• FAIRE FACE AU TERRORISME ET À SES EFFETS SUR LES CITOYENS - 2 sur 4

    Comme je l’ai dit précédemment, la laïcité est à mon sens une des clés de la lutte contre le terrorisme. Mais je crois aussi que c’est un élément fondamental pour refaire naître un certain espoir pour l’avenir de notre pays dans le cadre d’un renouveau de la démocratie et de la politique dont nous ne pouvons nous passer si on veut un avenir digne de ce nom pour nos enfants.

    FAIRE FACE AU TERRORISME ET À SES EFFETS SUR LES CITOYENS  - 2 sur 3

    (Avers et le revers du Grand Sceau de la République française REPUBLIQUE FRANÇAISE ET UNE démocratique indivisible. Jean-Jacques Barre - L'Illustration , 28/10/1848- Domaine public)

    Ce matin du jeudi 8 septembre 2016, j’ai écouté le discours de François Hollande, président de la république sur « la démocratie face au terrorisme ».

    Ça tombait bien puisque c’est exactement le thème de mes réflexions que je tente de mettre ici par écrit. (Voir l’article 1 du même nom du 5 septembre 2016)

    J’ai donc écouté et noté ses propos notamment quant à la laïcité.

    Je cite.

    Pour lui la laïcité n’est « pas une mystique », ni « une religion d’État contre les religions ». C’est « ... un ensemble de règles de droit qui organise la vie dans la République, avant tout un principe de neutralité qui s’impose à l’État mais aussi aux citoyens qui doivent la respecter. » Il rappelle bien à propos que la loi de 1905 sur la séparation de l’Église et de l’État « a été conçue à un moment où la pratique de l’islam en France métropolitaine ne concernait qu’une partie infime de la population ». Il ajoute que l’islam doit s’accommoder de la laïcité comme les autres religions l’ont fait avant lui et accepter la séparation de la loi et des croyances religieuses. Il remet ainsi les pendules à l’heure.

    Ça fait du bien de l’entendre de la part de celui qui est garant de nos institutions et des lois.

    En conclusion de mon précédent article, j’affirmais qu’il ne suffit pas de parler de laïcité pour la défendre.

    Alors entre discours et réalité, il serait bon de faire le point.

    LA LAÏCITÉ : OÙ EN EST – ON DANS LES ACTES DURANT CE QUINQUENNAT ?

    J’ai déjà longuement écrit sur le sujet et si le président de la république défend la laïcité dans son discours, je crois qu’il aurait dû remettre les pendules à l’heure plus tôt quand le parti socialiste ou certains de ses « penseurs » et amis ainsi que le président de l’observatoire de la Laïcité ont cru bon justement d’envisager des entorses à la loi de 1905 ou émis des définitions de la laïcité pour le moins sujets à caution.
    Ainsi il eut été opportun de remettre à sa place le parti socialiste et son ministre de l’intérieur quand les rédacteurs du groupe de travail " cohésion sociale" du parti socialiste  préconisent, en fin de rapport, publié le 15 janvier 2015, à propos de l'organisation de la place de l'Islam en France un certaines nombre de mesures. Parmi ces mesures, je cite : "Il faut développer les établissements scolaires privés sous contrat".

    Par cette prise de position, je considère que le parti socialiste a trahi ainsi les principes fondamentaux de la république laïque que Laurent Dutheil l rapporteur du groupe de travail eu l’impudence de citer pour justifier ses déclarations au nom d’  « une laïcité d’inclusion à même de consolider l’expression d’un islam fidèle aux valeurs de la République. »

    Le président de la république eut dû demander à Jean-Louis Bianco, président de l’observatoire de la laïcité de démissionner, lui qui a signé le texte du parti socialiste.

    http://quaiducitoyen.eklablog.fr/grignotage-de-la-loi-1905-le-ps-trahit-l-ecole-publique-et-la-laicite-a115020720

    FAIRE FACE AU TERRORISME ET À SES EFFETS SUR LES CITOYENS  - 2 sur 3

    (Création Patrick Patte 14/03/2015, à partir image carte France vierge auteur pixeltoo, domaine public)

    Il m’est facile de continuer la liste des entorses faites à la loi de 1905 et à la laïcité sous la présidence de François Hollande. Je détaille quelques faits ici :

    http://quaiducitoyen.eklablog.fr/les-grignotages-de-la-loi-de-1905-et-la-laicite-4-6-a114871114

    Quant à son prédécesseur, Nicolas SARKOZY, j’ai amplement décrit sa laïcité à géométrie variable et je n’y reviens pas. (http://quaiducitoyen.eklablog.fr/la-laicite-a-geometrie-variable-de-nicolas-sarkozy-a115194636)

    L’ÉROSION DE LA LAÏCITÉ

    Bien qu’ayant longuement écrit sur le sujet sur le présent blog, je suis obligé d’y revenir car la laïcité est en danger. Mais ce n’est pas nouveau sauf que nous sommes dans une période où justement son application avec les lois de 1905 est le seul moyen de conserver debout notre république une et indivisible.

    Le 13 février 2015, j’écrivais à propos de ceux que je considère comme les responsables de l’érosion de la laïcité que les législateurs et les gouvernants n'avaient pas à négocier la laïcité.

    « Il n’y a en effet rien à négocier car ce serait porter atteinte de nouveau aux principes même de la loi et de la laïcité. Cela a déjà été trop fait depuis 1905. ()

    Cela vaudra mieux que d’essayer d’entretenir la confusion dans les esprits entre des laïcités qu’ils ont inventées et qui n’existent pas puisqu’ils en détournent l’esprit même.

    Halte à l’hypocrisie  et à l’opposition artificielle entre la laïcité dite "ouverte" et la laïcité dite "de combat". La liberté est la liberté, elle n’est pas ouverte ou de combat. Par contre on combat pour défendre la liberté.

    Il n’y a pas de « laïcité de combat » mais bien un combat pour défendre la laïcité qui n’a besoin d’aucun autre qualificatif sauf si on veut l’insulter.

    Ceux qui ajoutent « ouverte » n’ont d’autre idée que de vouloir la détourner pour établir de nouveaux privilèges publics pour les religions. J’y reviendrai.

    Il n’y a, de la même manière, pas lieu de dire « liberté religieuse » comme on l’entend souvent ou « liberté athée » comme on ne l’entend jamais mais « liberté de conscience »...qui convient pour tous les citoyens.

    Ainsi chacun sera plus au clair et fera face à ses responsabilités.

    Car chacun d’entre nous est responsable de la laïcité et de son respect. C’est pourquoi il ne faut pas se laisser abuser par ceux qui veulent en détourner le sens. »

    (L’intégralité de mes propos sur http://quaiducitoyen.eklablog.fr/l-erosion-de-la-loi-1905-les-responsables-a114655934)

    Je le RÉPÈTE, tout en en restant dans l’esprit de la loi de 1905 et dans le respect de la neutralité que doit avoir l’État vis à vis des religions : LA LAÏCITÉ N’EST PAS NÉGOCIABLE.

    (Mes propos sur http://quaiducitoyen.eklablog.fr/la-laicite-n-est-pas-negociable-a115041474)

    FAIRE FACE AU TERRORISME ET À SES EFFETS SUR LES CITOYENS  - 2 sur 3

    ( image créée par P. Patte à partir de l'image symbole de la république française créée par TaniaPS , CC BY-SA 3.0)

    Si on veut quelques détails sur le GRIGNOTAGE DE LA LOI DE 1905 ET DE LA LAÏCITÉ AU FIL DU TEMPS, j’ai écrit une série de six « articles » sur le sujet dont on trouvera le premier ici :

    http://quaiducitoyen.eklablog.fr/les-grignotages-de-la-loi-1905-et-la-laicite-1-6-a114757868

    SAUF A PERDRE TOUTE CRÉDIBILITÉ, FRANÇOIS HOLLANDE DOIT DONC, PAR DES ACTES FORTS, SE METTRE EN CONFORMITÉ AVEC SON DISCOURS SUR LA LAÏCITÉ DE CE JEUDI 8 SEPTEMBRE 2016. IL NE SUFFIT PAS DE DIRE : IL FAUT FAIRE.

    Dans le prochain article, je propose quelques pistes incontournables...pour ce faire.

    « MANIFESTATION SUR L’A16: LA JUNGLE DE CALAIS - 2 sur 2 FAIRE FACE AU TERRORISME ET À SES EFFETS SUR LES CITOYENS - 3 sur 4 »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter