• A DROITE TOUTE... 1 sur 2

    C’est ce que j’ai retiré, sans surprise, du débat des primaires de « la droite et du centre » de ce jeudi 16 octobre 2016.

    Je n’ai donc pas eu d’étonnements par rapport aux déclarations des uns, une et des autres, ou à leurs programmes plus ou moins développés avant la première rencontre.

    A DROITE TOUTE... 1 sur 2

    Il y a bien quelques différences entre les autres et NKM ou Frédéric Poisson qui semblaient « plus ouverts » sur certains problèmes comme l’identité sur lequel comme pour l’immigration et le regroupement familial, on est resté bien trop longtemps vu le temps impartis pour traiter des autres sujets. Un sondage réalisé avant le débat montre pourtant que l’identité n’est pas le sujet premier que souhaitaient voir aborder les français ou les sympathisants de droite.

    Le chômage est le premier point des préoccupations des français et il en fut en définitive peu question. Dans ce domaine on ne peut pas dire que les candidats aient brillé par leurs précisions pour que l’emploi revienne. A part les vieilles recettes habituelles de la droite pour « dé-charger » les entreprises ce qui a été bien amorcé sous François Hollande avec le résultat quasi nul qu’on connaît sauf pour les dividendes de certains actionnaires de grosses entreprises.

    A DROITE TOUTE... 1 sur 2

    Où sont passés les effets des 40 milliards du pacte pour l’emploi et du CICE ? Et il est prévu d’alléger les charges des entreprises encore sans contrôle et contrepartie tout en flexibilisant l’emploi. La méthode du CICE sera abandonnée mais cela reviendra au même pour le budget de l’Etat et ses dépenses pour les plus grands assistés de France. Contribuables, vous continuerez de payer et comme il faut faire des économies, vous aurez aussi moins de service public. J’y reviens.

    Super !

    Nicolas Sarkozy, dans sa logique de rapprochement avec les électeurs du Front national, insiste fortement pour suspendre le regroupement familial, objectif qui lui semble très important pour limiter l’immigration. Le regroupement familial, c’est en fait un peu plus de 12 000 personnes. De quoi être submergé, vraiment !   Avec Bruno Le maire, c’est à celui qui court le plus vite pour attraper les électeurs du Front national.

    HARO SUR LA PROTECTION SOCIALE

    En ce qui concerne les protections sociales en regard du chômage ça va plutôt vers la régression comme d’ailleurs le dialogue social.

    Ainsi, ils sont tous d’accord pour la dégressivité des allocations chômage et donc l’augmentation de la précarité tout en augmentant la flexibilité de ceux qui travaillent. La loi El Khomri a montré la voie. Ainsi on va faire sauter la durée légale du travail et contourner les syndicats pour un travailleur taillable et corvéable à merci.

    A DROITE TOUTE... 1 sur 2

    Ils sont tous pour la création d'une allocation sociale unique pour fusionner les aides sociales. L’objectif est bien sûr non pas la simplification du système mais la diminution du montant des aides sociales pour faire des économies sur le budget de l’Etat.

    Pour tous, le Smic doit être exonéré de charges sociales pour les entreprises. François Fillon nage aussi dans l’approximation pour insinuer que le travailleur français qui touche le SMIC devrait être satisfait de son sort :

    «Et d’ailleurs, je fais remarquer que le Smic en France est plus élevé que dans la plupart des autres pays européens».... Il oublie de préciser que le Salaire minium européen a 3 groupes : moins de 500 euros par mois (pays de l’Est), entre 500 et 1 000 (pays du Sud) et au moins 1 000 euros (pays de l’Ouest). Nous sommes dans ce dernier groupe et pour rétablir la vérité il faut préciser qu’avec un salaire minimum brut mensuel à 1 458 euros au 1er janvier 2015, la France est derrière l’Irlande (1 462 euros), l’Allemagne (1 473), la Belgique et les Pays-Bas (1 502 euros) et le Luxembourg (1 921 euros).

    Il fait quoi Fillon avec un SMIC français ?

    LE SÉCURITAIRE

    Il y a eu aussi beaucoup de sécuritaire pour montrer que celui ou celle qui sera élu(e) sera le chef et qu’il faudra compter sur la fermeté de l’Etat pour prendre les mesures coercitives mais tout cela en restant dans le vague ou en faisant des propositions apparaissant indispensables comme par exemple augmenter considérablement le nombre de fonctionnaires de police et de justice. On a même atteint le chiffre de 50 000 créations de postes, ceci en complète contradiction avec la suppression de postes de fonctionnaires annoncée.

    Je suis donc bien obligé de faire un petit rappel concernant la législature de Nicolas Sarkozy qui a supprimé 13 000 postes de policiers et de gendarmes. La fusion des RG et de la DST a engendré une baisse de 3 900 postes sans doute pour améliorer l’efficacité des services de renseignements. On peut ajouter 54 000 postes de militaires en application de la loi de programmation militaire (2009-2014) votée en 2009 sous sa mandature ... avec l’approbation de tous les autres candidats qui étaient aussi ministres dans le gouvernement Fillon (Frédéric Poisson excepté). Quant à Jean-François Copé il fut le patron des députés UMP à l'Assemblée...qui a fait voter les lois et les budgets de la législature que l’on connaît.

    Il a été aussi perdu du temps quant à savoir qui avait la paternité de la loi interdisant la Burka ce qui n’avait aucun intérêt.

    Amusant de voir tous ces candidats qui ont gouverné ensemble se tirer la bourre...

    Ils espèrent tous revenir d’une manière ou d’une autre aux manettes de la France et ne se« fritent » qu’en douceur pour ne pas perdre leur chance de redevenir ministre dans les négociations qu’ils vont mener entre les deux tours pour soutenir l’un ou l’autre des deux qui sera arrivé en tête...

    On appelle cela un débat feutré.


    On note donc quelques désaccords quand on aborde les questions sécuritaires et bien entendu la laïcité qui est un sujet qui les oppose. Ils n’ont visiblement pas tous la même conception. Seule NKM et Frédéric Poisson tirent leur épingle du jeu en restant dans la ligne de la loi de 1905 alors que les autres naviguent à vue en ayant une conception de la laïcité à géométrie variable inadmissible pour des candidats à la présidentielle.

    A DROITE TOUTE... 1 sur 2

    ( image créée par P. Patte à partir de l'image symbole de la république française créée par TaniaPS , CC BY-SA 3.0)

    Frédéric Poisson apparait modéré mais en réalité ce n’est qu’une apparence car si on regarde un peu le parcours de cet inconnu qui est devenu visible grâce au débat, c’est quand même un des artisans de la « manifestation pour tous », un des députés qui sont allés voir Bachar El Assad en Syrie. Il a l’air d’avoir une vision plus humaniste de la société et ne semble pas pour les mesures anti sociales proposés par les autres. Mais ça n’est qu’une impression....

    En tout cas ils sont tous pour supprimer des postes de fonctionnaires....

    J’y reviens....

    « HUMEURS D'OCTOBRE 2016: PAPE ET GENRE, KARDA, SARKO et CONSORTS...2 sur 3A DROITE TOUTE... 2 sur 2 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter