• 15 …110 000, …7 260 000… 7 000 000 000

    Que signifient ces nombres qui vont crescendo et  font une partie de notre actualité de ces derniers jours ? Ils n’ont aucun rapport entre eux  mais valent le coup d’être examinés.

    15 

    15 …110 000, …7 260 000…  7 000 000 000 C’est le nombre d’articles contenus dans la charte pour la laïcité de Vincent Peillon.

    L’idée n’est pas mauvaise en soi que de rappeler quelques fondements de notre république  qui seront apposés sur les murs de nos écoles.

    Ce n’est pas une grande révolution mais ce n’est pas, pour une, fois un gadget.

    A l’heure où de plus en plus de « chapelles » essayent de déborder les valeurs de la laïcité en pratiquant un prosélytisme de mauvais aloi au profit de doctrines qui se doivent de rester privées pour respecter la liberté de chacun, cette charte me semble utile en tant que relai, rappel des fondements et valeurs de notre république : liberté , égalité, fraternité.

    Extraits :

    "la Nation confie à l'école la mission de faire partager aux élèves les valeurs de la République.

    Article 1 : "la France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale Elle assure l’égalité devant la loi,sur l’ensemble de son territoire, de tous les citoyens. Elle respecte toutes les croyances".

    Article 7 : "la laïcité assure aux élèves l'accès à une culture commune et partagée".

    Dans les articles 12 et 9,  le texte rappelle aussi que les élèves ne doivent pas contester une matière au nom de leurs convictions religieuses ou politiques. Il est également affirmé que la laïcité garantit l'égalité entre les filles et les garçons.

    Article 14 : "le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit"

    On retrouvera l’ensemble du texte sur le site du Ministère de l’Education Nationale :

    http://www.education.gouv.fr/cid73666/charte-de-la-laicite-a-l-ecole.html

    Bien sûr, à tout moment, il faut être vigilant car certains ne comprennent pas que ces droits sont imprescriptibles parce que justement ils défendent notre liberté.  D’où la nécessité d’être clair sur le sujet.   

    J’ai entendu dire : oui mais combien d’écoliers, de collégiens et lycéens la liront ?

    Le problème n’est pas là. Qui peut dire que tout le monde a lu la déclaration des droits de l’homme et du citoyen ?  L’important est qu’elle existe et qu’on s’y réfère pour défendre nos droits fondamentaux sans lesquels nous n’aurions pas de libertés.

    Cette charte, de la même manière est là pour servir de référence inaliénable et devra faire l’objet, en classe, d’études, de discussion, de débats, d’échanges  dans le cadre d’une éducation civique vivante et  en mouvement.. Elle doit servir à aborder avec les jeunes le sens d’une laïcité forte, gage de sérénité à l’école mais aussi dans la vie dans notre pays pour « le vivre ensemble ». Ce n’est pas nouveau mais cela mérite d’être rappelé. Et il ne faut pas croire que rien n’est fait dans les écoles. La charte est simplement un nouvel outil pour les enseignants.

    Il y a cependant tout un travail en amont que l’Ecole ne peut faire et qui sont les actions notamment sociales et dont l’Etat est responsable  pour réduire  les inégalités, les injustices, la pauvreté, les phénomènes communautaristes…qui sont les sources  indéniables des attaques que subit la laïcité.

    Autre question qu’on peut se poser : cette charte sera –t-elle affichée dans les écoles privées sous contrat ?  Pourquoi ne le serait-elle pas. « Ce contrat oblige l’établissement à accueillir les enfants sans distinction d’origine, d’opinion ou de croyance. En contrepartie, l’État rémunère les enseignants, qui ont réussi des concours analogues à ceux de l’enseignement public, et les collectivités publiques financent le fonctionnement de l’établissement dans les mêmes proportions qu’ils financent les écoles et les établissements publics. » (source MEN)  A suivre…pour voir si la laïcité, c’est bien pour tous les élèves et n’est pas à deux vitesses.

    110 000

    C’est l’évaluation du  nombre de personnes tuées depuis le début du soulèvement contre le régime de Bachar el-Assad, (source l'Observatoire syrien des droits de l'homme) .

    Parmi ces morts, des femmes, des enfants et des hommes lâchement assassinés par l’utilisation honteuse et sournoise d’armes chimiques.

    Ceux qui disent qu’il faut réagir ont raison. Il en est plus que temps, arme chimique ou pas.

    Je laisse aux politiciens  le soin de débattre sur la consultation ou non du parlement par le président de la république. Cela ne me semble pas un problème majeur. Le souci de certain d’entre –eux m’apparaît être plutôt  de faire des moulinets et de raconter tout et son contraire au service de leurs objectifs étriqués de politique intérieure.
    On ne peut continuer de laisser mourir des populations au prétexte que l’ONU ne peut rien faire car les vétos de pays  comme la Russie et la Chine ne le permettent pas.

    Les premiers morts sont du 18 mars 2011 !

     Cela fait plus de deux ans que la communauté internationale montre son impuissance !

                                                                                                                                               (image domaine public)

    15 …110 000, …7 260 000…  7 000 000 000 Là est l’anomalie de cette ONU qui, comme l'ex Société des Nations (SDN),   n’est pas capable d’intervenir  après des palabres qui ne servent à rien, laissant passer le temps qui tue des innocents.  La Société des Nations   était une organisation internationale créee suite au traité de Versailles en 1919 afin de préserver la paix en Europe suite à la première guerre mondiale. Les objectifs de la SDN  comportaient le désarmement , la prévention des guerres , la résolution des conflits par la négociation... La SDN n’est pas parvenue à arrêter la guerre civile espagnole et la montée du nazisme  qui est à l’origine de la seconde guerre mondiale.  

    15 …110 000, …7 260 000…  7 000 000 000 L'ONU  est donc  à réformer pour aller vers un organisme mondial qui peut prendre des décisions quand « une ligne rouge » est clairement dépassée.

    Dans la situation actuelle, comment faire pour  essayer de faire cesser le massacre d’un peuple qui fuie son pays si ce n’est agir y compris en contournant les obstacles créés par le non fonctionnement de l’ONU ?

     

    (auteur Spiff, 8 juin 2009, domaine public)

    D'autres chiffres qui sont mieux que tout long discours: sur une population de 21 millions d'habitants

    deux millions est le nombre de syriens ayant quitté leur pays et ayant le statut de réfugiés ou en passe de l'être avec tout ce que ça comporte de souffrances et qui elle est aussi une guerre celle du déracinement, de l'incertitude de l'avenir, des conditions de vie insupportable...

    quatre millions de déplacés à l'intérieur du pays pour fuir la mort...

     plus de six millions de personnes dans le besoin...

    (source Haut Commissariat aux Réfugiés)

    Combien de chiffres faudra -t-il encore pour porter aide à ce peuple en voie de catastrophe humanitaire peut-être sans précédent?

    Pour plus d'information on peut aller sur le site d' un réseau indépendant de personnes impliquées sur la crise syrienne : journalistes, photographes, travailleurs humanitaires et d’autres professionnels actuellement occupés à documenter l’impact humanitaire de la crise et à offrir de l’aide à ses victimes

                                                               http://www.focusonsyria.org/fr/  

     Obama et Hollande, en faisant pression par leurs annonces d’intervention armée ont pris un risque et mis en jeu leur crédibilité : Bravo !  Au moins cela aura eu le mérite de secouer les européens  et les autres pour montrer que ça suffit de faire l’autruche.   IL fallait faire fortement pression et cela a peut-être porté ses effets  et il ne sera peut-être pas nécessaire d’intervenir militairement.  La Russie semble faire des propositions…

    A suivre  car tout est loin d’être clair…et le temps passe toujours avec ses morts au quotidien!

    On ne saurait se satisfaire d’une solution qui continuerai de cautionner les massacres actuels, armes chimique ou pas.
    Mais ça avance…

    Au moins faudrait-il mettre en place une aide humanitaire de haut niveau y compris en ouvrant des corridors  là où nécessaire. 

    7 260 000  

    C’est le nombre d’euros que les citoyens français vont payer pour que l’UMP éponge son déficit dû au fait que monsieur SARKOZY a trop dépensé lors de sa campagne pour les élections présidentielles de 2012.

    Il faut en effet savoir que les généreux donateurs à l’UMP récupéreront 66% de leur don à l’occasion de leur prochain impôt à déclarer en 2014 pour 2013: soit un total de plus de 11 millions d'euros récupérés par le parti politique.
    Monsieur Sarkozy quant à lui n’a fait, paraît-il,  qu’un don de 7 500 euros, don maximum certes que l’on peut faire à un parti politique.  Etant caution solidaire dans les dépenses de campagne de son parti , il aurait au moins pu faire un « geste » supplémentaire. Il 'est quand même "fendu" d'une lettre de remerciements...qui sera payée par ses amis.

    15 …110 000, …7 260 000…  7 000 000 000 Certes,  suite à  l’invalidation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy par le Conseil constitutionnel, l’Etat n’a pas remboursé ses frais... Il s’agit d’être complet dans les propos.

    Rappelons que le conseil constitutionnel a rejeté les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy pour trois motifs : absence de sincérité des comptes, dépassement du plafond de dépenses autorisé et  financement irrégulier.

    Conclusion : il n’y a finalement pratiquement aucune sanction puisqu’en définitive l’Etat remboursera 66% des frais. C’est la porte ouverte à de futurs dépassements…pour les prochaines présidentielles. 

     

                 (A Piggy bank (penny bank/money box) around 1850, juin 2004, domaine public)

    7 000 000 000

    15 …110 000, …7 260 000…  7 000 000 000 Le chiffre précédent celui-ci  n'est que "broutille" quand on connait les ardoises que l’on (l'état donc... nous) aurait  encore à payer en conséquence de la «  gestion » du gouvernement Fillon. La cour des comptes  vient de publier une facture de 7 à  10 milliards d' euros qui seraient issus d’un contentieux entre l’Europe et l’Etat français.  Pour plus de détail on peut consulter le site du journal La Tribune      http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20130827trib000781823/10-milliards-d-euros-cout-de-deux-contentieux-europeens-qui-alarme-la-cour-des-comptes.html

    ou celui de Libération http://www.liberation.fr/economie/2013/08/27/une-ardoise-de-7-milliards-en-contentieux-laissee-par-la-droite_927564

    qui mettent comme on dit « la puce à l’oreille » après l'alarme lancée par la Cour des Comptes et  à l’heure où l’UMP essaie de donner des leçons  de gestion à l’actuel gouvernement. Ce qui ne veut pas dire que j’approuve cette actuelle gestion.  J’y reviendrai sans doute.

    Quand j’en aurai l’humeur.

    « LA RENTREE DES CLASSES et LE MERCREDI Vacances scolaires : le début de la réflexion repoussée en 2015…pour changer en 2017? »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :