• LA LOI DE 1905 DOIT ETRE APPLIQUEE SANS CONCESSION

    La laïcité  est un enjeu de société et c’est pour cela qu’elle doit être au premier plan de nos préoccupations. Ce sont nos libertés fondamentales qui sont en cause.

    Au delà de l’horreur des tueries qui ont été perpétrées, une prise de conscience a été faite par nombre de français. Il reste à espérer quez cela ne va pas s’estomper avec le temps dans notre société zapping et du chacun pour soi.

    La période actuelle avec les chocs qui se sont produits notamment le 7 janvier 2014 et les jours suivants mais aussi effectivement la réaction positive des citoyens de ne pas s’en laisser conter par le terrorisme doit nous faire réfléchir au futur que nous voulons pour nos enfants et petits enfants et l’attitude optimiste mais déterminée que nous devons avoir pour aider à le construire.

    Il faut d’abord se rappeler l’histoire de notre pays.

    LA LOI DE 1905 DOIT ETRE APPLIQUEE SANS CONCESSION

    (Le massacre de la Saint-Barthélemy (1572) par François Dubois, peintre protestant Musée cantonal des Beaux-Arts, Lausanne., domaine public)

     

    QUELQUES SIMPLES RAPPELS

    Il ne s’agit pas ici de faire le procès des religions et des croyants mais de rappeler quelques faits négatifs non exhaustifs de notre histoire qu’il ne faut pas oublier. Les historiens ont fait les bilans. Ils suffit de les consulter.

    Les guerres dites de « religion » ont fait souffrir les peuples en utilisant l’obscurantisme au profit d’intérêts politiques personnels. Il faut se rappeler aussi les « grandes » guerres et notamment celle de 1939/45 et ses ravages humains barbares rappelés par les commémorations de la Shoah et la libération du camp de concentration d’Auschwitz.

    Ce n‘est pas si loin 70 ans et il faut rappeler avec force que le nazisme est né de la folie d’une idéologie construite pour imposer la destruction méthodique et froide de ceux qui n’étaient pas dans l’idéologie de la race aryenne utilisée par Hitler et son innommable clique de barbares qui ont entrainé tout un peuple à vouloir en tuer d’autres et permis à des sadiques d’assouvir leur soif de puissance et de mort.

    Avec les fanatiques islamiques ou ceux qui, à l’extrême droite en Europe saluent encore Hitler, on est dans la même configuration : attiser la haine des uns contre les autres jusqu’à entrainer à aller les détruire.

    C’est ce qu’ont fait ceux qui, de sang froid, ont tués les caricaturistes de Charlie, les journalistes, les policiers, les clients de l’épicerie casher... comme les nazis lors de la dernière guerre mondiale, comme la secte islamiste Boko Haram qui a détruit, durant la même période seize villages au Nigéria et fait 2 000 morts, comme « Daesh » lors de son avancée pour installer son état islamique en tuant, violant et pillant,...avec la terreur comme arme de dissuasion finale.  Et ça continue chaque jour...

    Aucune différence...

    Ces guerres au service d'idéologies sectaires ont fait les unes et les autres des millions de morts. 

    Il ne faut plus jamais cela ni en France ni en Europe et dans le monde!

    POUR LE RESPECT SANS CONCESSION DE LA LOI DE 1905

    Et commençons donc à balayer devant notre porte.

    Grace à la loi de 1905  tout homme, femme a le droit de ne pas avoir de religion, d’avoir une religion, de changer de religion, de parler de sa religion mais aussi de critiquer les religions sans être inquiété par un quelconque délit de blasphème (Sauf en Alsace-Moselle du fait du Concordat. J’y reviendrai)

    La laïcité n’est pas une nouvelle croyance contre les autres croyances ou les religions comme d’aucuns voudraient le faire croire.

    En France, la laïcité a séparé la religion de l’Etat, l’en a donc sorti pour qu’elle reste une affaire privée et reconnaît ainsi aussi le droit de ne pas croire pour vivre en société ce qui n’était pas le cas avant 1905 du fait de l’intervention dans le domaine public de l’église catholique tout puissante pour sa main mise sur l’Etat. Ici encore il suffit de consulter l'histoire.

    Et comme disait Aristide BRIAND, un des pères de la loi de 1905:

    "Dans une démocratie surtout,dont toutes institutions ont pour base le suffrage universel, le maintien d'un culte officiel est un tel défi à la logique et au bon sens qu'on a le droit de se demander comment la République française a pu (...) s'accommoder de ce régime équivoque. " 

    LA LOI DE 1905 DOIT ETRE APPLIQUEE SANS CONCESSION

    (Commémoration de la loi de Séparation de 1905, document assemblée nationale)

    La loi de 1905 est une des meilleures lois faites au XXème siècle pour faire avancer le progrès démocratique et une république enfin laïque. Ont suivi de nombreuses lois comme le vote des femmes, comme la loi Veil sur l'interruption volontaire de grossesse, l’abolition de la peine de mort et plus récemment celle du mariage civil pour tous...

    La laïcité peut seule permettre à tous les hommes, les femmes et les enfants de vivre ensemble sans être séparés par la culture ou la religion. La laïcité doit garantir par la loi contre toute discrimination religieuse ou culturelle.

    L’état a pour tâche essentielle de faire respecter cette loi ce qui n’est pas facile mais indispensable notamment pour lutter contre le communautarisme source de dérives.

    Il faut donc continuer de se battre pour l’égalité des droits et des devoirs de chacun et faire prévaloir la citoyenneté sur les origines et les religions et sans faiblesse ou compromission. Chacun a ensuite sa liberté de conscience et le droit de croire en une religion ou de ne pas croire.

    Si la loi de 1905 n’est pas toute la laïcité, elle en est le pilier. Depuis 1905 jusqu’à ce jour, elle permet d’avoir un cadre pour qu’il existe en France une vie quotidienne. Le problème est que parfois, ce cadre n’est pas respecté et qu’il y a de plus en plus un regain de la part de certains de grignoter ou de contourner son application. Depuis 1905, au fils des décennies, la pression constante du lobby des confessions monothéistes sur les politiques au pouvoir a peu à peu apporté des dérogations à mon sens trop nombreuses au principe de séparation des églises et de l’Etat. Le grignotage a été important et il continue malheureusement alors que nous sommes face à la montée des périls religieux intégristes. Continuer de détricoter la loi de 1905 relève de l’irresponsabilité.

    Il est essentiel de prendre conscience de cette situation pour réagir.

    Nous devons défendre la loi de 1905 et sa stricte application, ceci donc sans concessions qui ne seraient que faiblesses et la porte ouverte aux communautarismes.

    LA LOI DE 1905 DOIT ETRE APPLIQUEE SANS CONCESSION

    (Avers et le revers du Grand Sceau de la République française REPUBLIQUE FRANÇAISE ET UNE démocratique indivisible. Jean-Jacques Barre - L'Illustration , 28/10/1848- Domaine public)

    HALTE AUX GRIGNOTAGES DE LA LOI DE 1905

    Dans mon article sur l’Ecole et la Laicité du 1er février 2015,  je disais “Il faut donc continuer d’abord d’appliquer la loi et FAIRE VIVRE la laïcité et ne pas s’arranger avec celle-ci. C’est ce qui s’est produit ces dernières années.

    Plus on est LAXISTE sur les principes de la laïcité plus la laïcité recule et les règles fondamentales du vivre ensemble sont bafouées. »

    Certains responsables politiques et certaines instances religieuses essayent toujours de grignoter pour faire reculer l’application de la loi. 

    Il n’est qu’à se rappeler récemment les crêches affichées dans les lieux publics, les interventions insultantes en directions des enseignants à propos dela théorie du genre qui serait enseignée à l’école ....pour se rendre compte qu’il est absolument nécessaire d’être ferme sur l’application de la loi de 1905 qui a trop souvent été détournée et qu’on veut de temps à autre modifier pour servir de soi-disant “accommodements”tolérants qui en réalité ne sont que tentatives d’affaiblir les principes de la laïcité.

    On peut aussi rappeler l'avortement et les tentatives récentes de certains députés de l’UMP pour toucher à la loi Veil qui est la seule qui dans le code civil tourne clairement le dos aux prescriptions de l’Eglise. Un député UMP a même proposé à l'Assemblée nationale de créer un délit d'IVG ce qui aurait remis en cause le droit à l'avortement en donnant au foetus un statut de personne et assimiler ainsi sa suppression à un infanticide.

    Oui, il y a bien des tentatives des églises de s’immiscer, malgré la loi, dans un domaine qui ne leur appartient pas.

    Certains politiques donc ne jouent pas le jeu de la laïcité en essayant de faire passer des convictions religieuses et certains dogmes au travers des tentatives de modification de la loi souvent par pur soucis électoraliste. Leur rôle devrait plutôt être de défendre la laïcité en l'expliquant.

    Qu’ils expriment leur désaccord soit mais qu’ils agissent pour modifier la loi au nom d’une morale ou de dogmes religieux, c’est inadmissible.

    Toutes ces attaques ou “grignotages” sont des provocations de sources diverses qui ne font que jeter le trouble dans les esprits et entretiennent les confusions, les amalgames.  C’est dangereux car cela favorise des communautarismes larvés.

    J’y reviendrai...

    « LA LAICITE : AGIR HORS ET AVEC L’ECOLE VACANCES SCOLAIRES : LE RETOUR »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter