• La semaine dernière et précédente furent difficiles à suivre. Il aurait fallu réagir à un nombre incroyable de faits, déclarations, nouvelles lâchés par les médias sans ordre d’importance...A peine le temps de lire et de réfléchir et de recouper. Il faut cependant trier et ne pas se laisser abuser par ce qui en définitive n’est guère qu’accrocheur et qui, fait exprès ou non, masque ce qui est important d’approfondir. Si on ajoute à cela les imprécisions voulues des annonces gouvernementales destinées à leurrer l’électorat il y a de la matière à moudre...SURTOUT SI ON VEUT DÉMÊLER LE VRAI DU FAUX, LA FUMISTERIE ET LES FAUX SEMBLANTS DU RÉEL SOUS FOND DE MALHONNÊTETÉ INTELLECTUELLE...

    EMMANUEL MACRON ET SON MIROIR AUX ALOUETTES

    (auteur OpenClipart-Vectors, CC0 domaine public)

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Il va vite le bougre pour CASSER. Cela mérite un inventaire pour montrer l’ampleur de ce qui va déstabiliser notre quotidien et qui a déjà largement commencé dans tous les domaines.

    Il va vite pour ne pas laisser le temps de souffler ou de bien réfléchir, de réagir aidé en cela par nombre de médias à sa remorque qui adorent avoir du grain à moudre pour occuper leurs pages ou leurs JT.

    Le BUZZ aidant, la manipulation des esprits va bon train à force d’annonces « ballons d’essai » ou en prenant appui sur les fameux sondages qui ne servent en définitive que ceux qui manipulent pour faire croire que c’est le peuple qui demande les changements.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Quelques heures avant son intervention, Emmanuel Macron, président de la République, fait rendre public une vidéo dans laquelle il est censé préparer son discours du lendemain, le 14 juin, devant les responsables de la MUTUALITÉ.

    A l’évidence c’est bien sûr une habile communication dont se sont emparés les médias qui l’ont commenté, préparant ainsi une attente du discours présidentiel sur les mesures sociales qu’il veut prendre. Les mots n’ont pas été choisi au hasard : « On met un pognon de dingue dans des minima sociaux et les gens sont quand même pauvres. (...) Il faut prévenir la pauvreté et responsabiliser les gens ! ».

    LA CASSE A MACRON : LES AIDES SOCIALES

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Je concluais mon dernier article en confirmant que « le POKER MENTEUR* se poursuit avec les diverses suppressions de taxes des plus riches et notamment d'une partie de l’IMPÔT sur la FORTUNE. ».

    Mais pas que...

    COMME HOLLANDE, MACRON JOUE AU POKER AVEC L'ARGENT PUBLIC - 2 sur 2

    ( auteur Louis Wain (1860-1939), domaine public)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Dans mon dernier article, j’affirmai qu’Emmanuel MACRON jouait aussi au poker avec l’argent public, comme l’a fait son prédécesseur François Hollande (http://quaiducitoyen.eklablog.fr/macronite-alerte-aux-mirages-fiscaux-a144695010).

    Emmanuel Macron veut faire croire que les mesures qu’il prend vont accélérer la création d’emplois.

    Je n’en citerai que deux pour illustrer le propos :

    1. la pérennisation du CICE par son remplacement par une baisse des charges (http://quaiducitoyen.eklablog.fr/interviews-televisees-du-president-macron-2-sur-3-a143620182 ) est IRRESPONSABLE vu les résultats
    2. La suppression de l’ISF pour favoriser l’investissement est un LEURRE qui ne fera que renforcer les avoirs des plus fortunés.

    En réalité donc ce ne sont que des « coups de poker » car comme l’a dit lui-même le Président à une question qui lui a été posée lors de son interview télévisé :

    Quelles garanties avez-vous que les 6 milliards d’euros de cadeaux aux plus riches n’iront pas dans la spéculation ? » Il répond qu’il n’en a pas !

    C'est bien là qu'est le problème. Pas plus que François  Hollande, son prédécesseur, Emmanuel Macron ne veut demander des garanties à ceux à qui il donnera de l'argent public.

    C'est irresponsable.

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique