• A PROPOS DE LA PLAINTE QUI A FÂCHÉ EMMANUEL MACRON

    Depuis la tribune de l'ONU à New York,   Greta Thunberg  a donc demandé  des comptes aux dirigeants mondiaux.  Elle les accuse de "trahison" sur les questions du dérèglement climatique.

    Avec  15 autres jeunes, elle a déposé une plainte   devant le Comité des Droits de l'Enfant de l'ONU contre cinq pays: l’Argentine, le Brésil, la Turquie mais aussi l’Allemagne et la France. Ils ne pouvaient pas inclure les Etats Unis car  la Convention relative aux droits de l’Enfant  adoptée à l’unanimité en 1989 par l’ONU n’a curieusement pas été signée par la grande puissance américaine.

    A PROPOS DE LA PLAINTE QUI A FACHE EMMANUEL MACRON

    (d'après image de Thomas Bresson, travail personnel, CC BY 4.0)

    Avec 195 états, c’est pourtant  le traité relatif aux droits humains le plus largement ratifié de l’histoire.  « Pour la première fois de l’Histoire, un texte international reconnait explicitement les moins de 18 ans comme des êtres à part entière, porteurs de droits sociaux, économiques, civils, culturels et politiques – des droits fondamentaux, obligatoires et non négociables ». Cette Convention est juridiquement contraignante pour les états signataires qui s’engagent à défendre et à garantir les droits de tous les enfants sans distinction – et à répondre de ces engagements devant les Nations unies  … sauf pour les Etats Unis et la Somalie qui ne l’ont pas signés pour des raisons ayant trait à la peine de mort qui existent encore dans ces pays y compris pour les jeunes de moins de 18 ans !!! Ahurissant mais vrai.

    On peut rapprocher  cette situation de celle de la création de La Cour pénale internationale (CPI),   en 1998 à l'instigation des États-Unis  dont ils ne sont paradoxalement pas non plus signataires. Cette instance  est actuellement compétente sur 110 États parmi les 193 que reconnaît l'ONU, tandis que 38 autres ne l'ont pas encore ratifiée. Les USA ne voulaient pas  s'exposer à d'éventuelles poursuites  à cause des innombrables opérations militaires qu'ils mènent…  

    L’hypocrisie toujours…

    A PROPOS DE LA PLAINTE QUI A FACHE EMMANUEL MACRON

    ( auteur Jeanne Menjoulet  Attribution-NoDerivs 2.0 Generic (CC BY-ND 2.0)  dansChaîne humaine à Paris avant l’ouverture de la COP21)

    EMMANUEL MACRON EST FACHÉ

    Emmanuel Macron est fâché de cette plainte qui est lancée à l’encontre de la France.

    On peut le comprendre quand effectivement l’action de la France n’est pas la pire. Néanmoins, les jeunes qui ont porté plainte l’ont fait en se servant des outils qu’ils avaient pour aiguillonner tout le monde et notamment les chefs des états leaders de l'Europe. 

    Je suis d’accord avec Emmanuel Macron quant il dit lors de son déplacement à New-York : « Toutes les mobilisations de notre jeunesse ou des moins jeunes sont utiles. »

    C’est ensuite que je ne suis pas convaincu par ses propos : « Mais il faut qu’elles se concentrent maintenant sur ceux qui sont le plus loin, ceux qui essaient de bloquer. » Je n’ai pas le sentiment que le gouvernement français ou le gouvernement allemand, aujourd’hui, sont en train de bloquer. »

    Ces gouvernements certes ne bloquent pas mais ils mettent des gants…vis-à-vis de ceux qui bloquent.

    Il a l’air de s’excuser en s’associant à l’Allemagne pour dire « Quand je vois qu’on va fermer l’ensemble de nos activités charbon, qu’on stoppe l’exploitation d’hydrocarbures, qu’on est en train de bouger, je ne suis pas sûr que ce soit la voie la plus efficace."

    La voie efficace ? Que ne nous la montre-t-il pas…

    Je ne vois d’ailleurs  pas pourquoi il s’associe à l’Allemagne qui au niveau de l’utilisation du charbon n’est pas des plus blanches puisqu’elle l’utilise comme énergie de transition pour baisser son taux de production nucléaire.

    Certes, des mesures, il y en a  en France mais sont elles à la hauteur de la situation dans le cadre d’un vaste plan de  mise en place d’une vraie transition énergétique  qui vise le long terme ? Je n’en suis pas convaincu. J’y reviendrai.

    L’action des leaders de l’Europe est-elle à la hauteur pour entrainer les autres pays à faire plus ?

    Il semble que non de l’aveu même du président quand il appelle les jeunes à agir   concrètement sur le terrain : «  Je pense surtout maintenant qu’on a besoin d'une jeunesse qui nous aide à faire pression sur ceux qui bloquent, en se mobilisant, et qui aussi participent à des actions très concrètes. Il y a des tas d’actions citoyennes qui sont utiles»,… ». Jusque là je peux le suivre mais il poursuit malheureusement en regrettant «des positions très radicales, de nature à antagoniser nos sociétés ». 

    Bref, pour lui,  il faut rester politiquement correct…et ne pas faire de vagues.

    Cela voudrait-il dire que les jeunes ne doivent pas se rebeller face à l’avenir qui les attend ? Il faudrait laisser faire les dirigeants au pouvoir et ne pas déranger les consciences de ceux qui « s’en foutent » sous prétexte que cela créera des antagonismes. C’est justement en montrant ces antagonismes que l’on avancera en disant la vérité et en bousculant les immobilismes.

    EMMANUEL MACRON : LOI ORE DE LA SELECTION

     

    A suivre...

    « SUICIDE D'UNE DIRECTRICE D'ÉCOLE ...L'URGENCE CLIMATIQUE ET LE POLITIQUEMENT CORRECT »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :