• LE PAPE FRANÇOIS A DECLARÉ LA GUERRE A L'ATHÉISME

    (Blason du Saint siège, auteur F Lanker, domaine public)
    LE PAPE FRANÇOIS A DECLARÉ LA GUERRE A L'ATHÉISMELe 20 avril dernier, lors d’une réception au Vatican de la Conférence des rabbins européens, le pape François s’est inquiété des « tendances antisémites » actuelles en Europe -et on ne peut que s’y associer- mais s’est aussi élevé contre la « menace de l’athéisme ».

    Il place de manière scandaleuse, sur le même plan, antisémitisme et athéisme comme deux menaces qui concernent juifs et chrétiens en Europe.

    Sans doute les guerres entre les extrémistes des religions ne suffisent elles pas !

    A l’heure où de plus en plus, en France, l’église catholique veut reprendre du pouvoir sur les affaires publiques, il est temps que ceux qui ne font pas « de mousse », les véritables laïques c’est à dire ceux qui ne veulent pas déformer la loi de 1905 en ajoutant des qualificatifs imbéciles et infamants au terme laïcité, se mobilisent.

    Il est temps que ceux qui ne sont ni pratiquants catholiques, juifs ou musulmans ou autre et qui jusque là n’ont pas été invités aux débats sur la laïcité fassent aussi entendre leur voix.

    Je le disais récemment, le 8 mars 2015, à propos de la surenchère et du prosélytisme religieux : « Entre permettre que les croyants puissent pratiquer leurs religions ce que doit permettre la loi de 1905 et favoriser le prosélytisme de ces religions et donc le communautarisme ce n’est pas la même chose.

    Pour les croyants comme pour les non croyants il est temps que la paix revienne et que les surenchères cessent. Force est de constater, par exemple, que parmi les nombreux débats  télévisés actuels, on réunit sur le plateau un chrétien, un juif, un musulman. Les citoyens athées ou agnostiques sont rarement invités pour donner leur opinion comme si les religions étaient au coeur de laïcité ce qui ne doit pas être le cas et que le reste n’était que négligeable. »

    Il serait aussi plutôt temps que les responsables religieux montrent l’exemple de la paix et de la modération et le pape en premier lieu. A chacun d’agir pour rétablir les équilibres auprès de leurs fidèles et d’expliquer et de dénoncer sans faille l’intégrisme ou les attitudes prosélytes indues.... combattre l’antisémitisme mais ne pas faire des amalgames inacceptables comme ceux contenus dans les propos du Pape François.

    Ce disant, le pape insulte les athées voire les agnostiques. Le pape dit ne pas avoir de problème avec la laïcité mais veut faire reculer voire disparaître l’athéisme.

    Les athées placés sur le même plan que les antisémites, sont pour lui une menace. Une menace pour qui ?

    Et si on disait que les religions sont une menace pour les peuples ? Quelle serait sa réaction ?

    LE PAPE FRANÇOIS A DECLARÉ LA GUERRE A L'ATHÉISME

    (téléversé par Adam Iragaël , 2/11/2014, CC BY-SA 4.0)

    Je rappelle quand même que tous les citoyens ne sont pas croyants. Selon un sondage de l’institut Gallup réalisé dans 134 pays, seul un Français sur quatre estime que la religion tient «une place importante dans (sa) vie quotidienne». Un sondage de l’institut Harris de 2011 révèle que 36 % des français croient en dieu, 34% sont athées et les autres « flottent ». Une étude faite en Europe par « Cambridge University Press » montre qu’il y a, en France, entre 43 et 54 % de non croyants, athées et agnostiques.

    Il est sûr qu’il y a nombre de problèmes dû au religieux mais il ne faut pas renforcer ces problèmes en mettant en exergue les seules religions.

    Je rappelle aussi que les athées sont loin de revendiquer un tas de privilèges et sont parfaitement insérés dans une république, celle de la France, laïque. Ils ne font pas de « vague », eux, pour se mêler de la vie des autres en condamnant l’homosexualité, en manifestant contre le mariage civil pour tous, en condamnant le droit à avorter, en réclamant des privilèges communautaristes pour continuer d’évangéliser ou faire le prosélytisme de leur religion : écoles privées, crèches privées...subventionnés par des fonds publics, construction d’édifices religieux, carrés dans les cimetières,... droit de ne pas appliquer les textes de l’éducation nationale sur la semaine de cinq jours, de ne pas afficher la charte de la laïcité, ... 

    Le lobbying n’a jamais été aussi intense de la part de toutes les instances religieuses pour s’immiscer dans les affaires publiques.

    Y en a marre de voir les religions continuer leurs oeuvres prosélytes avec l’argent des contribuables. On se croirait revenu à l’ère d’avant la loi de 1905. Si les responsables religieux veulent des fidèles dans leurs églises, synagogues et mosquées, ils n’ont qu’à convaincre de la justesse de leurs dogmes. Ça a l’air compliqué, semble-t-il, de faire accepter les textes « sacrés » et leurs préceptes, alors on essaye de nouveau de prendre le biais de l’école pour mettre les enfants dans un cadre qui permettra, si on n’y prend garde, à les endoctriner dès le plus jeune âge comme cela se faisait « dans le temps ». On régresse, on régresse...

    Je ne me réfère à aucun texte « sacré » quand je dis que nous n’avons pas à endoctriner les enfants dès le plus jeune âge mais au contraire à exercer leurs capacités de réflexion et de critique qui leur permettra plus tard de faire leurs choix de vie y compris de croire ou de ne pas croire.

    Mais, j’ai un peu dérivé du sujet initial quoique... Revenons y ...

    De quel droit, donc, l’évêque de Rome, incite t-il à déclarer la guerre aux athées, à ceux qui ne croient pas aux dogmes de la chrétienté ?

    Sans doute est-ce le droit divin décrété par un hypothétique Dieu dont faut observer sans discussion les préceptes comme cela se fait d’ailleurs pour les autres religions monothéistes qui ne sont même pas fichus de s’entendre sur l’interprétations de leurs textes qu’ils disent tous, d’ailleurs, « sacrés ».

    J’ai toujours respecté les croyances des uns et des autres car j’estime que cela appartient à chacun de croire à un dieu ou pas.

    Mais les propos du Pape sont comme une déclaration de guerre à l’athéisme qu’il veut faire reculer.

    Vais-je donc devoir m’atteler à la critique des religions?  Vaste programme...

    La religion catholique n’est faite « que de tolérance, de paix et d’amour » : ce n’est pas moi qui le dit, ce sont certains catholiques eux-mêmes.

    Tolérance ? Vous avez dit tolérance ? ...

    A voir...

    LE PAPE FRANÇOIS A DECLARÉ LA GUERRE A L'ATHÉISME

    (Edouard Moyse - Inquisition, Domaine public)

    « HOLLANDE 3 ANS : LE BILAN - INTRODUCTIONHOLLANDE 3 ANS : L’ECOLE ... PRE INTRODUCTION »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter