baltes ex-territoires de l’Union soviétique,

    - annonce par Londres le 18 juillet 2016 de son intention de moderniser le programme de missiles nucléaires Trident,

    - des manœuvres de Moscou en Crimée et dans l’est de l’Ukraine,

    - transformation par la Chine des récifs et des atolls de la mer de Chine méridionale en îlots susceptibles d’abriter des installations militaires importantes.

    ...  une partie de ce que j'ai pu lire ici ou là dans les médias.


    A mon sens tout cela ne sent pas bon. Les grandes puissances veulent –elles de nouveau "jouer" à celui qui fera le plus peur à l’autre ?

    Il ne faudrait pas, comme cela s’est fait dans le passé, qu’une étincelle fasse exploser la poudre et nous entraine vers un conflit entre grandes puissances...avec toutes les conséquences pour les populations.

    Qu’il y a –t-il derrière tout cela alors que ces grandes puissances devraient lutter ensemble pour le désarmement et se préoccuper du réchauffement de la planète et ses conséquences. Les vues à court terme ne vont –elles pas l’emporter sur la construction de l’avenir ? Peut-être que les dirigeants de ces grands pays estiment qu’au vu des problèmes économiques qu’ils ont laissé créés, le chômage, la misère, le déplacement des populations de plus en plus important à cause du climat, la solution peut-être comme dans le passé une guerre mondiale qui soumet les peuples et diminue le nombre d’habitants de la planète...

    Va savoir...

    LA GUERRE...

    (Auteur Skeeze, Pixabay, CC0 domaine public)

    Dans la Voix du Nord de ce vendredi 21 octobre, je lis que des bâtiments de guerre russes arrivent au large des côtes de la Manche. Soit, il faut bien qu’ils fassent leur route pour se déplacer. Mais ce qui m’a le plus interpellé ce sont les propos rapportés de Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN, lors d’une conférence de presse jeudi soir et qui ne me semblent pas des plus rassurants. Je cite ce que l’on trouvera dans la Voix du Nord en page 3 régionale : «  Ce qui est inquiétant, c’est que ce ne soit pas un exercice. Ce qui nous préoccupe, c’est que cette flotte puisse être utilisée pour participer aux opérations au delà de la Syrie. »

    Que veut dire » au delà de la Syrie » ? Qu ‘un responsable de ce niveau s’inquiète me semble confirmer ce que je disais plus haut quant à la tension qui règne entre les grandes puissances.

    J’espère que je me trompe dans mes hypothèses et que j'ai une analyse de pacotille mais nous sommes actuellement accaparés par tellement d’autres problèmes qu’on pourrait laisser passer ce qui pourrait être en train de se préparer : une solution qui a été bien souvent utilisée par certains dirigeants pour continuer de diriger le monde en essayant de dominer les uns ou les autres ... la Guerre.

    Alerte rouge  donc pour ne pas se laisser seulement obnubiler par les infos zapping auxquelles nous sommes soumis chaque jour et qui pourraient cacher le reste qu’on ne veut pas nous dire.

    A prendre avec circonspection mais avec vigilance.

    LA GUERRE...

    (Atomic cloud over Hiroshima, 509th Operations Group - A photograph that was taken from "Enola Gay" flying over Matsuyama, Shikoku, domaine public)

    C'était le 6 août 1945 : la folie des hommes et de leurs gouvernants il y a 71 ans. Les bombes atomiques actuelles sont 500 à 700 fois plus puissantes que celle d'Hiroshima... Que dire de plus?

    « HUMEURS D'OCTOBRE 2016: PAPE ET GENRE, KARDA, SARKO et CONSORTS...3 sur 3CRÈCHES DANS LES BÂTIMENTS PUBLICS...LE RETOUR »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 27 Octobre 2016 à 20:03

    Attention à ne pas vivre dans une bulle et à se réveiller quand la brutalité du monde se rappelle à nous. Restons droits, fidèles à nous-même et à nos valeurs, mais gardons les yeux ouverts. C’est mieux pour combattre.

    Jeunot B

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter