• BALADE EN SOMME

    Deux, trois jours de balade dans la Somme permettent de découvrir, rapidement, quelques endroits dignes d’intérêt et plus précisément dans le département de la Seine-Maritime en région Haute-Normandie dans la Communauté de communes interrégionale de Bresle maritime.

    Nous avons pris nos quartiers, tout provisoirement, dans un joli petit appartement de MERS- LES-BAINS, dans le « quartier balnéaire » dont nous avons donc visité une bonne partie.

    BALLADE EN SOMME

    Le site ne manque pas de charme avec ses « villas » caractéristiques qui datent du XIXème siècle. On y sent l’influence anglaise mais aussi normande et flamande. 400 de ces villas sont classées « en secteur sauvegardé ». Elles ont pour nombre d’entre elles l’allure et la superficie peu étendue de mignonnes « maison de poupée ». Les anglais ne doivent pas s’y sentir dépaysés.

    On peut se balader sur la digue, esplanade du maréchal Leclercq, vers la falaise ( de craie vive de 90 mètres d’altitude) tout en pouvant sacrifier à une pause dans un des nombreux bars ou commerces au gré de sa gourmandise : boissons, guimauves, chocolats, thés, bières...

    BALLADE EN SOMME

    Le « bronzing » et la baignade sont possibles au long d’une grande plage de galets qui laisse quand même place au sable sur une superficie de 250 000 m2 quand la mer se retire.

    Pour la restauration, il y a le choix. Comme partout il faut faire le bon. Nous avons testé « les Mouettes » au bout de la digue, près de la falaise. Brasserie classique sans plus. Le temps ne nous a pas permis d’en tester d’autres et nous aurions bien essayé le « Zoy Bar Café » plus à l’intérieur de la ville où nous avons pris des rafraîchissements à la terrasse. L’accueil fut sympathique et la carte est assez alléchante. Ce sera pour une une autre fois si d’aventure nous revenions.

    Pour le petit déjeuner nous avons goûté au « gâteau battu », spécialité de la Somme. On peut le comparer à une brioche, riche en beurre et en œufs, à la pâte aérée et moelleuse. Sa croûte est brun foncé et sa mie est jaune doré. Sa forme est un peu celle du cannelé du nom du moule dans lequel il est cuit. Spécialité régionale, il fait l’objet d’un concours chaque année. On aimerait faire partie du jury pour déguster toutes les variétés. ( pour voir à quoi ressemble un gâteau battu aller sur le site http://gateau-battu.fr/  j'ai oublié de le photographier tout préoccupé à le manger sans doute...)

    BALLADE EN SOMME

    Nous avons exploré à deux reprises la commune du TREPORT limitrophe de Mers-les- Bains et que l’on gagne facilement en marchant pour peu qu’on prenne le bon chemin pour traverser le bassin du port. Pour ce faire on emprunte des passerelles près des écluses. Se renseigner donc avant de s’aventurer.

    Il faut voir le port, ses bateaux de pêche et leurs amis « mouettes et goélands » qui les accompagnent lors de la vente de nombreux produits de la mer tout frais, sur les quais, en fonction de la marée. Il existe aussi au bout du port en allant vers l’autre falaise, une poissonnerie municipale où sont exposés et vendus de nombreux produits qui nous ont semblés un peu plus chers que sur les quais.

    BALLADE EN SOMME

    En tout cas, on peut dire que la mouette est rieuse et que le goéland y fait entendre son bavardage à toute heure du jour et de la nuit. Ils ne viennent quand même pas assaillir les passants et les touristes comme en Grande-Bretagne. On les voit partout, sur la mer, le port et les toits. Ils sont de plus en plus nombreux paraît-il mais ils compensent en trouvant sur les quais et dans la ville ce qu’ils ne trouvent plus en mer pour se sustenter... par la faute des hommes.

    BALLADE EN SOMME

    Là aussi, tout le long du port, de nombreux commerces et restaurants sont ouverts pour la saison. A l’heure du déjeuner, nous avons essayé « La Calypso » face au port et à l’arrivée des bateaux et nous n’avons pas été déçus. Le rapport qualité/prix est correct, y compris pour des plats inattendus comme le filet de poisson à la crème de camembert au lait cru et à l’andouille que j’ai personnellement apprécié. La soupe de poisson est bien faite maison tout comme le gratin de poissons et l’aile de raie cuisinée à la crème. La réputation de ce restaurant qui varie « ses plats au fil des marées et des saisons » n’est pas usurpée d’après ce que nous avons pu en juger par les propositions faites. En bref, un service sans reproche et une addition méritée et un bon accueil.

    BALLADE EN SOMME

    Pour la digestion, on peut aller sur le haut de la falaise. Les sportifs peuvent y accéder par les marches qui sont paraît-il égal au nombre de jours de l’année. Mais nous n’avons pas compté préférant emprunter le « funiculaire » qui nous mena en moins de deux minutes au sommet d’où l’on peut avoir une très belle vue sur le port, la baie et l’autre falaise du côté de Mers.- les- Bains. Le temps n’était hélas pas de la partie avec de la brume mais ça valait le coup quand même. Par beau temps cela doit être superbe.

    BALLADE EN SOMME

    (copyright Patrick Patte - 12/08/2015)

    Pour le retour vers Mers, nous avons pu apprécier le passage des bateaux de pêche par les écluses et ainsi pu comprendre les systèmes qui gèrent les circulations des bateaux dont ceux de plaisance qui veulent gagner la mer au bon moment c’est à dire lors de la pleine mer et y revenir à temps pour ne pas rater l’amarrage.

    BALLADE EN SOMME

    Il n’est pas dans mon objectif de tout décrire notamment ce que nous n’avons pas vécu. Les ressources de visites sont nombreuses et l’office du tourisme peut aisément donner plus d’informations. 

    (Mers-les-Bains : http://www.mers-les-bains-tourisme.fr/

    Le Tréport : http://www.tourisme.fr/658/office-de-tourisme-le-treport.htm )


    Des lieux à visiter deux trois jours...

    Nous ne regrettons pas d’y être allés.

    BALLADE EN SOMME

    « HOLLANDE 3 ANS : L’ECOLE ... PRE INTRODUCTIONFLUX SÉMANTIQUE MIGRATOIRE... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter