• Rythmes et Refondation de l’école (suite) : où va-t-on ?Samedi 12 janvier, j’ai eu l’occasion de participer à une journée des parents organisée par la FCPE* nord  sur  des points essentiels touchant à la refondation de l’école  comme la note, les devoirs ou les rythmes. 

    Cet événement est  tout à l’honneur de la FCPE Nord  qui a ainsi pu permettre à des parents et des responsables militants du département de se rencontrer, d’échanger et de réfléchir sur  l’école du futur notamment lors d’ateliers durant toute la matinée. C’est sans  nul doute une expérience à renouveler et dont les instances du ministère de l’éducation nationale devrait s’inspirer pour les mois qui viennent pour  lancer une véritable sensibilisation et une vraie information  pour que la refondation de l’école ne soit pas une fois de plus une affaire de ministres, d’élus et d’administratifs  qui vont faire appliquer des décrets sans qu’il y ait véritablement une véritable mobilisation et une vraie réflexion éclairée là où cela doit être à savoir dans les écoles et les quartiers de villes.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Les rythmes pour la Refondation de l’école : une grave déception…

    (image John Carmichael, domaine public)

    J’ai parcouru avec attention  le projet de décret  sur les rythmes scolaires dans le cadre  la refondation de l’école et qui a recueilli l’avis du Conseil Supérieur de l’Education Nationale  ce 8 janvier.  Ci- après, je livre  quelques premières réactions en droite ligne de ce que j’avais écrit ici même sur le sujet.    

    D’ores et déjà il faut dire non à ce projet de décret qui n’est pas à la hauteur des ambitions et des objectifs annoncés et qui ne participera pas à une véritable fondation de l’école.

    Si cela est voté tel que prévu, nous n’avons qu' un nouveau carcan basé sur l’ancien  qui n’apportera pas grand-chose de neuf et on ne changera rien  dans les écoles. Le plus grave c'est qu'il y aura  il y aura  la déception et la démotivation en plus.

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Diminuer le redoublement à l'écoleC’est l’annonce que vient de faire Vincent PEILLON dans le cadre de la refondation de l’école.

    On ne peut être que d’accord sur cet objectif d’autant que l’on sait que le redoublement n’améliore pas, dans la grande majorité des cas, le niveau des élèves.

    Le problème est donc bien de quelle manière sont pris en charge les élèves à l’école pour qu’ils puissent avancer et apprendre.  Il faut que l’on considère  chaque élève selon  ses difficultés dues à son milieu socio culturel, ses rythmes …

    Le redoublement est hélas considéré en France comme le moyen  le plus apte à  remédier aux problèmes scolaires ce qui est une erreur. Sans doute est-ce plus facile que de mettre les véritables moyens pour changer l’Ecole.

    Le débat du pour ou contre le redoublement est donc un faux débat.

    Lire la suite...


    2 commentaires
  •  Refondation de l'Ecole : une affaire de détermination et de changement en profondeur.Pour faire suite à mes  propos précédents sur les RYTHMES à l’école et notamment les propositions qui sont actuellement  en discussion, il convenait que je fasse quelques suggestions pratiques, à discuter, et qui essayent de se situer dans la cohérence  d’une véritable refondation.

    Il suffit de  se référer  à tout ce qui est prouvé positif pour l’enfant et le jeune et qui a été largement démontré et à l’expérience du terrain. (Ici c’est la mienne). Il faut penser aussi à l’articulation qu’il faut faire entre des mesures organisationnelles de transition  et celles finales.

    (image John Carmichael, domaine public)

     Il ne faut pas « figer » de nouveaux  carcans mais  permettre l’évolution dans le temps pour ne pas instaurer de nouvelles résistances dues à des « habitudes » comme celles créées par l’instauration de la nuisible semaine de 4 jours.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Non à l'aide aux devoirs après la classeLes discussions, consultations, propositions sont en train de se mettre en place entre le ministère de L’Education nationale et les partenaires. C’est bien. Les portes sont ouvertes.

    Dans cette perspective, en l’attente de la mise en place de rythmes vraiment adaptés à la réussite des élèves dans le cadre d’une refondation profonde de l’école qui mettra du temps pour aboutir, il est possible de construire un certain nombre de cadres qui pourront évoluer dans l’avenir.

    La diminution de la durée de la journée scolaire est un point clé d'une  vraie réforme des rythmes.

    Et voilà que l’on annonce une proposition de mettre deux heures hebdomadaires de devoirs aidés après la classe!

    Si cela se confirmait cela ferait perdre toute crédibilité à cette mesure fondamentale du racourcissement de la journée scolaire. 

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique