• BALADE EN NORMANDIE (2) : UTAH BEACH et SAINT-MÈRE-ÉGLISE

    La guerre est passée en Normandie comme en beaucoup d’endroits en France lors de la folie meurtrière de 1939/45 avec cette particularité que ce fut là que commença la libération de notre territoire sous le joug de l'Allemagne nazie et de ceux qui, en France, en furent les complices.

    BALADE EN NORMANDIE (2) : UTAH BEACH  et SAINT-MÈRE-ÉGLISE

    (Troupes américaines débarquant , Photographer: Wall. ARC-Identifier: SC189902.  Domaine public)

    Il était normal que nous allions sur des sites où se sont déroulés des évènements qui ont changé le cours de l’histoire et permis de faire reculer puis de mettre bas la folle, immonde mais inexorable conquête sanglante au service d’une idéologie nazie qui fit des millions de victimes. Personne ne doit l’oublier et ce d’autant plus en ces périodes troublées où les nationalistes de tous pays, France comprise, veulent relancer, de manière larvée la haine des autres.

    Il est important de ne pas se laissent leurrer par ces racistes et fascistes qui veulent à partir de théories simplistes caresser les égoïsmes pour les exacerber et manipuler les esprits pour diviser. Depuis une quinzaine d'années, les partis d’extrême droite et populistes gagnent du terrain en Europe. En 2017 et 2018 plusieurs scrutins clés l’ont confirmé en France, en Allemagne, en Autriche, aux Pays-Bas, en Allemagne et en Italie. Tout cela se fait de manière insidieuse et certains ne s’en rendent pas compte. La vigilance s’impose pourtant pour que l’Europe ne retombe pas dans ses démons du passé. J’y reviendrai...après les vacances.

    UTAH BEACH

    Nous n’avons pas fait le tour des nombreux  sites et musées consacrés au débarquement mais choisi ceux qui nous avait été conseillés par nos « guides » locaux.

    BALADE EN NORMANDIE (2) : UTAH BEACH  et SAINT-MÈRE-ÉGLISE

    (Vue du Musée d'UTAH BEACH -Auteur Patrick Patte  copyright 29/07/2017)

    Le Musée d’UTAH BEACH.

    Situé à proximité de la plage avec, en première vue, une barge de débarquement et la sculpture très réaliste de trois soldats américains qui foulent le sol français pour le reconquérir par une longue et meurtrière marche pour la liberté... Elle est à taille réelle et se situe, en extérieur, à quelques dizaines de mètres des bâtiments du musée

    BALADE EN NORMANDIE (2) : UTAH BEACH  et SAINT-MÈRE-ÉGLISE

    (Photo les 3 soldats américains Utah Beach -Auteur Patrick Patte  copyright 29/07/2017)


    Symbolique et fort. On retrouve une barge identique à l’intérieur du musée. Cela donne une idée de la taille d’une de ces centaines de légendaires « péniches »qui ont débarqué par milliers les soldats américains sur cette plage et les autres comme OMAHA BEACH. Après renseignement, la réplique de la péniche pèse comme l’originale pas moins de 14 tonnes!

    BALADE EN NORMANDIE (2) : UTAH BEACH  et SAINT-MÈRE-ÉGLISE

    (Péniche de débarquement du Musée d'UTAH BEACH - Auteur Photo Patrick Patte  copyright 29/07/2017)

    Il n’est point dans mon intention de décrire tout ce qu’on peut trouver dans le musée mais simplement dire qu’il est riche en enseignements sur cet épisode fondamental qui a permis de manière décisive d’aller vers la fin de la guerre. Le mieux c'est d'y aller voir. UTAH BEACH est le nom de code donné par les alliés à la plage de la Madeleine, à Sainte-Marie-du-Mont. C’est une des 5 plages du Débarquement en Normandie.

    A noter: un vaste hangar ajouté récemment pour rénover et agrandir le musée et qui contient entre autres une réplique grandeur nature d'un bombardier B26 ( ) et d'un simulateur de vol. Impressionnant !

    BALADE EN NORMANDIE (2) : UTAH BEACH  et SAINT-MÈRE-ÉGLISE

    ( réplique d'un Bombardier B26 Musée d'UTAH BEACH - Auteur Photo Patrick Patte  copyright 29/07/2017)

    Les collections multiples racontent de manière claire en dix épisodes « l’occupation allemande, les forces en présence à la veille du D Day, la stratégie alliée et le déroulement du 6 juin 1944 dans le secteur d’Utah Beach ».

    A voir, un film de quelques minutes qui retrace très clairement l’histoire du débarquement de son origine à son accomplissement.(En prenant le billet d’entrée consulter les horaires de projection)

    Une "expo" peu ordinaire nous a surpris dans ce sens que bien souvent on ne parle pas des prisonniers et de leur condition de vie après la bataille : « Un camp de prisonniers allemands à Foucarville, 1944-1947 » - Cette exposition, à l’initiative du Conseil Municipal de Foucarville, retrace l’histoire de ce camp et la vie quotidienne des officiers et soldats allemands emprisonnés. Riche aussi d’enseignements !

    BALADE EN NORMANDIE (2) : UTAH BEACH  et SAINT-MÈRE-ÉGLISE

    (le camp de prisonniers de Foucarville, cours de rééducation à des soldats allemands. source archives publiques américaines- Domaine public)

    Grâce à une collection abondante en objets, films et témoignages, les visiteurs peuvent découvrir l’univers carcéral à cette époque et son objectif de rééducation des jeunes soldats allemands à la démocratie. Le camp a accueilli jusqu'à 40 000 prisonniers dont 218 généraux et 4 amiraux, tous traités de manière différenciée, selon l'esprit militaire, en fonction de leur grade y compris pour la nourriture... Au total, 100 000 hommes y ont transité. Il a fermé au début de l'année 1947.(Source Wikimanche)

     

    -le site du musée : http://www.utah-beach.com/

    -le petit futé à propos du musée : https://www.petitfute.com/v5744-sainte-marie-du-mont-50480/c1173-visites-points-d-interet/c958-musee/282767-musee-du-debarquement-utah-beach.htm

    -le site de l’office du tourisme du cotentin : http://www.ot-baieducotentin.fr/d-day-1944/utah-beach/

    -celui de la Manche : http://www.manchetourisme.com/plages-debarquement-utah-beach

    - wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Utah_Beach   et   https://www.wikimanche.fr/Utah_Beach   pour quelques chiffres significatifs

    Sur YOUTUBE on peut voir quelques films parmi d’autres qui donnent une idée précise de ce qu’on pourra découvrir :

    https://www.youtube.com/watch?v=7wnRqCIbnkc  

    ou

    https://www.youtube.com/watch?v=2TxpiLX5Ip8

    Point n’est donc besoin d’en raconter plus. Le mieux c’est d’y aller et d’entrer dans l’histoire.

    Puis nous sommes allés voir la plage...de loin. Nous n’avions pas trop envie de la parcourir, la visite nous avait sans doute bien imprégné de la réalité de ce qui s’était déroulé là...

    BALADE EN NORMANDIE (2) : UTAH BEACH  et SAINT-MÈRE-ÉGLISE

    ( une partie de la plage de débarquement  d'UTAH BEACH - Auteur Photo Patrick Patte  copyright 29/07/2017)

    SAINTE-MÈRE-ÉGLISE

    Nous avons continué notre périple par cette ville mythique, popularisée par le parachutiste qui était resté accroché au sommet de l’église mais qui est aussi et surtout symbolique de la tactique militaire adoptée par les responsables de l’armée américaine et des alliés de l’opération de débarquement en Normandie.

    BALADE EN NORMANDIE (2) : UTAH BEACH  et SAINT-MÈRE-ÉGLISE

    ( Eglise de SAINT-MÈRE- ÈGLISE - Auteur Photo Patrick Patte  copyright 29/07/2017)

    Pour donner la mesure du déploiement dans les airs du 6 juin 1944 : 13 000 parachutistes américains sont largués sur Utah et 10 000 Britanniques entre l'Orne et la Dives. (Plus d’infos chiffrées sur l’ensemble de l’opération de débarquement sur le site DU POINT : http://www.lepoint.fr/culture/debarquement-le-6-juin-1944-en-chiffres-06-06-2014-1832915_3.php )

    En bref, Utah Beach est proche du verrou de Sainte-Mère-Église (le carrefour central), permettant de continuer l’avancée des troupes. Les marais inondés par les allemands ,en arrière, constituaient un obstacle majeur à la progression des unités américaines débarquées et devaient donc être contrôlés par les parachutistes américains des 82e et 101e divisions aéroportées.

    Le village de Sainte-Marie-du-Mont sera un point de repère important pour les parachutistes américains, dispersés après les parachutages, grâce à son clocher unique et visible à des kilomètres alentour.

    BALADE EN NORMANDIE (2) : UTAH BEACH  et SAINT-MÈRE-ÉGLISE

    (Plan d'attaque du débarquement en Normandie -Center for Military History, US Army- Domaine public)

    Le débarquement a aussi été précédé de bombardements aériens et navals, afin de détruire au maximum les 4 points d’appui allemands qui s’étendent le long de la côte face à Utah Beach et qui menaçaient la réussite du débarquement. Même si la jonction avec Saint-Mère-Église prit un jour de retard, l’opération fut une réussite avec des pertes en hommes dites « minimes » selon le vocabulaire militaire: « A la fin de la journée du 6 juin, 23 250 hommes et 1 700 véhicules débarquèrent sur Utah Beach. »

    La ville de Carentan doit également être prise en moins d’une semaine afin de faire le lien entre Utah et Omaha Beach.

     

    BALADE EN NORMANDIE (2) : UTAH BEACH  et SAINT-MÈRE-ÉGLISE

    ( Parachutiste symbolisant les parachutage sur la Normandie à l'Eglise de SAINT-MÈRE- ÉGLISE - Auteur Photo Patrick Patte  copyright 29/07/2017)

    Nous avons donc vu le mannequin parachutiste suspendu au clocher de l’église du Village, visité cette dernière, approché un autre musée que nous n’avons pas visité, le AIRBORNE MUSEUM (https://www.airborne-museum.org/), « la liberté venue du ciel » qui s’attache plus à l’opération de parachutages. L’idée est de faire revivre le Jour-J aux côtés des parachutistes Américains des 82e et 101e Airborne. On peut y voir selon le descriptif « une exceptionnelle collection d’objets historiques, un authentique planeur et un avion C-47 ayant participé aux opérations du Jour-J et un film de 20 minutes aui retrace avec émotion la vie sous l’occupation allemande puis la libération de Sainte-Mère-Église et du Cotentin. » Un « Histopad » vient récemment d’être ajouté aux attractions pour remonter le temps grâce aux graphismes hyperréalistes d’une tablette tactile. Il est possible aussi de vivre les parachutages du 6 juin 1944 comme si on y était. A voir sans nul doute mais le premier musée nous avait suffit pour la journée.

    A signaler un ouvrage que nous avons acquis et qui a été réalisé par « LA PRESSE DE LA MANCHE » (format 34,5 X 25)qui retrace les épisodes de la « bataille pour la Liberté » avec de nombreux documents: la NORMANDIE 1944 avec 7 cartes, 280 photos et 33 sites à explorer. Pour 8 euros, ça vaut le coup et c’est bien fait.

    BALADE EN NORMANDIE (2) : UTAH BEACH  et SAINT-MÈRE-ÉGLISE

    Nous avons terminé en visitant la boutique de la biscuiterie locale (http://biscuit-sainte-mere-eglise.com/fr/) .


    L’ AIRBORNE MUSEUM ce sera à l’occasion d’autres vacances.

    A suivre donc...

    « BALADE EN NORMANDIE (1) : CARENTANBALADE EN NORMANDIE (3): LES MARAIS du COTENTIN et du BESSIN (1 sur 2) »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter