• LÉGISLATIVES 2022 : ENTRE DEUX TOURS HARO SUR LA NUPES !!!

    Je ne m’amuserai pas à savoir qui d’"Ensemble" ou de la NUPES a recueilli le plus grand nombre de voix. Ce n’est pas un sujet. Le moins qu’on puisse dire est que les deux formations ont des scores presqu’identiques. Le reste n’a aucune importance pour la suite à savoir le vote de ce prochain dimanche et la mobilisation ou non des électeurs qui pour une fois ont la possibilité, s’ils veulent bien se déplacer, de choisir entre deux projets politiques clairement différents dont pour l’instant la Chef de la majorité, la première ministre ne veut pas débattre avec Jean-Luc Mélenchon.

    Et pour cause, Emmanuel Macron déclare que lui seul et son mouvement incarne la République.

    Il porte là, à mon sens, atteinte aux principes de fonctionnement de la démocratie dans notre pays.

    RAZ DE MAREE  À L’ASSEMBLEE: LA DEMOCRATIE EN MARCHE ARRIÈRE - 2 sur 3

    (Jupiter - auteur takazart, CC0 domaine public)

    LES CONSTATS

    Le jeu se fera entre la NUPES et « Ensemble » dans un grand nombre de circonscriptions. Il est annoncé plus de 400 duels entre les candidats des deux formations.

    Le reste sera l’un ou l’autre VS le RN ou le RN VS LR mais dans bien moins de circonscriptions.


    Les projections des instituts ont été faites.

    Nul ne peut dire si Emmanuel MACRON pourra avoir une majorité absolue ou une courte majorité relative.

    Mais nul ne peut dire non plus combien parmi les plus de 20 millions d’électeurs abstentionnistes du premier tour se mobiliseront et avec quels résultats.

    Il est sûr que ce sont les abstentionnistes qui sont la réserve de voix de la NUPES si elle veut recueillir la majorité des députés à l’Assemblée Nationale.

    De toute manière il est clair que le nombre des députés de l’Union de la gauche sera très important ce qui met mal à l’aise « Ensemble », la chef de la majorité et Emmanuel Macron lui même.

    La preuve en est que nombre des dirigeants d’ « Ensemble » jouent la carte de la peur comme ce fut le cas pour la droite en 1981 avant l’élection de Mitterrand pour l’élection duquel on annonçait aussi la ruine de la France, le désordre et même les chars soviétiques…

    Jeudi dernier, à Puycelsi, avant le premier tour, Emmanuel Macron s’est présenté comme le seul à pouvoir faire rempart aux "extrêmes" de gauche et de droite qui, s’ils gagnaient, "ajouteraient au désordre mondial un désordre français".

    D’une part ,mettre au même niveau le Rassemblement national et la NUPES est ridicule et le discrédite. La NUPES n’est pas un parti d’extrême gauche* c’est une Union qui a rassemblé les partis de gauche, la vraie gauche de progrès social pas ceux qui ont déserté depuis 2017 en trahissant leurs convictions, François Hollande en tête , Valls et consorts et qui ont préféré continuer sur leur lancée de destruction des idées de gauche, humaniste et sociale. Le NUPES est une gauche qui se doit d'être radicale mais elle n'est pas extrême.
    Les extrémistes ce sont qui veulent faire peur avec des vieilles ficelles  . Ceux qui veulent semer le désordre dans les têtes ce sont eux. Mais les ficelles sont plutôt grosses...

    LÉGISLATIVES 2022 : ENTRE DEUX TOURS HARO SUR LA NUPES !!!

    image Vitaly V. Kuzmin - CC BY-SA 4.0

    LES ABSURDITES ÉNONCÉES PAR LA MACRONIE

    Citons en quelques unes qui montrent à quel point le clan MACRON a des craintes.
    Le désordre c’est lui qui le crée en semant des insinuations dénuées de tout fondement pour faire peur car les responsables d’« Ensemble » sont à bout d’arguments.
    Que des affirmations non prouvées alors qu’ils feraient mieux de défendre leur programme... 

    D’après Bruno Le Maire, Jean-Luc Mélenchon est un « Chavez gaulois »« autoritaire », à la tête d’un parti de la « soumission à une idéologie collectiviste ». « Son programme conduirait tout droit notre pays à la faillite. Une fois ruinés, nous n’aurions pas d’autre choix que de nous soumettre aux organisations financières internationales et à un plan d’austérité brutal ». Tout ceci dit sans aucun argument.

    Christophe Castaner, taxait de « régulation soviétique » les idées de la NUPES qui proposerait ,selon lui, « une société où tout est interdit, tout est organisé ». Il va jusqu’à la caricature : « On ne pourra même plus couper son bois dans sa propre propriété »(France 2).

    Gabriel Attal : « La Nupes a un programme de ruine économique du pays, à plus de 330 milliards d’euros, non financé. Pour éponger ces dépenses, il faudrait plus que doubler la TVA ».

    Pour Agnès Pannier-Runacher, le programme de la NUPES serait « une catastrophe pour la France », et dont les décisions « vont précipiter des millions de Français dans le chômage ».

    Amélie de Montchalin, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, estime que c’est « un projet qui a énormément d’ambiguïtés et qui a un objectif : l’affaiblissement de la France ». « Le programme de Jean-Luc Mélenchon, il est tout à fait jumeau de celui de Marine Le Pen ».

    Du grand n’importe quoi quand on sait lire les programmes. 

    Richard Ferrant, président de l’assemblée nationale, les différents partis de la NUPES ne sont finalement d’accord que sur une chose : « essayer de faire un compte d’apothicaire » en réunissant les différents scores pour avoir « peut-être quelques députés ». Un « rafistolage pour aller chercher les voix des Français, sans dire sur quoi on est d’accord »...ce qui totalement faux. L'ancien socialiste est de mauvaise foi.

     La macronie n’est pas la seule a énoncer des absurdités :

    LR fait de même. Ainsi Gérard Larcher, président du Sénat, appelle à ne donner aucune voix aux "extrêmes", mettant le Nupes et RN sur le même plan, tous deux "représentant le même danger pour notre pays". Dire une telle absurdité de la part de celui qui est le deuxième personnage de l’Etat après le Président de la République est une insulte car dénuée de toute argumentation.

    Selon les macronnistes, le programme de la NUPES est donc autoritaire et catastrophique pour la France…
    Et si on parlait de celui d’Emmanuel Macron ? Apparemment il ne le veut pas puisque les débats publics télévisés sont refusés. La dite macronie a donc peur de débattre publiquement programme contre programme en direct à la télévision ce qui pourrait penser à supposer qu’elle n’ a guère d’arguments tangibles pour espérer d’une part de démontrer ses affirmations et d’autre part défendre son propre programme.

    Pourquoi Elisabeth Borne , chef de la majorité n’accepte-t-elle pas un débat qui a été proposé par la NUPES ? A-t-elle peu de ne pas savoir argumenter sur la question de l’âge de la retraite, sur comment revenir à un déficit de 3 % ce qui revient à trouver 8O milliards d’euros, sur les mesures pour la santé, l’école, la laïcité…
    C’est ce qu’on peut penser.

    LÉGISLATIVES 2022 : ENTRE DEUX TOURS HARO SUR LA NUPES !!!

    CCO domaine public

     

    FAUT ARRÊTER DE PRENDRE L'ÉLECTEUR POUR UN GOGO

    L’objectif est doncde faire peur au français car « Ensemble » a peur de perdre soit la majorité absolue soit la majorité relative ce qui, déjà, pour elle est un problème pour faire voter les lois.

    Une fois de plus on prend les électeurs pour des gogos qui devraient gober comme vérité n’’importe quel propos émanant de la macronie.

    Et aussi, en refusant de débattre une fois de plus on prive les électeurs de la confrontation des idées. On en reste au niveau du caniveau ce qui n’apporte rien.

    Après on s’étonnera que l’abstention soit forte. 

    Que chacun aille lire les programmes quand ils existent. Pour ma part j’ai choisi le plus sérieux a savoir celui de la NUPES qu’on trouvera sur https://nupes-2022.fr/le-programme/ .

    Celui d’Emmanuel Macron pour la présidentielle est ici : https://avecvous.fr/wp-content/uploads/2022/03/Emmanuel-Macron-Avec-Vous-24-pages.pdf

    Il est facile ensuite de faire la part des choses. 

    LA REPUBLIQUE EN MARCHE A L'ASSEMBLEE: VAGUE JAUNE OU VIOLETTE?

    (auteur kaz, CC0 domaine public

    POUR CONCLURE

    Je n’ai pas apprécié ce que j’appellerai une « faute » de la part du président de la république. Que l’on ait un programme et que l’on défende ses idées c’est normal. Où cela devient problématique c’est quand on refuse le débat. Mais ce qui est inacceptable en démocratie c'est de proclamer comme il l’a fait mardi sur le tarmac de l’aéroport d’Orly : «Aucune voix ne doit manquer à la République», énonçant ainsi que  la République c'est lui et "Ensemble"...

    C’est inquiétant venant de la part du Chef d’état.

    Il affirme donc clairement que mettre dans l’urne autre chose qu’un bulletin en faveur « d’Ensemble » qui le soutient serait ne pas voter pour «la République»…

    Le chef de l’état, garant des institutions, prétend à lui seul et au nom de la macronie représenter « la République ». Drôle de conception de la démocratie.

    Il vient clairement de franchir la ligne rouge .

    En disant : "Ni abstention, ni confusion, mais clarification. Dimanche aucune voix ne doit manquer à la République. Dimanche, je compte sur vous pour doter le pays d'une majorité solide pour affronter les défis de notre époque." Il appelle au "sursaut républicain"dans la droite ligne de ce qu’a affirmé récemment la Première Ministre Elisabeth Borne en qualifiant la Nouvelle Union Populaire et le Rassemblement National comme « les extrêmes ».

    J’estime cette déclaration très grave car il sous-entend clairement que l’alliance des partis de la NUPES est une menace pour la République comme en était taxé Jean-Marie LE PEN à l’époque où il était dans la course présidentielle.

    Emmanuel Macron affirme donc qu’il est le seul à pouvoir se prévaloir des valeurs de la République. Les autres ne seraient donc que des anti républicains. C'est en tout ça ce qui a été affirme et que j'ai compris. Et je ne suis pas le seul.

    Il n’accepte donc pas que d’autres ne soient pas d’accord avec ce que lui, Emmanuel Macron, pense et par ces paroles nie la démocratie qui justement ne peut fonctionner que par la confrontation des idées et que celle-ci soit possible.

    Je me sens insulté et cela me donne, s’il le fallait, une raison de plus pour ne pas voter pour la macronie qui glisse vers une idéologie qui serait celui du parti unique qui seul a le droit d’avoir raison…

    Plusieurs hypothèses donc dimanche:

    1. La NUPES obtient la majorité absolue et gouverne 

    2. "Ensemble" obtient la majorité absolue et gouverne 

    3. "Ensemble" obtient une majorité relative faible et est obligé de rechercher des alliés pour faire voter les lois. Dans ce cas c'est LR qui pourra imposer ses projets dans un jeu  de donnant donnant. 

    4. Ensemble obtient une majorité relative a laquelle il manque quelques voix et fera des appels à quelques  individualités 'flexibles" qu'il devra attirer. 

    Dans le cas 1, c'est la cohabitation et  Emmanuel Macron ne peut empêcher cette gouvernance que s'il dissout l'assemblée nationale ce qu'il ne peut faire avant le délai d'une année. 

    Dans les cas 3 et 4, la gouvernance serait peu aisée d'autant que la NUPES risque d'être le premier groupe d'opposition qui pourra faire le  nécessaire pour rendre difficile le vote d'un certain nombre de lois. 

    Je pense pour ma part qu'Emmanuel Macron, au vu des difficultés qu'il aura pour appliquer son projet, n'aura à terme pas d'autres solutions que de dissoudre l'assemblée nationale pour tenter d'avoir une majorité absolue...ce qui n'est pas gagné d'avance.

    A lundi...

     

    LEGISLATIVES, UN RAZ DE MAREE  POUR LA "REM" ?

    ( Palais Bourbon, La façade septentrionale (2009). auteur kimdokhac — Flick, CC BY 2.0)

     

    * extrême gauche :"Les mouvements d'extrême gauche rejettent la démocratie libérale et militent pour l'abolition du capitalisme. Pour eux seule la révolution permettra de créer une société égalitaire.   Ils refusent souvent de s'intégrer au fonctionnement démocratique normal. ("la Toupie)

    « AVANT LE PREMIER TOUR DES LEGISLATIVES 2022: JE VOTERAI NUPES

    Tags Tags : , , , , , ,