• Le beaujolais nouveau est arrivé !

    Je me suis donc levé ce matin avec dans l’idée d’aller « récolter » quelques bouteilles de ce fameux beaujolais nouveau.

    C’est une des traditions que je respecte car, hors côté commercial de la chose, je trouve que cette recherche de la  bonne bouteille a quelque chose de rassurant et de reposant dans un monde agité.

    Le beaujolais nouveau est arrivé !

    ( image d'un cépage gamay, auteur Viking59, domaine public)

    Le beaujolais nouveau est arrivé !Cette année, la récolte de ce petit vignoble situé au nord de Lyon a été divisée par deux, à cause d’une année marquée par les intempéries.  La  récolte est quand même estimée à 230 000 hectolitres cette année.  Cela représente la moitié de la production totale, le reste étant des vins de garde. Il est cette année plus cher du fait de sa « rareté ».

    Je suis donc allé très vite – pas à l’aube quand même – rechercher, ce matin, celles dont l’étiquette avait, l’année dernière fait ou refait découvrir un vin plaisant à boire. Mais comme chaque année cela peut changer. Le beaujolais nouveau  a cela de caractéristique que les goûts peuvent varier d’année en année et créer des surprises bonnes ou moins bonnes. Mais c’est le jeu.


    ( Carte du vignoble de beaujolais, auteur Cyril5555, licence C.C.P.3.0.Unported

     

    Ce n’est pas un vin extraordinaire mais c’est le moment de le boire qu’il l’est- extraordinaire-  si cela sef ait en toute  convivialité, n’en déplaise aux « snobs » qui considèrent que ce vin est de la « piquette ». Tant pis pour eux.

    J’ai donc fait l’acquisition des flacons étiquetés suivants en fonction de mes découvertes antérieures et aussi en limitant les achats. On boit le beaujolais nouveau un moment, après on passe à autre chose.

    Le beaujolais nouveau est arrivé !

    Pub gratuite.                               

    J’ai sélectionné le « Pisse – Dru »,  le « Père La Grolle » comme Beaujolais nouveaux que je connaissais. Je n’ai pas encore trouvé du « Bouchard et fils » qui est souvent excellent mais je ne désespère pas. J’y ai ajouté  un « Augustin Florent » et un « Expert Club » pour découvrir et un rosé du « Père La Grolle ».
     
    Pour le reste, deux « Beaujolais- village » à goûter : « Georges Duboeuf »  et « Le Chat Rouge ».

    Les prix : entre 3,50 et 4,85 euros.

    Le beaujolais nouveau est arrivé !

     

     

    Diagnostic …quand j’aurai tout goûté ! Ça prendra quand même un certain temps. Je ne donnerai pas mon verdict, à chacun ses goûts! 


    Il est midi . Je commence par le Pisse-Dru…tout un poème.

     

     

    A votre santé ! Avec modération...

    « La conférence de presse de François Hollande L’Allemagne…modèle du MEDEF ! »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter