• LE PÊLE-MÊLE DES INFOS D'OCTOBRE 2019 - 2

    La suite donc mais pas avec les affaires franco française que j'avais prévues mais plutôt européennes et mondiale avec le conflit organisé par la Turquie d'Erdogan et ses retombées collatérales les unes très graves comme les morts  de femmes, d'enfants d'hommes et une autre plus symbolique mais liée comme le salut militaire des joueurs de l 'équipe turque  en soutien à l'action de leur pays contre les kurdes de syrie,  lors des rencontres pour la sélection aux championnats d'Europe de football.

    LE PELE MELE DES INFOS D' OCTOBRE 2019 - 1

    (Image parAlexas_Fotos de Pixabay)

    L’OFFENSIVE TURQUE CONTRE LES KURDES DE SYRIE

    Je ne suis pas un spécialiste de la géopolitique et mes connaissances en ce domaine sont sommaires. Pour en apprendre plus sur la géopolitique turque et kurde, complexe, on peut aller sur le site https://journals.openedition.org/echogeo/2380  pour lire Saywan Barzani ( « Géopolitique actuelle des Kurdes en Turquie, en Irak et en Iran  », EchoGéo [En ligne], Sur le Vif, mis en ligne le 13 mars 2008 et consulté le 19 octobre 2019) et  qui donne quelques notions en la matière.

    On peut lire aussi le Huffington Post qui présente une carte assez claire sur le conflit actuel : https://www.huffingtonpost.fr/entry/syrie-cette-carte-resume-parfaitement-les-enjeux-de-loffensive-turque_fr_5da32b22e4b06ddfc51b8e07   ou le Monde avec l’AFP pour la situation au cours de ces dernières heures après le cessez le feu : https://www.lemonde.fr/international/article/2019/10/19/turcs-et-kurdes-s-accusent-mutuellement-de-violer-la-treve-en-syrie_6016195_3210.html .

    Mais,  connaissances mises à part, je pense que ce qui se passe n’est pas digne au niveau humanitaire pour beaucoup de raisons.

    LE PELE MELE DES INFOS D'OCTOBRE 2019 - 2

    (President Donald J. Trump and President Recep Tayyip Erdoğan of Turkey at the United Nations General Assembly (Official White House Photo by Shealah Craighead) domaine public)

     C’est d’abord une grave affaire que cette guerre  lancée par Erdogan, président de la Turquie , contre les combattants Kurdes  qui ont été à la pointe du combat pour faire reculer et réduire l’état islamique. De nouveaux massacres se préparent. Il y a déjà des morts et de nombreux autres sont à craindre quel que soit le camp.

    Le dit président de la Turquie est aidé par les décisions d’un Donald Trump complètement incontrôlable qui abandonne ceux avec qui ses troupes avaient œuvré pour vaincre DAECH.  Comment les américains peuvent –ils supporter l’attitude de ce président  dont on se demande s’il a bien toute sa raison et qui dirige les USA au gré de son humeur changeante selon qu’il se lève sans doute du pied gauche ou du pied droit le matin. C’est tout au moins l’impression qu’on peut en avoir.

    Les Européens ne réagissent  guère que par la parole, dénoncent mais sont impuissants à aider leurs alliés kurdes d’hier qui sont en quelque sorte les gardiens des prisonniers islamistes de DAECH qui, à la faveur de cette guerre, risquent de se libérer en grand nombre et de reconstituer leur Califat meurtrier.  Erdogan l’égoïste qui ne voit que par son pouvoir dictatorial nationaliste et Trump la   girouette irresponsable mènent la danse sans que quiconque intervienne véritablement pour faire cesser les massacres des kurdes qui se préparent . Quand à l'ONU, une fois de plus elle montre son impuissance... Pourquoi des décisions ne sont pas prises pour que la Turquie soit rayée de l'OTAN?

    LE PELE MELE DES INFOS D'OCTOBRE 2019 - 2

    (Image par Mediamodifier de Pixabay)       

    Quand l’Union européenne fera-t-elle pression  sur Erdogan qui  prend les immigrés comme les pions d’un jeu de société pour asseoir sa puissance par le chantage ?  Dans le même temps, il veut faire adhérer la Turquie à l’Union européenne . Celle-ci  n’a qu’à avoir le courage de prendre ses responsabilités face à l’immigration dont elle a confié en partie la gestion à la Turquie avec force subventions pour ne pas traiter le problème en laissant parquer des millions  immigrés sur le sol turc, créant ainsi une sorte de protection à ce qui est considéré comme une invasion. La communauté européenne s’honorerait d’avoir ce courage et ne serait  plus ainsi soumise au chantage d’un dictateur nationaliste qu’il faut isoler sur la scène européenne et internationale pour qu’il revienne à la raison et en l’attente, couper court à tout examen d’ intégration de la Turquie dans l’Union.

    LE SALUT MILITAIRE DE L’ÉQUIPE DE FOOTBALL DE TURQUIE

    Que les équipes nationales de Turquie et de France se rencontrent pour les qualifications pour l'EURO 2020   au moment même où se déroulent les faits décrits précédemment font partie des hasards de l’histoire.  Cette rencontre aurait-elle dû avoir lieu malgré le conflit ? On peut répondre oui tout au moins si chacun reste à la place qu’il doit avoir et ici celle d’équipes  de sportifs qui se rencontrent pour que, selon les règles du sport, une sélection se fasse.

    L’attitude des joueurs de Turquie lors du match avec l’Albanie qui a précédé celui avec la France, ne m’a pas semblé    propice à ce que le match avec la France puisse avoir lieu.   

    A la suite de cette première provocation pour le moins politique, l’UEFA  aurait déjà dû prendre des sanctions en  suspendant ou  en annulant  le match France/ Turquie.  

    Au lieu de cela,  en l’absence de réactions de l’UEFA , l »équipe Turque a récidivé à l’issue la rencontre  France / Turquie.  Inadmissible.

    A quand les sanctions ? Une fois encore on peut craindre que l’argent roi du football permette n’importe quoi du moment que les sommes gigantesques qui sont en jeu dans de telles compétitions ne sont pas mises en cause. Tout est dans tout…

    LE PELE MELE DES INFOS D'OCTOBRE 2019 - 2

    (Image geralt, Pixabay)

                                                                                           

    Mais je n’ai pas fini mon tour d’horizon pour reprendre bientôt donc avec  les privatisations ou la vente à la découpe des biens de la France, l’arnaque de la loi Egalim, les élections en  Pologne , les élections en Tunisie… Et d’ici là sans doute bien d’autres choses…

     

    « LE PÊLE- MÊLE DES INFOS D' OCTOBRE 2019 - 1 LE PÊLE-MÊLE DES INFOS D'OCTOBRE 2019 - 3 »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :