• Balade en Finistère: Morlaix, Carantec...

    Ballade en Finistère: Morlaix, Carantec...Une courte détente estivale nous a amené dans le pays de Léon à proximité de PLOUENAN. Une des premières balades impromptues nous a fait découvrir MORLAIX, située dans le département du Finistère puis CARANTEC. Pour un après-midi, c’est possible à faire sans courir...

     

    ( Carte topographique en français de la région de la baie de Morlaix, auteur Ewan ar Born,13 septembre 2008, autorisation  GNU Free Documentation License version 1.2)   

    Sans vouloir jouer au guide touristique, sous le chaud soleil de juillet, MORLAIX nous semble une ville un peu tristounette. Mais sans doute le passage fut trop bref pour tout appréhender. Et c’était un dimanche. Pour ce qui est ,nous semble-t-il, « à  voir »,  il y a le Viaduc, place des Otages. 

     

    Ballade en Finistère: Morlaix, Carantec...

     

    Mis en service en 1865 après cinq années de construction et de travaux, il permet la traversée de la rivière de Morlaix  par la ligne de Paris-Montparnasse à Brest. Son franchissement permet l'arrivée en gare de Morlaix située sur les hauteurs de la ville. « Fortement endommagé par les bombardements anglais durant la deuxième guerre mondiale, il est rapidement réparé par les autorités allemandes, en raison de son importance stratégique. Le 29 octobre 1975, le viaduc est classé comme monument historique.»  (Source wikipédia).  Cet ouvrage majestueux en granite provenant de l’île Grande a des dimensions impressionnantes : 292 m de longueur, 58 m de hauteur, 14 arches et 9 arceaux. Il est constitué par rien de moins que 11 000 m3 de pierres.  

    Ballade en Finistère: Morlaix, Carantec...On peut accéder au premier étage par « la venelle aux prêtres » face à l’office du tourisme, place des Otages et qui mène à l’église Saint-Mélaine de Morlaix, bâtie au pied du viaduc. Elle était là bien avant lui puisque construite à la fin du xve siècle. Elle est de style gothique flamboyant. 

    Après avoir parcouru une partie du premier étage du viaduc,  on peut redescendre vers la vieille ville où on peut découvrir de nombreuses maisons médiévales à « pans de bois » dites maisons à lanterne ou à pondalez (pont-galerie en breton) qu’on ne rencontre dans aucune autre ville de Bretagne et qui, dans cette ville, est, dès le XVIè siècle, très répandu.

    Ballade en Finistère: Morlaix, Carantec...

     

    Ballade en Finistère: Morlaix, Carantec...

     

     

     

     

     

     

    Construites par des marchands, des négociants en toiles de lin, fines toiles appelées "crées", spécialité du Léon, ces maisons à pans de bois, étaient en effet constituées de deux corps de bâtiments ( un en façade et un sur jardin )reliées entre eux  une cour couverte et éclairée par le toit.

     

    Ballade en Finistère: Morlaix, Carantec...Cette « lanterne » est le lieu privilégié de la maison à l’intérieur duquel l’escalier à vis menait à des ponts de bois servant à communiquer entre les deux habitations et ceci à chaque étage. Ces maisons s'organisent autour d'un hall qui s'élève sur trois à quatre niveaux. Nous avons visité celle du 9 Grande Rue qui accueille les œuvres et objets de la collection du Musée de Morlaix ayant trait à l’architecture et à l’histoire de la ville.

     A voir ! 

     

     

     

     

    Nous avons ensuite filé à allure très modérée vers la baie de MORLAIX que nous avons parcourue dans toute sa longueur pour aboutir à la pointe de Pen al Lann, à proximité de CARANTEC, d’où on a une vue très belle sur ce qui constitue la baie qui comporte une multitude d'îles, îlots et rochers : l’île Callot, la plus vaste, habitée par une dizaine de familles et accessible quelques heures par jour par une petite route submersible.  

     

    Ballade en Finistère: Morlaix, Carantec...

     

    On aperçoit aussi l'îlot rocheux sur lequel est édifié le Château du Taureau.  Erigé au XVI ème siècle  pour défendre la baie, il a été remanié par Vauban à partir de 1689 . Celui que l’on appelle "Le vaisseau de pierre" prend alors ses dimensions actuelles : 60 mètres de long, 12 mètres de large et 12 mètres de haut pour une surface bâtie de 1 450 m2. « Ce fort à la mer», propriété nationale est gérée par la Chambre de Commerce et de l'Industrie de Morlaix et peut être visité. 

     

    Ballade en Finistère: Morlaix, Carantec...

     

    On voit encore, au loin, l'île Louët surmontée d'un phare maintenant automatisé et de la maison des gardiens (désaffectée), l'île Stérec  couverte de pins, l’ïle Noire basse sur laquelle se dresse une tour carrée et un phare qui est en activité mais qui n'est plus gardé, ni habité. On aperçoit nombre « d'îlots et de rochers aux noms poétiques : l'île de Sable, l'île aux Dames, l'île Ricard, l'île Verte, l'Enfer et le Paradis…»(source Wikipédia).

     Après-midi bien rempli  pour les yeux…

    (toutes les photos qui illustrent cette page sont de l'auteur et soumises à copyright)

    « REFONDATION de l’ECOLE: les vacances d’été.Balade en Loire Atlantique suite 3 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter