• Ce mardi, donc, en fin de matinée le président de la République, Emmanuel Macron a présenté durant une heure son plan sur le long terme pour parvenir à une transition écologique « acceptable » tout en essayant de traiter l’urgence de la situation tendue par la mobilisation depuis 10 jours des Gilets Jaunes.

    Si le plan à long terme était bien dans le sujet de la transition énergétique tout au moins au niveau de la stratégie dont on peut discuter, pour ce qui concerne la tension créée par le mouvement des Gilets Jaunes, le président me semble avoir été complétement hors sujet s'il avait l'intention d' apaiser la colère.

    GILETS JAUNES : LE COUP DE POKER DU PRÉSIDENT

    (auteur StockSnap, CCO domaine public)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Et puis il y a les pauvres, ceux qui n’ont pas assez de moyens pour vivre, qui survivent grâce aux associations caritatives et leurs bénévoles .
    C’est le deuxième fort symptôme de cette crise : la pauvreté grandissante. Nombre de ses représentants sont parmi les « Gilets Jaunes » et eux n’ont rien à perdre...

    Les français qui le veulent peuvent se réveiller et saisir l’occasion de montrer qu’ils sont là et ne font pas que râler, pour que cette participation de contestation soit plus grande pour dénoncer les réelles injustices engrangées par les systèmes depuis des années.

    Et en premier chef, l’injustice qui consiste à ne pas payer le travail à sa juste valeur ce qui entraîne la précarité et nuit à l’économie dans son ensemble.

    Les décisions d'Emmanuel Macron de supprimer les cotisations sociales pour augmenter artificiellement les salaires à la place de celles qui devraient le faire, les entreprises, ne vont donc pas dans le bon sens.

    J’y reviendrai.

    Ce n’est donc pas un hasard que le mouvement est approuvé, selon les sondages, par plus de 70% des français même si dans la rue, ils devraient  être plus nombreux pour manifester.

    GILETS JAUNES : UN SYMPTÔME FORT D’UNE GRAVE CRISE SOCIALE 2 sur 2

    (auteur Jeanne Menjoulet, autorisation 2.0 Generic (CC BY 2.0))

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Il était donc difficile de prévoir l’ampleur de la présence à Paris. Bien malin qui pouvait dire comment cela se passerait.

    Quelques remarques sont à faire.

    Quand on voit les chiffres avancées par le ministre de l’intérieur, on se demande si lui ou ses services sont bien sérieux. La semaine dernière, il annonçait déjà un chiffre d’une extrême précision : 287 710 personnes sur près de 2 040 lieux !!!

    Christophe Castaner annonce pour ce samedi 24 novembre 106.301 manifestants en France à 17h00 ! Quelle précision! Les a-t-il comptés un par un? Peut-être pense-t-il que la précision à un près rend l’annonce plus crédible. Pour ma part je trouve que ça sonne très faux, encore plus faux que la semaine dernière.

    Ceci pour la petite histoire...de chiffres. La petite "guéguerre" habituelle...

    GILETS JAUNES : UN SYMPTÔME FORT D’UNE GRAVE CRISE SOCIALE 1 sur 2

    (auteur GDJ, CC0 domaine public)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Alors que les GILETS JAUNES manifestent le ras le bol de certains de nos concitoyens face à la hausse des carburants et qui s’est transformé en « Y en a marre de ne pouvoir joindre les deux bouts », le gouvernement persiste et réaffirme la poursuite de son CAP qui nous mène à l’impasse économique et politique. Ce n'est pas l'avis des gilets jaunes qui ne s'expriment pas en ces termes, c'est le mien. (http://quaiducitoyen.eklablog.fr/la-casse-a-macron-sur-fond-de-jeu-de-bonneteau-2-sur-a148888860 )

    GILETS JAUNES : UN MOUVEMENT EN QUETE DE COHERENCE

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Je poursuis donc ma revue du « pire », celle des mesures du despote qui se croit éclairé qui veut mettre au pas la France et ses habitants en disant vouloir « réformer pour moderniser » mais qui, en réalité veut nous soumettre à des règles archaïques qui abandonnent la solidarité sous couvert d’un fonctionnement de l’État affirmé, par lui, plus juste. Ce n'est que du "pipeau". C’est ce que je disais d’ailleurs au mois de juillet 2018 quand j’annonçais la « casse à Macron » : « Ce gouvernement CASSE sans vergogne pour que sa calculette permette de faire des économies dont l’utilisation est plus que critiquable au niveau des effets économiques. » ( Pour la gestion de l'argent public voir http://quaiducitoyen.eklablog.fr/comme-hollande-macron-joue-au-poker-avec-l-argent-public-1-sur-2-a144741706

    et

    http://quaiducitoyen.eklablog.fr/comme-hollande-macron-joue-au-poker-avec-l-argent-public-2-sur-2-a144793976

    LA CASSE À MACRON : SUR FOND DE JEU DE BONNETEAU  2 SUR ...

    (auteur  Clker-Free-Vector-Images, CC0 domaine public)

     

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique