• Saint Martin...suite pour les gourmands

    Il m' a été réclamé la recette des "Volaeren" ou " petits Follards". 

    On peut trouver des recettes sur le net. Celle qui suit était à l'origine une recette du temps où on pouvait encore faire de la cuisine à l'école pour confectionner des Voelaren avec les enfants.

    Saint Martin...suite pour les gourmandsMalheureusement, la "connerie" technocratique des tenants du "berguenard"*  anti risques  ne permet plus de faire à l'école de ces actions culinaires - comme celles d'ailleurs de la classe du gôut-  que j'ai pratiquées de nombreuses années pour le plus grand bien de l'éducation et de l'instruction des enfants et élèves. Il n'y a jamais eu de problèmes d'infection alimentaire.  

    Nos censeurs technocratiques ont  préfèré que l'on ramène pour les anniversaires ou les goûters conviviaux des produits industriels exempts de risques sanitaires car soi-disant fabriqués aux normes. Cela permet ainsi à l'Education nationale de se retourner contre le vendeur s'il y a problème. Pas grave si ce qu'on ramène est plein de "cochonneries" de l'agro alimentaire dont on connait la grande capacité à préserver les consommateurs des dangers de la  "mal bouffe". On a aussi pris les enseignants pour des ignares incapables de faire manger à leurs élèves des produits sains et naturels "maison" .

    Mais revenons à notre recette...

     

     (image  Parapluie-paratonnerre, auteur Émile Deschamps and L. Guiguet, domaine public) 

     

    (protection technocratique, type haute technologie avancée)

    Recette du Volaeren ou Folaert ou Follard ou Craquandoules

    Mise à jour 10 novembre 2012

    Ingrédients pour 10 volaeren:

    -          500g de farine dans la recette initiale. (la dernière fois j'ai rajouté de la farine, environ 150g estimant que le pâte était trop fluide. A voir en mélangeant les préparations. Il ne faut pas que la pâte colle aux doigts)

    -          30g de levure de boulanger

    -          150g de beurre

    -          3 œufs

    -          ¼ de lait

    -          5 cuillerées à soupe de sucre en poudre (si on n'est pas trop sucré).

    -          Une pincée de sel

    -          Du sucre perlé , des raisins secs , des perles de chocolat pour varier

    Déroulement :

    1. Dans un saladier

    -          Mettre le lait, le sucre, le sel et la levure

    -          Mélanger et laisser reposer une dizaine de minutes

           2.  Dans un autre saladier

    -          Mélanger la farine, le beurre et 2 œufs entiers

    -          Ajouter le blanc du troisième œuf battu en neige (conserver le jaune pour dorer)

           3. Mélanger les deux préparations. si vous constatez que la pâte ne peut être maniée et colle aux doigts, ajouter de la farine.  Laisser monter la pâte à température ambiante. Ça doit doubler de volume.(temps de montée 45 mn à une heure en fonction de la température de votre pièce)

           4. Façonner les « coquilles » avec 3 boules de pâte: une grosse que l'on allonge au milieu et une petite à chaque bout et en ajoutant, à l’intérieur et au-dessus, au gré de ce que vous souhaitez des raisins secs  (Voelaren original) ou du sucre perlé  ou des perles de chocolat.

    Saint Martin...suite pour les gourmandsPoser les sur la plaque de cuisson beurrée et farinée. (On peut aussi utiliser un papier sulfurisé mais ça peut attacher). Laisser une séparation entre chaque voelaren pour que ça n'attache pas. 

    Laisser monter une deuxième  fois la pâte sur la plaque de cuisson pour une même durée de 45 mn à une heure. Ça grossira encore. Faites préchauffer le four à 180 degrés.

            5. Dorer au pinceau les petits pains avec le jaune d’œuf dilué dans un petit peu d’eau.

            6. Mettre au four 15 minutes  environ à 180 degrés (th 6). Les retirer quand ils sont joliment dorés.

    Attention : selon ce qu’on met à l’intérieur, le temps de cuisson peut être différent. A surveiller de près quand  on met du sucre perlé qui alourdit  la texture de la pâte car le voelaren peut risquer d’être plus plat si trop cuit. Ajouter du sucre perlé avec modération.  Mais c’est une version dérivée. ..Très bonne aussi.  Avec les raisins secs  (le vrai follard), peu de problème pour la cuisson.

    A déguster avec du chocolat chaud bien crémeux. J'utilise pour ma part du Vanhouten  non sucré à mettre dans le lait, au bon goût de vrai chocolat. après chacun sucre comme il l'entend.

    Une recette parmi d'autres...

     

    Saint Martin...suite pour les gourmands

     

    * Berguenard: C'est un très grand parapluie noir utilisé pour aller à la pêche dans les Flandres et à Bergues, bien sûr, pour se protéger de la pluie .Si, dans la région dunkerquoise, on appelle les grands parapluies des "berguenards" , c'était au départ une moquerie des "gens de la ville " au sujet des "gens de la campagne" , les Berguois ou Berguenards qui venaient à la ville par le "chemin de fer"  et arrivaient avec de grands parapluies noirs ( appelés donc Berguenards) pour voir la bande des pêcheurs (le carnaval).  Les carnavaleux se  moquèrent d'eux jusqu'à ce qu'ils les incluent dans la tradition carnavalesque. Il n'y a pas aujourd'hui une bande sans parapluies accrochés très haut sur des perches pour justement éviter que les carnavaleux ne soient éborgnés... d'où l'expression énoncée plus haut comme principe de précautions adopté de plus en plus par nos responsables ministériels de tout poil pour dégager leurs responsabilités...et qui parfois vire à l'exagération.

     

     

     

     

    « SAINT MARTIN : FETE PAïENNE ET VOELARENRapport GALLOIS : pour du BRUIT et de la FUMEE »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter