• GRIGNOTAGE DE LA LOI 1905 : LE PS TRAHIT L'ECOLE PUBLIQUE ET LA LAICITE.

    L’actualité m’oblige à modifier quelque peu le titre de mon sixième épisode sur le grignotage de la loi 1905 dont il ne restera plus que des miettes si le gouvernement actuel de monsieur Valls suit les recommandations du Parti socialiste sur l’Ecole.

    En effet, comme je l’annonçai dans l’article précédent, les rédacteurs du groupe de travail " cohésion sociale" du parti socialiste  préconisent, en fin de rapport, publié le 15 janvier 2015, à propos de l'organisation de la place de l'Islam en France un certaines nombre de mesures. Parmi ces mesures, je cite : "Il faut développer les établissements scolaires privés sous contrat".

    GRIGNOTAGE DE LA LOI 1905 : LE PS TRAHIT L'ECOLE PUBLIQUE ET LA LAICITE.

    (Création Patrick Patte 14/03/2015, à partir image carte France vierge auteur pixeltoo, domaine public)

    Dans un communiqué de presse du 26 février 2015, émanant de Laurent Dutheil, secrétaire national à la Laïcité et aux institutions du Parti Socialiste on peut lire :

    «  Le Parti socialiste apporte son soutien total aux annonces faites par Bernard Cazeneuve au Conseil des ministres du 25 février 2015, relatives à la promotion du dialogue avec l’islam en France et approuve pleinement ses propositions pour l’exercice de la liberté de religion dans le respect des règles de la République. Le Parti socialiste se félicite de la convergence d’analyses avec le gouvernement dans ce domaine et se réjouit que les mesures que ce dernier a dévoilé, reprennent largement celles du rapport sur la « Cohésion républicaine », que le Parti socialiste a présenté le 1er février : ... et de citer «  Le développement de l’enseignement privé confessionnel musulman.. »

    (On trouvera ici l’intégralité du communiqué : 

    http://www.egale.eu/uploads/fichiers_PDF/fev%202015%20commPS_Dutheil.pdf )

    Je considère que le parti socialiste trahit les principes fondamentaux de la république laïque que Laurent Dutheil a l’impudence de citer pour justifier ses déclarations au nom d’  « une laïcité d’inclusion à même de consolider l’expression d’un islam fidèle aux valeurs de la République. » J’y reviens dans un prochain article.

    Le citoyen français que je suis, au nom de la liberté d’expression, se permet donc de faire quelques observations et appeler à la vigilance citoyenne.

    LE PRÉSIDENT DE L’OBSERVATOIRE DE LA LAÏCITÉ DOIT ÊTRE DÉMISSIONNÉ

    C’est à mon sens une première mesure salvatrice qui permettra de faire retrouver à cet organisme son indépendance pour que l’observation de la laïcité ne soit pas aux mains d’anti-laïques notamment ceux qui noyautent le Parti socialiste . Je note, en effet, que le président de l' Observatoire de la laïcité, Jean-Louis BIANCO et un de ses membres, Alain Bergougnioux, signent le rapport du groupe de travail « cohésion sociale » du parti socialiste !  http://www.egale.eu/uploads/fichiers_PDF/254346218-Rapport-Cohesion-republicaine%20ann.pdf).  

    Comme je le craignais, le ver pernicieux des anti-laïques est donc bien dans le fruit:  ceux qui agissent dans des instances, au plus haut sommet de l'Etat, pour que l'école privée augmente ses capacités de concurrence de l'école publique sont à la manœuvre, en totale opposition avec les principes de la loi de 1905 et de la laïcité qu'ils sont en train de brader.  Comme le disait Robert Badinter au cours d'un débat lors "des quatrièmes Rencontres de la laïcité du groupe socialiste de l’Assemblée nationale" le 22 janvier 2014 :« nous avons à gauche des visions qui ne sont plus celles de la gauche républicaine mais qui font la part belle aux revendications communautaristes et différentialistes. La laïcité vacille et le problème est qu’elle vacille à l’intérieur de la gauche ». 

    C'est exactement ce qui est en train de se confirmer aujourd'hui.  

    LE GOUVERNEMENT VEUT-IL CASSER L’ECOLE PUBLIQUE ?

    Ça en a tout l’air.

    Je ne reviens pas sur tout ce que j’ai dit et démontré dans les précédents épisodes de mes écrits montrant de quelle manières des législateurs et des gouvernements ont fait le nécessaire pour faire concurrencer l’école publique au profit notamment de l’école privée catholique.

    Cela semble se poursuivre puisque, lors du conseil des ministres du 25 février 2015, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve  reprend  les propositions du texte de la commission du parti socialiste sur les écoles privées : «Le gouvernement veillera à ce que l'enseignement privé confessionnel musulman puisse se développer dans le respect des principes républicains. Des instructions seront adressées aux préfets et aux recteurs afin qu'ils fassent pleinement usage de leurs prérogatives de contrôle». Tout ceci sans aucune réaction de la ministre de l’éducation nationale Najat Vallot Belkacem.

    L’enseignement scolaire privé va donc être promu comme une alternative à l’école publique. Le financement public de 9 milliards d’euros annuels va donc être augmenté pour les établissements scolaires privés et notamment confessionnels ( à 90% confessionnel catholique actuellement) pour développer l’enseignement confessionnel musulman.

    A l’heure où la formation des enseignants du public est insuffisante notamment la formation continue, où des professeurs sont en nombre insuffisant dans certaines écoles, que l’on mégote pour accorder ce qui devrait être de droit la reconnaissance d’un salaire des professeurs d’école égal à celui des professeurs du secondaire, que l’on n’augmente pas les crédits pour la prise en charge des élèves en difficultés en gelant les postes des maîtres spécialisés des RASED, qu’on va vers la suppression de postes pour encadrer les élèves dans le second degré, que les maîtres absents sont très insuffisamment remplacés, on va trouver des fonds pour financer encore plus l’école privé confessionnelle.

    GRIGNOTAGE DE LA LOI 1905 : LE PS TRAHIT L'ECOLE PUBLIQUE ET LA LAICITE.

     

    Cela va dans la droite ligne de ce qui a été fait , de manière insidieuse, par Vincent Peillon pour la mise en oeuvre des rythmes scolaires. Les écoles privées sous contrat n’ont aucune obligation d’appliquer la réforme et peuvent rester à 4 jours de classe. On voit donc bien que nos gouvernants ne veulent pas faire appliquer la soi disant réforme aux écoles privées pourtant sous contrat avec l'état et subventionnées. Aucune justification sérieuse n'a été donnée par le ministre concerné. Et pour cause: cela laisse aux parents qui veulent conserver le rythme de la semaine de 4 jours la possibilité de s’inscrire dans le privé ce qui a été fait à la rentrée 2014 et s'organise déjà pour la rentrée 2015 avec des inscriptions sans précédent pour l'école privée. Les écoles privées en ont fait un des arguments majeurs de leur recrutement. Merci aux trois ministres "laïques" de l'éducation nationale!

    Certains « socialistes », pas tous, sont donc en train de trafiquer les principes de la laïcité sous prétexte de compromis. En réalité, c’est aussi du pur électoralisme en direction des citoyens de religion musulmane en préparation des prochaines échéances présidentielles. Lamentable!

    Développer et privilégier des revendications particulières des communautés religieuses au détriment de l’intérêt général c’est considérer les individus en fonction de leur appartenance religieuse et non plus en tant que citoyens, ce qui signe la fin de la « cohésion républicaine » et laisse la porte ouverte au communautarisme. J’espère que les autres socialistes réagiront.

    Il faut donc appeler à la vigilance des citoyens car les compromissions* actuelles que veulent mettre en oeuvre certains anti-laïques du parti socialiste amèneraient de fait à ce que la république favorisant les communautés ne protégerait plus chacune et chacun quelles que soient ses convictions ceci par le jeu des surenchères du communautarisme latent qu’il faut au contraire contenir et éradiquer.

    Il est plus que temps de se ressaisir pour ne pas se laisser abuser !

    La mobilisation pour défendre la Laïcité rempart de la cohésion de la république doit s’intensifier.

    Le président de la République ferait bien de s’y associer s’il ne veut pas perdre toute crédibilité quant à ses promesses relatives à la défense de la laïcité qu’il a clamée lorsqu’il était candidat aux élections présidentielles.**

    J’y reviens très vite.

    GRIGNOTAGE DE LA LOI 1905 : LE PS TRAHIT L'ECOLE PUBLIQUE ET LA LAICITE.

    (à partir d'une photo de l'US NAVY, domaine public)

    * compromission : Acte par lequel on transige avec ses opinions ses principes, sa conscience.

    ** discours du Bourget le 22 janvier 2012 :

    « Présider la République, c’est se dévouer à l’intérêt général, dont toute décision doit procéder. (...)

    Présider la République, c’est préserver l’Etat, sa neutralité, son intégrité, face aux puissances d’argent, face aux clientèles, face au communautarisme. Présider la République, c’est être viscéralement attaché à la laïcité, car c’est une valeur qui libère et qui protège. Et c’est pourquoi j’inscrirai la loi de 1905, celle qui sépare les Eglises de l’Etat, dans la Constitution. "...

    « GRIGNOTAGE DE LA LOI DE 1905 et LA LAÏCITE - 5/6LA LAÏCITÉ N'EST PAS NÉGOCIABLE!!! »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter