• ON VIT DANS UN MONDE DE BRUTES...

    (La colombe de la paix, Oeuvre de guy Breniaux,                                                                                              auteur Fazland, licence CC-BY-SA-3.0,2.5,2.0,1.0)

    ON VIT DANS UN MONDE DE BRUTES...CA FAIT PEUR...

    Mais je me raisonne...

    Quand je découvre à travers les échos de la presse les résultats de la manipulation des peuples par des dirigeants irresponsables pour qui l’être humain - hommes, femmes, enfants des peuples de la planète- est de la chair à canon destinée à assouvir le maintien au pouvoir des idéologies rétrogrades ou de conceptions politiques d’un autre âge, je ne suis pas fier de ce qu'on appelle la soi-disant évolution de l’Homme dans ce monde en constante régression.

    Bande de GAZA : des centaines de morts, hommes femmes et enfants qu’on tue sans vergogne dans le cadre d’un conflit qui dure depuis des générations. Pour le profane, on a d’ailleurs du mal à percevoir vraiment pourquoi Israéliens et Palestiniens se battent éternellement. L’histoire est très compliquée pour peu qu’on s’y penche comme j’ai essayé de le faire. Je n’ai pas encore fini mais j’y replongerai la compréhension passe par l’Histoire et apporte des explications. Suffisent-elles à justifier ce qui se passe actuellement ? J’en doute profondément.        

    ON VIT DANS UN MONDE DE BRUTES...Pour lors, cette lutte fratricide est mortelle surtout pour les peuples concernés qui subissent l’incapacité des dirigeants de ces régions à faire la paix, source de progrès et qui doit permettre la vie. Dans ces régions où prédominent différentes conceptions religieuses qui ont le pouvoir y compris politique, les dirigeants devraient avoir comme préoccupation la tolérance, la paix et la préservation de la vie qui est sacrée. C’est tout l’inverse qui se produit dans les actes. Ils sont sans doute gangrenés par des idéologies d'un  autre âge.  C’est condamnable.

                                                                               (Réfugiés palestiniens, auteur Fred Csasznik, domaine public)

    Des manifestations ont eu lieu en France et dans le monde pour dénoncer ce que je viens d’écrire. C’est bien. Mais que certains utilisent ces manifestations pour renforcer la haine des uns pour les autres et réciproquement, ce n’est pas admissible. On doit faire connaître les massacres qui sont commis de quelques côtés qu’ils soient pour montrer la folie d’une situation intolérable pour les habitants de ces régions qui vivent dans la peur.

    Que fait-on, que font-ils de leur courte vie si ce n’est un calvaire qu’ils ne méritent pas.

    Pour l’instant en tout cas la liste des morts continue de s'allonger ... Hier encore un tir d'obus israélien a tué 15 personnes dans une école de l'Onu. Le bilan atteint désormais les 804 morts palestiniens, en majorité des civils. Au total 181 enfants ont été tués et 1.200 blessés, selon l'Unicef. Ces chiffres augmentent chaque jour...

    Côté israélien, 32 militaires et deux civils ont été tués, ainsi qu'un ouvrier agricole thaïlandais.

    Et après et pendant la trêve officielle ça continue de plus belle!  Une trêve vite interrompue. On se rend d'ailleurs compte que les deux parties rompent la trêve pour en redemander une autre... Ils jouent...à on ne sait quoi... mais toujours au mépris des vies des leurs.

    Il serait temps que l‘ONU prenne les dispositions nécessaires pour exiger l’arrêt de ces affrontements qui ne se font pas toujours d’ailleurs à armes égales entre les deux pays. Il serait temps que les soi-disant « responsables » de ces pays arrêtent de faire les matamores et règlent la situation une fois pour toute dans une perspective de paix pour les peuples de la "Palestine" et notamment par la reconnaissance réciproque des uns et des autres d’exister en tant que nation.

    ON VIT DANS UN MONDE DE BRUTES...UKRAINE :     Un probable missile qui vient d’on ne sait où - et le saura-t-on jamais- a aveuglément abattu un avion de transport, assassinant 298 personnes. Pour le peu qu’on en sait pour y voir clair, la première responsabilité semble être celle de ceux qui n’ont pas su faire le nécessaire pour que cet avion ne survole pas l’UKRAINE en guerre.

    L’autre responsabilité est celle des « cinglés » qui ont fait que cet avion ait été abattu – missile ou pas – et a réduit à néant la vie d’être humains et de leur proches, sacrifiés volontairement ou non sur l’autel de causes qui ne les concernent même pas.

    (Scud Launcher, domaine public)

    Ce ne sont que deux exemples actuels de résultats de guerres idiotes, sordides, infâmes et délirantes que se livrent ici ou là, par innocents interposés, des états et des factions qui justifient ou non leurs actes par des idéologies absurdes.

    Ainsi il en est par exemple en IRAK où en dix ans il y a eu plus de 120 000 morts civils, en SYRIE où l’on comptait au 1ER avril 2013, selon l’observatoire syrien des droits de l’Homme, 150 344 morts dont 51 212 civils parmi lesquels 7 985 enfants, 17 000 disparus, un demi million de blessés (source CICR) et 9 millions de personnes déplacées (sur une population de 22 millions).

    La liste est longue...

    IL FAUT COMMÉMORER...

    Il est donc bon de rappeler à l’occasion des commémorations des grandes guerres les horreurs injustifiables qui ont été vécues par nos parents, arrière grands parents et qui ne sont pas si lointaines. Le rappel des faits lors de la commémoration du Cinquantième anniversaire du débarquement de juin en France se devrait d’être salutaire. Mais il ne suffit pas que les « grands » de ce monde paradent lors de ce type de manifestation. Encore faut-il qu’ils mettent leurs actes en conformité avec ce qu’ils veulent faire paraître. On en est loin.

    Facile à dire, me direz-vous avec raison, mais il est bon parfois d'affirmer quelques vérités même si en définitive, mes propos ne sont qu’une goutte d’eau dans l’océan de l’expression.

    L’école se doit aussi de rappeler tout cela y compris par le choc des images et des actes.

    La folie meurtrière d’un Hitler qui a entraîné avec lui pour la haine des autres les allemands mais aussi des français dans des actes inqualifiables est l’exemple même du fanatisme à la con qui existe encore et reprend même de plus belle avec les actes intolérables des extrémistes qui trompent ceux qui croient en leur théories fumeuses.

    ON VIT DANS UN MONDE DE BRUTES...La "grande" guerre, celle de 14/18 est aussi représentative de la folie de ceux qui ont envoyé des millions de nos concitoyens et de citoyens d’autres pays sur des champs de bataille, véritables abattoirs non maîtrisés où la boucherie a fait sa loi : Pendant cette guerre, environ 9 millions de personnes sont mortes, et environ 20 millions ont été blessées.

    Et pourtant ça recommence...ici et là par "petites" touches et si on n’y prend garde...

    Plus jamais ça !

    Et si chacun pensait ...que le respect de la vie devrait être le moteur de nos comportements...et en premier chef certains de ces « responsables » politiques qui se sentent au dessus des hommes comme des dieux de l’Olympe qui regardent et utilisent les humains comme sujets de leurs jeux prétentieux d’un pouvoir qui ne mène à rien.

    Je ne sais pas si ce que j’écris fera avancer les choses... En tout cas, je me devais de le dire...

    Pas pessimiste mais réaliste...

                                                                                 (French 87th Regiment Cote 34 Verdun 1916Domaine public)

     

    ON VIT DANS UN MONDE DE BRUTES...

    (Les cadavres exhumés des charniers , auteur inconnu, (1943) domaine public)

    « HARO SUR LE MILLEFEUILLE TERRITORIALA L’OCCASION D’UN DEPLACEMENT POUR UN ANNIVERSAIRE...EN LOIRE ATLANTIQUE »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :