• FILLON...GATE ou le SÉISME A DROITE- 2 sur 2

    Il convient d'aborder de quelle manière se défend François Fillon et d'appréhender où sont les incidences pour la future élection présidentielle.
    Beaucoup de choses ont été dites par François Fillon ou ses partisans: tentative de coup d'Ètat institutionnel , complot, attaques soigneusement préparées, mijotées dans les arrière-cuisines d'officines... Les mots sont forts et semblent friser l'hystérie ou le fantasme...

    Cela n'est-il tout simplement pas la conséquence du fonctionnement de certaines bulles dans lesquelles aiment se complaire certains de nos élus?

    FILLON...GATE ou le SÉISME A DROITE- 2 sur 2

    ( auteur rihaij, CC0 domaine public)

     

    LA DÉFENSE DE FRANÇOIS FILLON

    A mon sens, François FILLON se défend bien mal.

    Il n’a pour l’instant pas apporté de réponse à l’essentiel : pourquoi le montant des salaires attribués à son épouse étaient de plus en plus importants lors de la période où il était ministre et que son suppléant devenu député employait son épouse? Ou par lui ensuite quand il n'a plus été premier ministre et était redevenu député? Il n’a pas publiquement contesté les chiffres parce que sans doute il ne voulait pas aborder ce sujet « sensible ». Il a dit simplement que tout cela était légal et qu’il attend sereinement les décisions de la justice.

    Au delà de la légalité d’attribution de ces salaires dont on attend la confirmation, les électeurs sont quand même en droit d’être choqués par le montant des sommes (près d’un million d’euros) en jeu qui montre à l’évidence les privilèges d’élus utilisés pour favoriser les revenus de sa famille, surtout venant de la part d’un candidat à la présidence de la république voulant mettre en place l’austérité et en voulant diminuer les protections chômage voire les retraites... Car c’est bien là que le bât blesse. A l’évidence sa relation avec l’argent ne colle pas avec le profil que monsieur Fillon s’était forgé de probité*, de « chevalier blanc » voulant imposer aux français des sacrifices pour redresser la France.

    Après avoir joué l’homme affecté qui ne comprend pas ces attaques et voulu faire croire que sa femme n’était qu’une victime innocente, il n’ a à aucun instant exprimé un quelconque regret d’avoir permis que des sommes de cette importance puissent avoir été versées à son épouse , à ses enfants et donc finalement à sa famille. Cela aurait montré qu’il avait repris pied sur terre au lieu de rester sur son petit nuage de caste de nanti complétement en dehors de la réalité de ce que vivent les gens ordinaires en France. La première chose, pour se défendre aurait été de regretter ces sommes importantes versées qu’il n’ a pas niées non plus.

    FILLON...GATE ou le SÉISME A DROITE- 2 sur 2

    (auteur janjf93, CC0 domaine public)

    Au lieu de cela, il passe à la contre offensive complétement à coté de la plaque . Je cite :

    « Nous sommes en face d'une tentative de coup d'Etat institutionnel ».

    "J'aimerais qu'on dénonce ce coup d'Etat" "Cette opération ne vient pas de chez nous, de notre camp. Elle vient du pouvoir [...] Je vous demande de ne pas douter, de dénoncer, de vous battre et d'attendre sereinement le résultat de l'enquête préliminaire."

    C’est donc un complot pour l’empêcher d’être président de la république et d’appliquer son programme qu’il clame comme le seul susceptible de sauver la France?

    Une affirmation qui ne repose sur rien de concret, peu crédible et qui masque peut être un certain désarroi faute de trouver de vrais arguments concrets pour se défendre sur le vrai sujet celui du montant important de certains des salaires attribués.

     Meeting à Charleville-Mézières, jeudi 2 février : Il y a selon François Fillon une « agitation malsaine entretenue chaque jour par le microcosme ». Il dénonce une machination préparée contre lui, « du jamais vu sous la Ve et même la IVe République »« Ces attaques ne sortent pas de nulle part, elles ont été soigneusement préparées, mijotées dans les arrière-cuisines des officines qu’on découvrira un jour »;

    Mais rien  là non plus sur sa propre responsabilité vis à vis de l’argent, du montant des sommes annoncées.

    Il dit qu'il "éprouve une colère froide face à cette meute qui se complaît dans cette entreprise de démolition et qui s’affranchit de toutes les règles".

    Il ne faut pas être dupe. Le premier responsable c’est pourtant François Fillon qui par ses cachotterie sur ses "habitudes" , même si légales, vis à vis de l’argent a mis sa famille dans l’embarras en mettant en avant un image de ce qu’il n’est en réalité pas.

    C'est contre lui qu'il devrait être en colère et non envers les médias qui, il doit le savoir puisqu'il les utilise, réagissent sans doute parfois exagérément mais c'est ainsi pour le moindre évènement important. 

    FILLON...GATE ou le SÉISME A DROITE- 2 sur 2

    (auteur PIRO4D, CC0 domaine public)


    LA MISE EN CAUSE DES MÉDIAS

    Le « Canard Enchainé » ne devait-il pas publier ce qu’il savait et poser les questions quant à la rémunération qui semble bien controversée aussi du travail à la « Revue des deux Mondes » ?

    Médiapart ne devait-il pas faire part de ses informations ?

    Envoyé spécial ne devait-il pas mettre au dossier la vidéo retrouvé de 2007 dans laquelle madame Fillon indiquait à l’évidence qu’elle ne travaillait pas alors qu’en réalité elle était attachée parlementaire ? A l ‘entendre c’est à se demander si elle savait qu’elle avait signé un contrat.

    Les journalistes de ces médias ne se sont pas contentés de supposer. Ils ont enquêté. La justice est saisie . Elle rendra son verdict. C’est aussi le jeu de la démocratie.

    Mais il est clair que le personnage Fillon a été démasqué et que son masque de probité, de chevalier blanc de la politique est tombé et c’est déjà beaucoup. Le reste suivra ou ne suivra pas.

    UN CHANTAGE HORS PROPOS

    Dire que c'est un coup d'état institutionnel est hors de propos. Dire que l’on prive la France de son élection présidentielle c’est aller trop loin et cela frise le chantage. Parler de complot me semble excessif.

    Si François Fillon en est là, c’est bien parce qu’il s’est cru à l’abri de ce type de révélations. C’est ou de la naïveté ou l’incapacité de se rendre compte de la réalité de la valeur des choses. Il me semble qu'il doit être plus difficile quand on s'est installé dans un cocon doré depuis des décennies de percevoir les limites qu'on ne doit pas franchir pour rester crédible. Certains y arrivent, d'autres pas.
    Quand monsieur Fillon se présente comme candidat à la présidence de la République avec l’image de probité dont il s’est drapé, il aurait fallu au préalable, pour le moins, faire l’inventaire de ses actes passés et éviter à son camp les déboires actuels. Il eût peut être dû demander conseil à ses amis politiques avant de s’engager dans une primaire que, certes, il a remporté de manière incontestable mais sans avoir donné sur sa personne tous les éléments qui auraient permis aux électeurs de voter en toute connaissance de cause.

    Bien sûr, on peut s’en dispenser. C'est ce qu'il a choisi jouant sur "l'apparence". Mais dans notre monde médiatisé, ça passe ou ça casse. Ici ça a cassé parce qu’il a été découvert des "non dits"...

    Ses « amis » auraient dû y veiller... mais peut-être n’étaient –ils au courant de rien...

    FILLON...GATE ou le SÉISME A DROITE- 2 sur 2

    (auteur Brett_Hondow, CC0 domaine public)

    LES SOUTIENS DE LA FAMILLE POLITIQUE

    Je ne sais si la famille politique de François Fillon continuera à lui faire confiance et le laissera poursuivre sa campagne pour qu’il reste candidat. Selon les observateurs divers et variés, c’est mal parti. Mais c’est le problème de la « Droite et du Centre », comme ils disent.

    Fillon a demandé un répit de 15 jours qui a l’évidence est trop long , irréaliste, dans la période où l’on est de la pré-campagne.

    Cela m’étonnerait qu’il obtienne ce délai d’autant que cela ne changera que peu de choses vis à vis de l’opinion publique quel que soit le résultat.

    Ce pourra être pire si l’instruction doit suivre son cours mais « pas beaucoup moins pire » s’il y avait un non lieu général. Car la confiance a été rompue vis à vis de la pratique du candidat par rapport à l’argent. Cela a mis à mal la position de François Fillon comme candidat de la droite à la présidentielle dans la mesure où celui-ci faisait de la probité* un argument de campagne. Le soupçon est une mauvaise chose en politique. Il laissera des traces. Et puis, une fois de plus, cela montre à l'opinion qu’il y a des castes qui s’organisent pour s’assurer des revenus quand ils changent de situation afin de « ne pas trop perdre ». Comme je le disais dans mon article du 28 janvier entre les deux tours des primaires socialistes : «  Le problème est le montant de ces revenus. Alors quand quelqu’un est au smic, ça laisse sans doute un goût amer que de savoir qu’on s’arrange pour gagner plusieurs milliers d’euros payés sur le budget de l’état surtout venant de la part de politiques voulant mettre en place l’austérité et en voulant diminuer les protections chômage voire les retraites.... L’austérité n’est donc pas pour tout le monde. »

    Ce que penseront à raison beaucoup de français.

    Pour l’instant, François Fillon a un soutien de façade. Il poursuit sa campagne avec détermination  claironnant qu'il irait jusqu'au bout. Mais on entend bien que derrière certains doutent, d’autres préparent une éventuelle relève au cas où. Ce n’est pas un hasard si des noms de domaines de site internet ont été réservés : baroin2017.fr, wauquiez2017.fr et bertrand2017.fr entre le 27 et le 31 janvier 2017... La course à la nouvelle investiture est commencée... Le tout est de trouver la bonne méthode et qui investir.
    Si François Fillon ne se démet pas, je ne suis pas sûr que les soutiens  continueront d'être si affirmés. Déjà on sent les fractures. N’oublions pas que sont en jeu la Présidence de la république, des postes de ministres et des postes de députés que ses amis tiennent à occuper.

    Le projet du candidat a déjà été contesté y compris dans son camp et un peu modifié parce que trop « père la rigueur », voire violent. Le calendrier est serré pour mettre en lice un nouveau candidat : comment le désigner car ce n’est prévu nulle part ce qui me semble peu responsable, le dépôt des parrainages, la campagne elle même...

    On entend certains partisans électeurs dire que le meilleur programme c’est celui de Fillon et que c’est ce qui est important mais pas l’homme...qui pourrait diriger la France. Curieux comme conception.

    D’autres sont plus conscients. Ils savent que nombre de français, électeurs de droite, ne voteront pas si c’est Fillon. Ils pensent avec raison que Fillon doit se démettre. Le fera-t-il et rapidement ce qui est indispensable si sa famille politique veut pouvoir se retourner et revenir dans le jeu d’une véritable campagne ?
    De quelle manière cela se fera t-il? 

    C’est le problème de la « droite et du centre » qui l’a désigné et qui sera réglé ou pas en fonction des décisions qui seront prises.

     

     

    FILLON...GATE ou le SÉISME A DROITE- 2 sur 2

    QUEL AVENIR POUR L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE ?

    A ce stade on peut déjà dire sans se tromper qu’elle aura lieu avec ou sans monsieur François Fillon.  C'est dans le marbre. Mais rien ne pourra être comme avant les révélations. Les cartes se sont rebattues et le seront encore. Il est trop tôt pour dire ce que cela donnera tant il y a de facteurs fluctuant à droite comme à gauche. Seule la candidate de l'extrême droite est stabilisée et compte les points jusqu'au moment où les électeurs s'intéresseront (peut-être) aux affaires qui la concernent au sein du parlement européen et en France, elle qui se vante de ne pas appartenir au système mais qui est  bien les deux pieds dedans et qui l'utilise y compris financièrement.

    Il est donc sûr qu’on peut faire plein d’hypothèses... Je m'en garderai bien...pour le moment.

    Il faut rester positif. Ce qui arrive fera peut-être réfléchir, au delà  du "tous pourris"un peu facile , les citoyens et nos politiques doivent  remettre en cause certaines anomalies de notre système qui font que certains de ceux qui arrivent au pouvoir utilisent plus ou moins bien les latitudes qui leur sont données par le système en place. C'est sans doute tout cela qu'il faut réexaminer pour déterminer dans quelles conditions doit se faire l'exercice des pouvoirs donnés par le peuple à ceux qui sont censés les représenter dans notre système. Celui-ci ne fonctionne pas bien puisque l'on y constate ces failles et défaillances qui mettent en danger la démocratie dans la mesure où elles disqualifient la politique et les femmes  et les hommes politiques représentants les citoyens et  sans lesquels un pays ne saurait être gouverné. C'est bien dommage et il faut se mettre à la tâche...si on ne veut pas que la démocratie disparaisse au profit d'une dictature populiste comme il en existe déjà au sein de l'Europe.

    Vaste programme! Digne d'un candidat à l'élection présidentielle... 

    Cela serait en tout cas  plus profitable pour le pays que tout le remue-ménage actuel. Cela permettrait surtout de respecter les électeurs de quelque bord qu'ils soient.

     

    A suivre...

    FILLON...GATE ou le SÉISME A DROITE- 2 sur 2

    (Armoiries de la république française, auteur Biplanjaune, CC BY-SA 4.0)

    « FILLON...GATE ou le SÉISME A DROITE- 1 sur 2EXCUSES FILLON, EXCUSES "BIDONS"... »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter