• ÉLECTIONS EUROPÉENNES: "DÉBAT" DÉCEVANT DU 4 AVRIL 2019, SUR FRANCE 2

    Le débat, ce 4 avril 2019, n’a pas eu lieu. J'aurai aimé dire qu'il y avait eu de vrais échanges mais ça n'a pas été le cas.  Dommage mais c'était très prévisible vu la formule choisie.

    Les têtes de liste aux élections européennes n’ont pu que se présenter et résumer rapidement leur programme sous forme condensée : 12 minutes chacune ou chacun. Pas de quoi pavoiser de la part de la chaîne publique.

    Ce fut au mieux le moyen de mettre un visage sur le nom de chaque tête de liste tout au moins pour celles et ceux qui n’étaient pas encore ou un peu connus : François-Xavier Bellamy, Natalie Loiseau, Manon Aubry, Raphaël Glucksmann, Jordan Bardella, Ian Brossat. Jean-Christophe Lagarde, Yannick Jadot, Florian Philippot

    Pour les autres comme François Asselineau, Nicolas Dupont-Aignan et Benoît Hamon, ils avaient déjà pu se révéler pour les élections présidentielles puisqu’ils étaient candidats.

    LES RÉFUGIÉS ET L'EUROPE

    (L'hémicycle du Parlement européen à Strasbourg pendant une session plénière en 2014, travail de Diliff, licence CC BY-SA 3.0 ) 

    UNE PRISE DE CONTACT, RIEN DE BEAUCOUP PLUS

    On a pu apprécier la manière dont les « nouveaux » s’exprimaient ou essayaient de le faire au milieu d’un brouhaha plutôt fatiguant à supporter à la longue.

    C’était mission impossible pour toutes les têtes de liste des candidats que d’aborder véritablement les solutions qu’ils proposaient pour l’Europe, d’échanger et de confronter leurs idées.

    Pas sûr donc que tout ça ait permis aux citoyens d’apprendre grand- chose même si cela a duré trois heures.

    Environ 1,6 million de Français ont regardé l’émission à 50 jours du scrutin ce qui est peu pour un enjeu que j‘estime important comme les élections européennes.

    Pour ma part, rien de nouveau sous le soleil. A part quelques petites confrontations qui ont permis de sentir un peu de tension entre quelques participants et apprécier la répartie des unes ou des autres, pas de quoi affirmer qu’il y a eu vraiment échanges et débat sur les programmes.

    Faudra trouver d’autres formules pour éviter de tomber dans le spectacle quasi inutile.

    CONCLUSION

    J’attends les prochains épisodes qui je l’espère seront plus à même de voir se confronter les idées ce qui n’ a pas eu lieu. Dans l’attente, je vais essayer de continuer de survoler par le biais d’autres canaux d’infos quelques unes des lignes directrices des différents programmes que j’essayerai d'approfondir pour mieux appréhender comment chacun se situe par rapport à l’Europe actuelle, ce qu’il souhaite changer et sur quelles bases les listes allaient trouver des partenaires des autres pays pour former des alliances susceptibles d’avoir un poids au sein du parlement européen pour faire évoluer le fonctionnement et la politique actuelle qui n’est pas , à mon sens satisfaisante , loin de là.

    Dans l'attente...

    ELECTIONS EUROPEENNES : JE VOTE...

    « LE POPULISME SELON MARLÈNE SCHIAPPAL'INCENDIE DE LA CATHEDRALE "NOTRE DAME" DE PARIS »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter