• Education : c’est la semaine des distributions…

    En début de semaine,  on apprend  la répartition de la distribution de 1000 postes dans les écolespour la rentrée, chiffre qui apparait dérisoire en regard d’un minimum d’ajustements qu’il y aurait à faire dans certains départements (voir article du 22 juin). Un signe mais peut mieux faire .

    Ce vendredi, on apprend que la ministre à la réussite éducative  « a remis un document de passage en 6e à 59 élèves de CM2 de l'école Marcel Sembat de Saint-Denis. » En fait il s’agit d’une sorte de distribution d’un diplôme. Elle a trouvé l’idée « intéressante ».  C’est son avis

     

    Education : c’est la semaine des distributions… Je ne veux pas faire de procès d’intention à la ministre et affirmer qu’elle aurait voulu mettre l’accent sur un retour à d’ anciennes pratiques : distribution des prix (ça se fait encore), prix d’honneur, prix d’excellence,…   Ce qui pourrait avoir un relent de conservatisme  à la mode du XIXème siècle et XXème siècle, aux prix qu’on remettait à cette époque aux élèves méritants  et qui ont promu la méritocratie aux dépens des valeurs éducatives. Ce n’était surement pas son intention.  Par contre, je constate en lisant de multiples commentaires à son geste que les interprétations vont dans ce sens conservatoire pour certains qui pensent même que l’idée qui va en découler est le passage d’un examen pour aller  en sixième – ce qui n’a pourtant pas été dit par la ministre-  et en gros que l’on va remettre la méritocratie à l’honneur. Cela va à l’encontre des intentions annoncées par le président de la république. Mais la distribution a été faite par la ministre, malheureusement.

    Il y a en effet  d’autres urgences à traiter que de faire de la « « publicité » pour remettre au goût du jour la distribution de diplômes à la fin du CM2. Si la ministre s’est déplacée pour accomplir cette distribution et qu’elle a pris le temps de le faire, cela semble vouloir dire qu’elle y attache de l’importance ce qui me semble dommageable au regard des autres urgences  sur lesquelles ’il y aurait à mettre l’accent : les dispositifs destinés à remettre l’école sur les rails.

     Attention à ces évènements sur lesquels on met l’accent médiatique pour faire croire qu’ils sont de première importance : la remise aux élèves de CM2 d’un diplôme de passage en sixième   une erreur de jugement ou/et de communication?  Il est inutile  d’envoyer  des messages de ce type qui détournent  des problèmes de fond et pourrait  nous faire croire que l’on va  contourner les vrais débats pour travailler l’opinion publique dans le sens nostalgique du poil. Pendant ce temps- là tout ce qui a vraiment de l’importance devient inaudible. 

     Il y a d’autres idées vraiment  plus intéressantes à promouvoir : les expérimentations  pédagogiques qui permettent aux élèves de mieux progresser, de sortir de la violence, de respecter les autres, de sortir de la compétition au profit de la reconquête de l’estime de soi,… là sont les « coups de pub » à donner avec des résultats précis  pour montrer dans quelle direction le gouvernement veut aller.

     

    A suivre…

    « Sur 1 000 postes d'enseignants "école" des miettes pour le Nord/Pas-de-CalaisPour débuter la rubrique NTIC... »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter