• JUNGLE DE CALAIS : UN RAPPORT A LIRE POUR DEBATTRE DES SOLUTIONS

    Dans mes articles des 7 et 8 septembre 2016, j’expliquai qu’il était navrant de constater que les politiques étaient incapables de débattre pour trouver, ensemble, toutes sensibilités confondues, des solutions pour avancer.

    Ils faisaient tout le contraire en s’invectivant et en jouant les matamores notamment en vue de l’élection présidentielle.

     JUNGLE DE CALAIS : UN RAPPORT A LIRE POUR DEBATTRE DES SOLUTIONS

    (L'hémicycle du Sénat français en septembre 2009. Romain Vincens, licence CC BY-SA 3.0)

    En compulsant les informations qui paraissent sur le sujet, j’ai appris qu’au moins deux sénateurs avaient eu l’intelligence de faire débattre certains de leurs collègues justement et de publier un rapport commun pour tenter d’analyser la situation de la migration et de proposer des solutions ou des marches à suivre.
    Souvent, je suis critique mais j’argumente pour montrer ce qui ne me semble pas correspondre à ce que j'attends comme citoyen d’un certain nombre de politiques ou dirigeants.
    Cette fois, je trouve que, pour une fois, on ne peut que se féliciter du travail effectué au sénat de manière conjointe par Jacques LEGENDRE, sénateur LR (Nord) et Gaëtan GORSE, sénateur PS (Nièvre) .

    Le fait est assez rare pour que ce soit signalé.

    Il est à noter que lors de la présentation de leur rapport à la presse, Jacques Legendre a appelé les responsables politiques à "laisser la polémique de côté" et à faire des propositions communes. "Nous sommes devant un problème qui va durer des années", et demandant des réponses "humaines et réalistes".

    Cela devait être dit.

    Enfin des responsables politiques conscients de leurs responsabilités et qui agissent en conséquence.

    Nombre de tous ceux des politiciens qui  s’invectivent sur le sujet feraient bien de prendre exemple sur ce qu’il faut effectivement faire si on veut sortir de l’ornière.

    Je le disais aussi dans mes écrits précédents, le 8 septembre 2016, et ne peut qu’être d’accord avec cet appel à la raison et au bon sens: (http://quaiducitoyen.eklablog.fr/manifestation-sur-l-a16-la-jungle-de-calais-2-sur-2-a126879316)

    « Car il faut essayer d’y réfléchir, d’en débattre pour essayer de trouver des solutions. Quand je vois de quelle manière certains politiques qui ont des prétentions à gouverner le pays agissent complétement divisés en « roulant des mécaniques », chacun prétendant à lui (elle) seul-e avoir la solution ou la vérité, je me dis qu’on n’a pas besoin d’eux pour réfléchir. Qu’ils gardent leurs petits effets oratoires de politiciens d’un autre âge et souvent  populistes, qui ne sont pas à même de résoudre les problèmes de notre temps avec leurs conceptions obsolètes de la politique et de la démocratie. Je ne les suivrai pas dans leurs errements pour engager notre pays vers la régression sociale et éducative et le dévoiement de la laïcité, un des piliers de notre unité nationale.

    Précision utile : Je dis "certains politiques" car je ne les mets pas tous dans le même sac car la pire des erreurs seraient de généraliser et de jeter l'opprobre sur tous les élus. Certains essayent de faire leur "job" et font avancer la machine sociétale. Il n'en reste pas moins vrai que nous devons changer le fonctionnement démocratique de notre pays et notamment au niveau national pour changer de cap pour l'avenir. C'est aux citoyens d'agir partout où ils le peuvent en réfléchissant plus loin et avec la finesse nécessaire que les idées populistes qu'on veut nous asséner. "

     JUNGLE DE CALAIS : UN RAPPORT A LIRE POUR DEBATTRE DES SOLUTIONS

    (Capitano Spavento, a commedia dell'arte role created by Francesco Andreini as imagined by Maurice Sand. Masques et bouffons (Comedie Italienne). Paris, Michel Levy Freres, 1860. Tome 1, p. 175 at Google Books. Domaine public)

    LE CONTENU DU RAPPORT
    Cette remise en cause des accords est loin de celle, simpliste,  qu’annonce à grands coups de moulinets médiatiques Nicolas Sarkozy dont l’objectif premier est de se faire remarquer en vue de l’élection présidentielle , prétendant apporter « la solution » pour Calais.

    J’attends d’ailleurs des médias qu’ils fassent au moins autant voire plus de diffusion de ce rapport et des propositions qui y sont contenues qui peuvent faire avancer la réflexion sur la situation. Il tente de voir plus loin que le démantèlement qui pour les deux sénateurs est une solution incontournable mais qu’ils estiment qu’il faut assortir d’autres mesures pour ne pas retomber ensuite dans les mêmes travers d’un retour à une jungle incontrôlable dans le futur.

    Il n’est d’ailleurs qu’à se rappeler du démantèlement du centre de Sangatte par Nicolas Sarkozy qui a, faute de mesures de suites, dégénéré en une errance des migrants difficile à contrôler dans la région Calaisienne pour finir peu à peu par la formation d’une jungle dans lesquels les migrants vivent dans des conditions scandaleuses. On connaît la suite.

    Le titre de leur rapport met déjà le sujet sur le table :

                           "L'Europe au défi des migrants: agir vraiment!"

    Les deux rapporteurs ont donc , après analyse de la situation, publié un rapport officiel qui présente des solutions complémentaires au démantèlement décidé par le ministre de l’intérieur et notamment les remise en cause des accords du Touquet que le gouvernement n’envisage pas pour l’instant. Mais pas que... puisqu’ils mettent le problème aux niveaux où il doit être pris c’est à dire ceux de L’Europe et du Monde.

    A lire donc.
    On trouvera le rapport complet sur le site du sénat : http://www.senat.fr/rap/r15-795/r15-795.html        

    Le PDF de synthèse : http://www.senat.fr/rap/r15-795/r15-795-syn.pdf

     JUNGLE DE CALAIS : UN RAPPORT A LIRE POUR DEBATTRE DES SOLUTIONS

    (Irish Defence Forces, Irish Naval personnel from the LÉ Eithne (P31) rescuing migrants as part of Operation Triton. CC BY 2.0)

    LA PROPOSITION DE REMISE EN CAUSE DES ACCORDS DU TOUQUET

    Pour Gaëtan Gorce et Jacques Legendre, le maintien des accords du Touquet est "inexplicable". Cet accord signé par Nicolas Sarkozy en 2003 pour contenir l'immigration clandestine vers le Royaume-Uni ne leur semble pour le moins plus compatible avec la situation actuelle.

    Le constat des deux sénateurs est réaliste :

    "On ne peut que se réjouir de la décision de démanteler le camp, mais ça ne suffira pas", a affirmé Gaëtan Gorce car les migrants qui souhaitent se rendre en Grande-Bretagne continueront d’aller à Calais. "Le problème se reposera".

    Selon eux il n’y a pas « d'explication rationnelle" au maintien des accords du Touquet.

    "La Grande-Bretagne ne prend pas sa part du fardeau".

    POUR LE RESTE :

    Il me semble inutile de reprendre chacun des points de ce rapport. Il suffit de le lire pour avoir une idée de la situation où se trouvent l’Europe et le monde, chiffres et faits à l’appui.

    Il y ait fait constat d’ « une crise politique européenne », de « l’inertie voire la mauvaise volonté des Etats membres, particulièrement de ceux d’Europe orientale, qu’il s’agisse de répartir la charge des réfugiés (relocalisations, réinstallations), de répondre aux appels à contribution des agences européennes (Frontex, EASO, Europol), en grande partie dépourvues de moyens propres, ou de respecter leurs engagements financiers »

    Les rapporteurs en appellent à un sursaut qu’il faut absolument mettre en œuvre pour conforter ce qui a été décidé sur le plan européen : « la mise en place d’une agence européenne de garde frontières dotés de moyens accrus et d’une grande autonomie d’action, l’amélioration de l’utilisation des systèmes d’information de l’espace Schengen, une réforme du système d’asile européen  et le respect des engagements financiers qu’il faudra d’ailleurs augmenter.

    Un axe fort doit être la lutte contre les réseaux de passeurs qui implique notamment une coopération bilatérale et multilatérale renforcée et une action sur les flux financiers illicites. »

    Les rapporteurs préconisent l’élaboration d’une véritable politique migratoire permettant d’offrir des voies légales alternatives à l’immigration irrégulière.

    Ils insistent sur les conditions de « primo accueil » dignes sur le territoire national dans l’attente d’une renégociation avec le royaume uni des accords du Touquet. (Le camp de Grande-Synthe aux normes internationales est cité). Ce point est très important car il met en avant le côté humanitaire prioritaire que doit assumer la France dans l'accueil des réfugiés.

     JUNGLE DE CALAIS : UN RAPPORT A LIRE POUR DEBATTRE DES SOLUTIONS

    (image de Alexas_Fotos, CC0 domaine public)

    Un certain nombre de recommandations sont faites avec des propositions concrètes pour :

    • Répondre à l’urgence humanitaire
    • Favoriser le renforcement de l’implication de l’Union Européenne
    • Intensifier la lutte contre les passeurs
    • Lutter contre les causes profondes de la migration irrégulière 
    • Élaborer une véritable politique migratoire nationale
    • Débattre aussi des migrations au plan mondial

    Les deux rapporteurs remettent aussi les choses à leur place quant à la crise migratoire. Il est bon de voir les chiffres réels et les situations. Le sénateur Gorce souligne que «C'est un phénomène qui reste relativement limité" à l'échelle mondiale. Ce qui ne veut pas dire qu’on doit le sous estimer car « Au vu des facteurs qui l’entretiennent (conflits à la périphérie de l’Europe, écarts de développement démographiques des pays du Sud, et particulièrement de l’Afrique, changement climatique...) cette pression migratoire aux portes de l’Europe ne peut que se maintenir voire s’accentuer. »     

    POUR CONCLURE

    Un rapport à lire donc et qui change de toutes ces litanies électoralistes que veulent nous servir certains soi-disant prétendants à la fonction présidentielle ou autres donneurs de leçons qui feraient bien d’arrêter de nous "saouler."

    Ces donneurs de leçons comme Laurent Wauquier, Valérie Pécresse qui affirment sur les ondes qu’en démantelant la jungle de Calais, on crée des mini Calais ailleurs, ils ne font aucune propositions pour accueillir des réfugiés sur leur territoire et se plaignent à l’avance de la solidarité qu’ils devraient avoir pour ce faire. Encore une fois on assiste là à de l’opposition stérile et populiste quant aux arguments avancés. Quant à Jean-Pierre Raffarin, sénateur, qui a les mêmes propos, il ferait bien, s'il ne l'a pas fait, de lire le rapport de ses deux collègues.

    Ce rapport a le mérite d’ouvrir un vrai débat. Le gouvernement et tous les autres politiques/ politiciens feraient bien de le prendre comme point de départ pour entamer enfin un vrai dialogue constructif d’où pourraient naître des solutions recueillant un consensus national ce qui pourra faire taire les populistes et autres manipulateurs d’opinion que l’on connaît.

    A chacun de jouer le jeu...

    A suivre...

     JUNGLE DE CALAIS : UN RAPPORT A LIRE POUR DEBATTRE DES SOLUTIONS

    ( Bird's eye view of the Calais Jungle, malachybrowne - https://www.flickr.com/photos/67570481@N04/24369972720/, CC BY 2.0)

    « FAIRE FACE AU TERRORISME ET À SES EFFETS SUR LES CITOYENS - 4 sur 4LAÏCITÉ, COMMUNAUTARISME, TERRORISME ... »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter