• HOLLANDE 3 ANS : LE BILAN - INTRODUCTION

    HOLLANDE 3ANS :  LE BILAN - INTRODUCTION(Domaine public, loki*, mythologie nordique du 8è s)

    Cela fait trois ans déjà que j’ai contribué à faire  élire le président Hollande. Le bilan étant à l’ordre du jour, j’y mets donc mon grain de sel ce qui est la moindre des choses.

    En parlant de sel, on peut dire que la note est salée pour faire baisser les revenus des « classes » dites moyennes et qu’en ce qui concerne les personnes à revenu limite, il en est de même vu la proportion de diminution des ressources. Mais j’y reviendrai dans le détail.

    Alors oui, le bilan on peut le faire et la sensation d’avoir été « berné » est pleine et entière. Mais il fallait choisir au deuxième tour...

     

    Certes, le président a su faire face et prendre les décisions qu’il fallait après les attentats de janvier 2015.  La détermination effective  pour agir sur le front du terrorisme à l’étranger pour lutter contre l’expansionnisme de ceux qui se font appeler « Etat islamique » peut être qualifiée de juste. Malheureusement, l’Europe dans son ensemble est trop peu unie et mobilisée et casse les efforts alors que le danger de ce mouvement fasciste qui se réclame de l’Islam met en péril imminent les équilibres du monde.

    Ces quelques réussites ne font pas une politique intérieure adaptée au contexte et nous ne sommes pas assez convaincants et n’imposons pas assez un infléchissement de la politique européenne qui reste figée, ringarde, inadaptée pour avancer vers une amélioration du sort des peuples. Le lobby des économistes libéraux dirige toujours l’Europe pour le  profit « roi » pour enrichir quelques actionnaires au détriment des peuples qui voient leurs situations sociales se dégrader.

    HOLLANDE 3ANS :  LE BILAN - INTRODUCTION

    (photo transformée de Moritz Hager, CC BY-SA 2.0 )

    Je n’aurai  bien sûr pas voté Sarkozy et ne voterai pas pour son parti « Républicain »  à la prochaine échéance présidentielle. Ce monsieur a l’outrecuidance de s’approprier le qualificatif « républicain » en sous entendant que ceux qui ne voteraient pas pour lui plus tard ne seraient sans doute que des sous-citoyens non républicains. De toute façon, il ne sera pas élu ou alors les français sont vraiment crédules et n’ont pas de mémoire. J’y reviendrai. 

    Je ne voterai pas non plus Hollande ou alors il faudra qu’il fasse un virage à gauche c’est à dire à 180° en mettant en place une vraie justice sociale ce qui est loin d’être le cas actuellement. 

    HOLLANDE 3ANS :  LE BILAN - INTRODUCTION 

    (masque de la comedia del arte, auteur Dalbera, CC BY-SA 3.0)

    Quant à la troisième voie annoncée, celle du « bleu Marine », la voie de la mystification basée sur le populisme sectaire, il est clair que ce ne sera surement pas celle que je choisirai. Les grosses ficelles du désaccord père/ fille bien orchestrée par la Marine voilée pour rendre son parti « honorable » et entrer dans le « système » qu’elle ne veut pas cautionner, ne peuvent séduire que les fachos de bas étage, les racistes ou tromper les crédules qui ne savent plus vers qui se tourner. J’aborde brièvement le sujet car j’y reviendrai de manière plus complète plus tard. Les résultats attendus pour les départementales ne sont pas aussi pharamineux qu’on le dit  ici et là surtout si on les remet à leur place face à l’abstention.

    Le front national s’amuse et la transformation apparente vers une respectabilité d’ « un parti comme les autres » continue de se faire pour abuser l’électorat. La dernière comédie de la fille Marine  qui réagit aux propos habituels du père Le Pen en est éblouissant de démonstration.

    Le premier parti de France reste le parti de l’abstention et telles qu’on voit les attitudes des politiciens au plus haut niveau dans nombre de partis, çe ne sont pas eux qui inciteront à changer la donne. 

    HOLLANDE 3ANS :  LE BILAN - INTRODUCTION

    (Automobile miniature Solido produite début 1981, auteur Henry Salomé, GFLD)

    Une quatrième voie s’impose et il est temps de commencer à la construire sans se faire berner, une voie qui remettra en avant la solidarité nationale dans les faits et combattra les égoïsmes, une voie qui choisira le chemin de la croissance du revenus des plus démunis et ne chargera pas la mule des soi-disant classes moyennes qui payent à la place de ceux qui devraient payer à savoir les ultras nantis qui échappent trop à la contribution nationale. 

    La voie est celle d’une économie solidaire adaptée à notre temps basée sur une écologie des moyens de productions raisonnés au service de tous et non au service des intérêts financiers de quelques uns  ou de groupes de pression dont le seul objectif est de faire du fric. Elle est possible sans idéologie sectaire mais dans l‘affirmation de quelques principes de bon sens qui doivent casser les idéologies ringardes actuellement au pouvoir pour berner les peuples.

    Ce sera l’objet d’une autre réflexion.

    Après cette introduction un peu acide, la suite traitera du bilan du Président notamment dans les domaines de l’Education, de la justice sociale, des libertés, de la santé sans oublier bien sûr l’économie ...

     

    *Loki : La nature changeante et ambiguë de Loki est sujette à débats chez les spécialistes quant à son rôle dans le panthéon divin, et il a été comparé à divers personnages d'autres mythologies. Plus d'informations sur  http://fr.wikipedia.org/wiki/Loki

     

    « LA LAÏCITÉ A GÉOMÉTRIE VARIABLE DE NICOLAS SARKOZYLE PAPE FRANÇOIS A DECLARÉ LA GUERRE A L'ATHÉISME »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter