• CORONAVIRUS : PRIORITÉ À L’ACTION…

    C’est mon sentiment à l’heure où le virus COVID-19 se propage rapidement et qu’il faudra pour les soignants faire face à de plus en plus de malades.  

    Ce n’est pas à mon sens l’heure des critiques vis-à-vis du gouvernement même s’il peut y en avoir par rapport au fait qu’il y a eu une pénurie de masques qui commence  heureusement, tout au moins je l’espère,  à se résorber dans une situation qui risque d’être tendue. Je ne parle pas des gels hydro-alcooliques qu’on ne trouve pas…

    Critiquer ne changera rien à la situation actuelle qui semble pour l’instant maîtrisée. Le gouvernement est à la manœuvre en s’appuyant sur nombre de professionnels de santé dont nous avons pu entendre certains exposer leur diagnostic de l'épidémie et la manière de la traiter collectivement. Ils sont aux aussi sur beaucoup de points dans l'inconnu. Ils font avec ce qu'ils savent...

    Les récentes déclarations du président Macron sont claires et les premières dispositions prises pour fermer les établissements scolaires, interdire les manifestations de plus de 100 personnes étaient inéluctables. Il est sûr que ça bouleverse le quotidien mais c’est indispensable. Comme seront indispensables d’autres mesures comme sans doute la fermeture des bars et des restaurants… voire le port du masque par toutes et tous. Je regrette pour ma part que les élections municipales n'aient pas été reportées. Cela aurait été un geste fort que de remettre ces élections à plus tard dans un cadre plus serein pour la démocratie locale.

    L’épidémie n’est est qu’à son début et il reste un long temps sans doute durant  lequel devront « tenir » les personnels de santé pour soigner celles et ceux que le virus atteindra en grand nombre encore.  Courage à eux. Ils ne sont pas aidés par l’état des moyens actuels de nos hôpitaux qui auraient pu être meilleur si les gouvernements successifs n’avaient pas imposé des restrictions inadmissibles au fonctionnement du service public de santé. On y reviendra en son temps. Ce n’est pas l’heure.

    Mais dire cela ne suffit pas. Si on veut aider à vaincre l’épidémie il faut que chacun s’y mette c'est-à-dire chaque citoyenne et citoyen.
    Malheureusement, ce n’est pas ce qu’on fait jusque à présent nombre d’entre les françaises et français. J’ai lu il y a quelques jours que 75% des personnes  continuent à serrer la main aux inconnus pour se présenter ou saluer. Ce chiffre monte à 85% lorsque l'on salue une connaissance, et 91% des Français continuent même à faire la bise à leurs proches.  Si on observe bien autour de nous, cela semble correspondre à la réalité.

    Des nouvelles habitudes à prendre...pas automatiques et donc pas toujours faciles mais indispensables.

    Ce virus est  contagieux et on sait comment il peut être transmis d’humain à humain ce qui est un point important car cela peut permettre d’essayer d’éviter d’être contaminé si on respecte certaines règles  qu’on devrait suivre en temps ordinaires  en période de grippe ou de gastroentérite ce que d’aucuns , en grand nombre, ne font pas forcément.

    Respecter les règles et les gestes "barrières" est un moyen de réduire la possibilité d’être contaminé. Je dis bien « réduire » car à l’heure actuelle rien n’indique que les gens que nous rencontrons ne sont pas porteurs du virus y compris dans les zones « peu atteintes ».

     Mais cela me semble être le meilleur moyen de résister et de permettre de laisser le temps à nos soignants de  prendre en charge les malades nombreux qui vont se déclarer.

    Ce n’est donc pas au seul gouvernement d’agir mais à tout le monde pour préserver les plus fragiles.

    Là est la solidarité.

    A chacun de jouer… sans panique mais avec détermination et en pensant à soi bien sûr mais aussi aux autres.

    CORONAVIRUS : PRIORITÉ À L’ACTION…

     

     

    CORONAVIRUS : PRIORITÉ À L’ACTION…

    « LE 49/3 : UN DES VIRUS DE LA MACRONITE AIGÜE - 2 sur 3LE PRESIDENT MACRON DOIT CHANGER DE BRAQUET !!! »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :